Forum rôle-play inspiré de l'univers de Persona. Après un étrange évènement, les habitants d'Iteku ont obtenu la possibilité de changer de vie dans un nouveau monde.
 
Bienvenue à toi dans la Velvet room, Invité ! Ce forum existe entre les rêves et la réalité, entre l'esprit et la matière. Ci-dessous tu trouveras toutes les informations nécessaires pour comprendre son univers, ses lois. Oseras-tu affronter ton destin ?
Si vous avez le moindre problème, contactez un membre de notre SUPER STAFF !








Un chaleureux accueil pour notre petit nouveau ! Amuse-toi bien =D
Le codage et le graphisme appartiennent au forum Persona RPG. Merci à Ami d'avoir codé certaines parties du forum. <3 Merci aussi au site Never Utopia pour ses nombreux tutoriels, vraiment ce sont les meilleurs ! Le contexte a été élaboré par et pour ce forum. Toute tentative de reproduction, partielle ou complète, de notre travail sans autorisation est interdite. Respectez notre travail !
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Jessy Nergal, tueur fou de profession [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Persona
Messages : 16
Date d'inscription : 19/04/2016

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

Persona

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Jessy Nergal, tueur fou de profession [Terminé]   
Mar 19 Avr - 23:11

Jessy Nergal
27 ans ♦️ Homme ♦️ Japonais ♦️ Homosexuelle ♦️ La Mort ♦️ Mercenaire/Tueur
A Iteku : Iteku :
Physique :
Jessy a les cheveux d’un châtain tellement foncés qu’on pourrait les dire noirs, ils sont raides et mi-long.
Ses yeux sont d’un gris froid, dur et perçant. Généralement son regard vous glace le sang ou vous rend mal à l’aise tant il vous transperce vous donnant l’impression de lire en vous. Ses yeux sont en forme d’amande ressemblant plus à ceux d’un prédateur qu’autre chose dans leur façon de bouger.
Il mesure environ 1,67 mètres, ne vous avisez pas à vous moquer de sa petite taille c’est un conseil d’ami.
Son visage pointu rajoute une touche de sévérité et de dangerosité à son attitude. Il aborde généralement un sourire sarcastique ou dégouté en toute circonstance. Si vous le voyait sourire autrement il est très recommandé de fuir dans le sens opposé (pour votre survie…).

Jessy à un corps souple, tout en longueur malgré ses muscles et sa force non négligeable. Jamais une personne ne penserait qu’il a une telle force dans les bras ou même les jambes.
Sa peau est de la couleur typique des japonais, quoi qu’un peu blanche parfois à cause de sa non exposition au soleil.

Jessy n’a nuls tatouages, piercings sur la peau, mais tout son corps (hormis sans visage) est couvert de cicatrices blanches, clairement signes de maltraitances et de tortures. Il n’est pas difficile d’apercevoir une de ses marques, rien qu’en relevant ses manches il y a matière à réflexion.

Niveau tenue vestimentaire Jessy aime tout ce qui est simple et pas trop collant à la peau ainsi il lui est possible de cacher deux flingues et quelques poignards.
Vous le verrez donc plus facilement avec un jean, et une chemise avec des chaussures styles converses.

Caractère :

Jessy à un caractère difficile à cerner, celui-ci s’oppose en de nombreux point.

La première chose à savoir sur Jessy c’est qu’il n’a pas peur de la mort. Pas qu’il va se jeter dans les premiers problèmes venu sans réfléchir car il planifie toujours tout, mais il a tant frôlé la mort au cours des années (particulièrement entre les mains d’Alexis) qu’il la compare à une vieille amie qui ne veut pas de lui.
A cette attitude un peu cavalière par rapport à la mort, vous pouvez ajouter que Jessy aime l’odeur du sang et encore plus faire mal. Cela le transporte dans une folie généralement meurtrière, alors avant de le laisser tripoter une de vos blessures soyez sûr que vous avez confiance en lui…
Au contraire, Jessy n’aime pas avoir mal – du genre se faire torturer – bien qu’il ait une haute résistance à la douleur. Quand il souffre réellement il a tendance à se croire revenu entre les mains d’Alexis…

La deuxième chose à savoir c’est que Jessy est une personne possessive et jalouse qui n’aime pas partager ses affaires et encore moins les rares personnes qu’il affectionne. Tenter de le faire c’est comme si vous souhaitez mourir dans d’atroces souffrances…
Il est particulièrement mauvais et peut aller très loin pour arriver à ses fins, si pour cela il faut tuer c’est encore mieux. Après tout il a la gâchette très facile.
La troisième chose à savoir c’est que Jessy place la liberté au sommet de ses priorités (oui avant tuer). Il déteste se sentir à l’étroit dans ses droits, dans ses actions ou ses pensées. Quand vous voulez lui ordonner quelque chose essayez toujours de faire passer cela comme une requête ou une suggestion ! Jessy méprise toute forme d’autorité.
Pourtant Jessy est une personne avec qui vous pouvez marchander – enfin si vous parvenez à le convaincre d’entamer une négociation – mais généralement il finit par obtenir ce qu’il veut tant ses mots sont habilles. Après, si vous obtenez une promesse de sa part il la tiendra quoi qu’il advienne, cependant faites bien attention aux mots utilisés car c’est le genre de personne qui aime jouer avec les mots.
Si VOUS lui faites une promesse ou vous engagez à quelque chose auprès de lui, honorez votre promesse, car il est du genre à détester les personnes qui ne tiennent pas leur parole. Jessy met un point d’honneur à retrouver et tuer toutes personnes lui ayant fait faux bond. Et je vous affirme qu’il est rancunier ET tenace dans son genre. (Nombreux sont ses « patrons » qui ont tenté de le rouler et qui en sont mort, et depuis rare sont les personnes qui tentent de changer les termes des contrats qu’il accepte)

Cependant, la quatrième chose à savoir, c’est que Jessy ne ment jamais. Il est peut-être froid et tranchant dans ses dires mais tout ce qu’il vous dit est forcément vrai… après il faut savoir jouer avec les mots et lire entre les lignes… Après tout, mentir par omissions ce n’est pas vraiment mentir, n’est-ce pas ?

Une autre chose à savoir c’est que Jessy n’est pas quelqu’un que l’on impressionne facilement. Il est diablement intelligent, très bien renseigné et a souvent un temps d’avance sur les autres. Cependant il n’a pas besoin d’une personne qui s’écrase devant lui, ou qui tremble de peur à la moindre de ses paroles. Il vous est possible de gagner son estime en étant vous-même avec lui, tout en sachant où se trouvent les limites.

En fait, la chose la plus important à savoir chez Jessy s’est qu’il méprise – hait – l’être humain. Pour lui peu d’Hommes méritent de vivre. Il ne voit que le côté le plus ignoble de chaque Hommes sur terre, pas étonnant quand on connait son histoire.
C’est à cause de cela qu’il laisse personne l’approcher réellement, et rare sont les personnes qui ont le droit de l’appeler « Jessy » et non « Nergal».

Et pourtant, si vous pouviez dormir à ses côtés, vous découvrirez qu’il dort rarement une nuit entière sans se réveiller en plein milieu de la nuit en hurlant, criant, ou juste en sursaut, une arme à la main, en sueur, la peur au ventre, des prunelles bleue magnétiques flottant devant ses yeux.
Les nuits, le masque tombe et toutes les peurs de Jessy se réveillent, le travaillent, le rongent à un point qu’il lui arrive de ne pas dormir pendant des jours. Et même ainsi une fois la nuit installée il ne peut s’empêcher de regarder par-dessus son épaule. Et ce ne sont pas ses propres meurtres qui en sont la cause.
Les très nombreuses armes cachés dans les endroits où il dort ne sont pas là pour rien, c’est comme un charme qui le rassure – pas toujours – et ne comptez pas sur le cran de sureté pour vous sauver car il ne le met jamais.

Et voilà, vous connaissez Jessy.
Mortel et inébranlable le jour, impitoyable tueur.
Peu sûr de lui, et presque apeuré la nuit même s’il garde sa dangerosité.


En Noerphilie :
Physique :
Jessy ne subit pas beaucoup de changement en Noephilie au niveau physique si ce n’est des habits qui font plus militaires : pantalon bleu marine, bottes marron lacets, veste typiquement militaire, de quoi lui donner encore plus de charisme.

Caractère :
Encore une fois Noerphilie ne change pas tellement le caractère de Jessy.
Pourtant, il semble plus posé, plus calme et un peu moins enclin à mettre une balle dans la tête de qui que ce soit.
Il peut lui arriver de s’installer à la terrasse d’un café sans rien faire d’autre qu’imposer son regard froid sur les passants.

Ne pensez cependant pas qu’il est moins dangereux ou moins armé, cela serait une grave erreur…

QUALITES

♦️ Honnête ♦️
♦️ Intelligent ♦️
♦️ Tient parole ♦️
♦️ Sérieux ♦️
♦️ Imprévisible ♦️
DEFAUTS

♦️ Instable ♦️
♦️ Possessif ♦️
♦️ Hostile ♦️
♦️ Cruel ♦️
♦️ Dangereux ♦️
Persona

Nom : Cheshire
Description : Cheshire est un chat noir et violet aux larges yeux rouges. Il a un sourire terrifiant qui lui mange la moitié du visage.
Il a la taille d’un gros chat, bien que sa tête soit un peu plus grande que le reste de son corps. Petit détail qui vous donne envie de rire à première vue avant que son sourire dérangeant et constant ne vous fasse ravaler votre rire.
Cependant Cheshire ne pèse absolument rien.

Il a une voix suave et parfois nasillarde quand quelque chose l’amuse vraiment beaucoup.

Cheshire est un Persona un peu étrange car il est toujours aux côtés de Jessy à partir du moment où celui-ci entre en Noerphilie, bien que seul le sourire lévitant à côté de l’homme en soit la preuve. De quoi vous donner encore plus envie de fuir.
Le Persona est du genre bavard et lunatique et peu autant faire à lui seul la discussion avec Jessy tout comme avec la première personne venue. C’est une vraie langue de vipère…

Pouvoir du Persona :
Cheshire à accès à des dimensions parallèles, c’est d’ailleurs pour ça qu’en général vous ne voyez que son sourire. Dans cet état de fait il est absolument intouchable par qui que ce soit.

Lorsque Cheshire se rend visible et ouvre démesurément la bouche Jessy peut plonger sa main dans sa gueule et avoir accès à une immense réserve d’arme en tout genre.
Étrangement ses yeux deviennent couleur or lors du processus.

Cependant, Jessy ne peut pas choisir l’arme qu’il obtiendra.

Vous pouvez voir Cheshire comme un Persona de soutient – à la langue bien pendue - qui ne fait rien d’autre que fournir un arsenal monstre à Jessy, ce qui est bien suffisant pour vous faire peur.



Jessy est né au Japon, il avait à ce moment-là un autre nom mais celui-ci fut perdu au court de sa vie.
Il vécut ses deux premières années avec des parents aimants et tout à fait banales.

Pourtant, un jour le destin décida de bouleverser cette vie qui semblait bien partie pour être simple et heureuse. Ses parents eurent un accident de voiture et seul Jessy survécut grâce à un geste désespérait de sa mère.

Aucuns membres de la famille ne voulant le prendre en charge, il se retrouva en orphelinat, sans même comprendre ce qu’il se passait. Pour lui ses parents allaient revenir, son jeune âge l’empêchant de comprendre le drame.

Il fut vite adopté par une famille Américaine, les papiers trainèrent à se faire et les mois passèrent, mais il finit par être confié à un couple pour le voyage vers son nouveau pays d’adoption. Mais les papiers avaient pris tant de temps que la future maman tomba enceinte et d’un commun accord les futurs parents décidèrent d’annuler l’adoption. Et c’est ainsi que Jessy se retrouva dans un orphelinat Américain bien loin de chez-lui.

Encore et encore des étranges personnes venaient le voir, des enfants lui piquaient ses jouets, et des regards se détournaient quand il réclamait « maman » et « papa ». A cet enfant japonais au nom imprononçable, on préférait les petits bouts de chou américain. Aussi, la directrice décida de lui donner un nouveau nom, après tout un gamin n’avait rien à dire et « Jessy » était tout de même plus facile à prononcer.
Mais cela n’aida pas beaucoup, et Jessy se retrouva donc à rester encore et toujours à l’orphelinat, années après années. Il apprit de la bouche d’un gamin un peu plus grand et mauvais que ses parents étaient morts et ne reviendraient jamais. Du haut de ses cinq ans Jessy eut bien du mal à intégrer ce qu’était la mort, et une fois cela fait il pleura toutes les larmes de son corps. Lui qui avait toujours crut que « maman » et « papa » allaient venir le chercher.

A sept ans, il fut envoyé dans sa première famille d’accueil. Et là il découvrit comme les enfants pouvaient être méchants entre eux, plus méchant encore qu’à l’orphelinat où on l’ignorait. Non, un enfant était prêt à tout si c’était pour trouver une famille aimante, et ils étaient diablement efficaces en plus d’être discrets.
Jessy fut renvoyé à l’orphelinat à peine deux mois après son arrivée, une histoire de chat mort…

Dans les familles d’accueils suivantes cela ne fut pas mieux. Pourtant Jessy n’était pas bête et avait compris, mais il eut beau se montrer sous son plus beau jour, travailler d’arrache-pied à l’école et éviter tout malentendu, cela ne fonctionnait pas.
Il retournait encore et toujours à l’orphelinat à peine quelques mois après son arrivée dans la famille.

Ce devait être terrible pour un gamin de se faire ainsi rejeté encore et toujours, rester années après années dans cet orphelinat alors que tous les autres enfants ne faisaient que passer.
A onze ans il en vint à désespérer de pouvoir fuir cet endroit, quand un homme riche, Mickael Smith, vint et l’adopta.

Oui, pas une famille d’accueil, il avait été adopté !

Ce fut très certainement le plus beau jour de la vie de Jessy.
Il eut une chambre, une salle de bain, des jouets à lui, des jeux vidéo… tout ce que rêvait d’avoir un gamin de onze ans. Pour être sûr que l’homme ne l’abandonne pas, Jessy ne s’épargna aucun effort pour être à la hauteur.
Il travailla dur à l’école, décrochant des notes qui faisaient sourire les professeurs. Il passait des heures entières à lire dans l’immense bibliothèque de la demeure et passait les quatre volontés de son père avec le sourire.
Il avait un chez-lui ! Et peu lui importait ses personnes un peu spéciales qui entraient et sortaient de la demeure à tout heure de la journée. Et il se fichait encore plus de ces armes qu’il voyait parfois trainer sur une table ou à la ceinture d’un invité. Mieux, les mallettes pleines d’argent qui étaient déposées sur la petite table du salon ne lui faisaient ni chaud ni froid.
Jessy n’était pas bête, mais une famille c’était bien mieux que la solitude de l’orphelinat !

Et les années passèrent, les petites magouilles de son père faisant leur œuvre sur l’intégrité de Jessy.

Puis, un jour, il avait quinze ans, son père l’appela pour lui présenter un ami, Alexis Vancof. Jessy aurait presque rougit de plaisir quand il entendit les éloges que faisait son père par rapport à son intelligence à cet Alexis. D’ailleurs, c’était un bel homme, très courtois, intelligent et avec beaucoup de sens de l’humour. Et des yeux d’un bleu magique…

A partir de ce jour Alexis vint souvent le voir pour discuter, et Jessy se retrouva charmé d’intéresser un homme aussi brillant. Puis, il lui arriva parfois d’aller lui-même voir Alexis, passer quelques jours en sa compagnie, puis les vacances…
Parfois, Alexis criait sur lui pour une broutille, et s’excuser bien vite en lui expliquant que c’était pour son bien. Et vinrent les caresses, les mains qui restaient un peu trop longtemps sur son épaule…les regards. Mais Jessy n’y fit pas attention, non il était envouté par cet homme, et son père semblait si heureux de cela…

A la fin du lycée Jessy arrêta les cours, il aurait pu faire de brillante études, il aurait voulu, mais Alexis était tellement désolé de le voir partir loin de lui que Jessy décida de rester à ses côtés pour lui faire plaisir. De toute façon n’en avait-il pas lui-même envie ?
Et c’est là que les rares cris qu’il essuyait se mirent à se transformer en crise de colère. Crise de colère qui se terminait avec des excuses et des histoires sur le fait qu’il tenait tellement à lui.
Puis vinrent les premiers coups, toujours suivit par de nouvelles excuses. Et si dans un premiers temps Jessy trouva que ça allait trop loin, une discussion avec son père le conforta dans le fait qu’il était en tort.

Et ce fut l’engrenage. Il faisait tout pour faire plaisir à Alexis, il lui donnait son corps avec joie, il aimait être aux côté de cet homme si gentil. Mais d’un seul coup Alexis-Gentil se transformer en Monstre qui le frappait et plus encore avant de redevenir Alexis-Gentil. Et Jessy était à la fois envoûté par ce côté charmeur, mais aussi terrifiait par se côté malveillant.
Il se retrouva à subir milles et une souffrance pour le plaisir d’Alexis. Celui-ci lui murmurait mille et un mots d’amour alors qu’il testait de nouvelle technique de torture, Alexis lui murmurait que si sa Cyrène si solide ne pouvait y résister alors les autres parleraient.

Jessy était bien incapable de se soustraire à cet homme au charisme magnétique…et jour et nuit il priait à la fois pour qu’Alexis viennent mais aussi pour qu’il ne franchisse surtout pas la porte.

Son salut vint à vingt ans quand son père demanda à Alexis de lui laisser pour un weekend. Loin de cet homme, sa peur, sa fascination morbide se firent moins écrasantes. Il osa parler à son père, il lui dit tout à nouveau et osa le contredire quand il avança le fait qu’il était en tort.
Cela dégénéra et Jessy ne sut jamais comment il se retrouva avec une arme fumante en main et son père mort à ses pieds. Il se sauva, mais il n’alla pas bien loin, repéré par une voiture de patrouille, couvert de sang, l’arme à la main, choqué, il fut conduit au commissariat.

Étrangement, jamais il ne fut envoyé devant la cour ou accusé du meurtre de son père. (Plus tard il apprit que son père avait bâti sa richesse sur un commerce d’être vivants)
On le conduisit dans un immeuble, on le plaça face à un homme intimidant et on lui proposa un marché. Il était connu dans le milieu en tant que fils de Mickael Smith. Aussi la police avait besoin de lui pour s'introduire dans un réseau qu'ils n'arrivaient pas à pénétrer pour obtenir assez de renseignement et les faire plonger. En contre partie ils s'engageaient à lui donner l’immunité totale quant à son meurtre et trouver une excuse pour les collègues de son père.
Pris de court, terrorisé à l’idée de se retrouver aux mains d’Alexis, Jessy ne prit pas un instant pour se demande ce qu’il se passait.
On lui apprit à se battre au corps à corps, à se battre à distance, à se servir d’une arme, à parler et charmer, à tuer, à survivre, tout ce qu'il fallait pour réussir son infiltration dans un temps dès plus restreint. Puis on l’envoya dans la gueule du loup.
Jessy en bava pour passer au-dessus des soupçons des anciens collègues de son père. Après tout il avait disparut pendant un moment avant de réapparaitre. Il dû démontrer sa valeur, prouver qu'il était bien un des leurs.

Cela lui prit bien trois ans pour être vraiment implanté profondément dans le groupe, après de nombreuses mises à l'épreuve qui ternirent encore un peu plus son innocence avant de que celle-ci ne disparaisse totalement.
Puis, une rencontre avec le contact de la police tourna mal, il y eut une fusillade et lui se retrouva entre les mains des trafiquants qui n'appréciaient pas du tout les taupes.
Ce fut au bout de nombreux jours qu'il comprit qu'il avait été abandonnée par la police. Il survécut comme toujours après maints passages entre les mains de bourreau. Ces années auprès d’Alexis le sauvèrent, et il fit comme on lui avait apprit, comme il faisait depuis quatre ans il survécut.

Et, à vingt-quatre ans, Jessy eut l’impression que sa vision était libérée de tout filtre. Ce monde était immonde… les êtres le composant encore plus.
Il ne sut jamais que la police intervint peu après qu'il se soit évadé, et le connaissant il aurait surement refusé de voir la vérité: la police n'avait put agir plus rapidement.
Il se mit à tuer sans distinction. Tueurs, assassins, mercenaires, politiciens, polices, armées ou innocents, tous étaient mis dans le même panier. Jessy était tellement implacable, sanguinaire, qu’il gagna le surnom de Nergal par la presse... Surnom qui devint un nom pour lui, Jessy étant le prénom que de rares connaissances pouvaient utilisées.

Il fut arrêté à vingt-cinq ans, ayant un nombre de victime hallucinantes à son compteur pour un an seulement de « carrière ». Après un procès rapide où le gouvernement s’assura de donner le moins d’information possible sur le passé de Nergal, Jessy se retrouva emprisonné dans une prison haute sécurité où de nombreuses personnes se relayèrent pour le faire parler sans succès. Des psychologues tentèrent également de lui faire entendre raison, toujours sans succès, certains ne sortirent même pas vivants de sa cellule.
Six mois à peine après son arrestation, Jessy réussit à s’évader mais il tomba directement entre les mains d’Alexis Vancof.

-Ma Cyrène, je t’ai laissé courir le monde afin de ne pas t’étouffer, mais à présent je te reprends auprès de moi. Tu as vu comme le monde était dangereux et sordide dehors. Vient ma belle Cyrène. Furent les mots d’Alexis alors qu’il refermait ses bras autour d’un Jessy incapable de dire quoi que ce soit.

Encore une fois, Jessy eut comme l’impression qu’un voile se déchirait devant ses yeux alors qu’il comprenait que toutes ses dernières années il fut surveillé et peut-être même guidé par Alexis sans s’en rendre compte.

Et Jessy, dangereux Nergal, redevint un mouton, tremblant de peur, incapable de tenir tête à Alexis. Le Tyran Rouge, voilà comment était connu l’homme dans le milieu du crime. Un revendeur d’arme, de drogue, mais aussi d’être humain. La personne qui terrifiait plus que tout Jessy, son cauchemar personnel, la personne à qui il ne pouvait rien refuser. Et ces yeux bleus qui avaient fini par le terrifier la nuit alors que leur propriétaire n’était même pas là.

Cela dura plus d’un an avant que Jessy ne réussisse à réunir son courage, à repousser sa terreur, pour tuer Alexis en pleine attaque ennemie. Un an de tortures autant physique que mentale.

Il retrouva sa liberté. Il réapparut en tant que Nergal, régnant à nouveau par la terreur, solitaire ou presque.
Peut-être que ce fut là un moyen de repousser cette peur qui le torture encore ?

Puis, il y eut cette étrange rumeur provenant du Japon. Rumeur qui s’amplifia à propos d’un nouveau monde à découvrir à Iteku. Par conscience professionnelle, mais aussi par curiosité, Jessy fit le voyage jusqu’à cette ville pour avoir le fin mot de l’histoire. Bien que septique suite aux dires de plusieurs informateurs, il testa.

Et il se retrouva sur une place immense, emplit de personnes étranges, habillé d’une façon tout aussi étrange, sans la moindre arme…

-Allons, allons Jessy, pourquoi s’inquiéter au lieu de profiter ? Murmura une voix amusée à ses pieds.

Son regard tomba sur un chat bien étrange avec un sourire qui pouvait rivaliser avec le sien. Jessy ne put l’attraper que l’animal sautait sur son épaule pour continuer :

-Je suis Cheshire, ton Persona, si tu veux une arme tu n’auras qu’à me le demander…

Jessy resta muet, il avait entendu parler de cette histoire de Persona par un informateur. Son regard sonda celui du chat qui le laissa faire avec flegme.

-Très bien Cheshire, mens-moi, trahis-moi une seule fois et peu importe si tu es une partie de moi, je te tuerais.

-Nous avons un accord Jessy… Ricana l’animal avant de disparaître ne laissant qu’un sourire flotter dans les airs.

Ce fut la première rencontre entre Cheshire et Jessy, mais aussi les premiers pas de celui-ci en Noerphilie.

Vous


Nom/Surnom : Clair Obscure
Âge : 22 ans
Sexe : Femme
Un ptit mot ? DC de Harmony Sombre
Comment avez-vous connu le forum ?
Code du règlement : Validé par Akandal B)
Des suggestions, des compliments ?
Avez-vous penser à signer le règlement ? fait Smile
Et le bottin des avatars ? fait Smile

-----------------------



Dernière édition par Jessy Nergal le Dim 1 Mai - 12:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
True Self
Messages : 218
Date d'inscription : 07/10/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Jessy Nergal, tueur fou de profession [Terminé]   
Mar 19 Avr - 23:19

Bienvenue ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Persona
Messages : 16
Date d'inscription : 19/04/2016

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

Persona

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Jessy Nergal, tueur fou de profession [Terminé]   
Mer 20 Avr - 0:19

Merci =)

-----------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Persona
Nox Messages : 413
Date d'inscription : 06/10/2015
Age : 20
Localisation : "A place between dream and reality, mind and matter..."

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

Persona

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Jessy Nergal, tueur fou de profession [Terminé]   
Lun 25 Avr - 23:03

Hola ! Re bienvenue !
Désolée du retard >_<
Bon déjà + 1 pour la référence à Snk ♥️ Maintenant je vais te dire mon point de vue sur ta fiche.

Donc, le caractère : calculateur, froid...Ca colle bien à son métier de tueur je trouve. Pour ma part, je le mettrais plus dans The Death, d'une part parce que Jessy a peut-être un passé tortueux mais il n'a pas une personnalité suffisamment contradictoire, à mon sens, pour appartenir à ce groupe. De même pour The Fool, c'est vraiment le groupe où le personnage est un méli-mélo de plein de personnalité différentes, or là je n'en ai pas réellement l'impression x')

Petite chose pour le physique, ça me convient mais y'a juste quelque chose qui me gêne : le fait que Jessy porte de nombreuses armes sur lui. Je peux t'assurer que c'est très difficile d'en cacher plusieurs, encore une ça va, mais une cargaison...xD Même avec un long manteau ce n'est pas super discret, et pour un tueur c'est pas tip-top >_< Une mallette aurait plus de sens par exemple si tu veux une panoplie !

Concernant le Persona, ça me va ! Le pouvoir est marrant et original :3

Ensuite vient la partie la partie la plus problématique : l'histoire.

Sans compter le nombre de fautes et certaines phrases dont je n'ai pas comprises ( c'est peut-être moi Oo ) il y a des choses qui ne vont pas. Premièrement, pourquoi Jessy a été adopté par une famille américaine au Japon ? Oo Bon cela aurait pu expliquer pourquoi les papiers ont trainés mais je trouve ça assez étrange en fait, surtout pour un pays comme le Japon qui a du mal avec les étrangers >_<

Une autre chose que je ne comprends pas c'est le rejet abusif des familles d'accueil. En mon sens, les Etats-Unis sont une nation pluri-éthniques donc il y a un peu de tout dont des asiatiques, ça ne devrait pas paraître bizarre aux gens...Si ? M'enfin on peut dire que Jessy n'a pas eu de chance, ça passe encore xD Non le plus problématique se trouve dans la partie où on vient le voir pour le recruter dans un commando. Là par contre c'est tout simplement impossible, à moins d'avoir eu un père haut gradé qui l'a entrainé depuis tout jeune et encore, on ne peut pas arriver à entrer comme ça, surtout aux Etats-Unis qui est un pays très trèès sévère avec son armée, ce qui rend l'accessibilité de grimper les échelons vachement difficile. Tu vois où je veux en venir ? Le soucis, c'est que ça concerne une bonne partie de ton histoire du coup et j'en suis désolée, mais ce n'est pas possible x') La fin en revanche ça peut aller !

Voilà, courage à toi pour corriger toutes ces coquilles et je pourrais te valider >_◕ Penses à passer ton texte dans un correcteur en ligne également pour les fautes =) Si tu as des questions n'hésites pas, je suis à ta disposition en tout cas !

-----------------------


♦️ The Moon ♦️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Persona
Messages : 16
Date d'inscription : 19/04/2016

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

Persona

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Jessy Nergal, tueur fou de profession [Terminé]   
Mar 26 Avr - 20:11

Hello Robin Smile

J'avoue beaucoup aimer Levi alors en plus quand je trouve une image qui peut convenir... je ne pouvais pas laisser ça ainsi !

J'avoue que je ne savais pas trop où je pouvais placer Jessy et c'est pour ça que j'ai laissé les trois groupes, mais La Mort me convient très bien (je croisais presque les doigts pour qu'il puisse appartenir à ce groupe en fait)

Par nombreuses armes je voulais dire 2 flingues (un sous un bras, l'autre à la jambe) + quelques poignards, mais c'est vrai qu'on peut penser à plus, j'ai rectifié. Dis-moi si c'est bon

Pour l'histoire:

-l'adoption c'est juste qu'il y a temps de personnes qui vont à l'étranger pour adopter que je me suis dit que cela pouvait arriver à Jessy
- personne ne l'adopte: là c'est juste la faute à pas de chance, et ça peut arriver à tout le monde (il y a tant d'enfant à adopter)

Après si jamais cela gène vraiment je peux le faire naitre en Amérique de parents Japonnais et dire qu'il a un caractère un peu étrange (mais du coup je perds le fait qu'il pète littéralement un cable à cause de son père d'adoption et d'Alexis)

-Le commando spécial: je dois l'avoir mal expliqué, mais en fait toute cette partie de sa vie est totalement manipulée par Alexis qui a le bras très, très long

Souhaites-tu que je l'explique mieux ou que je modifie quand même en l'envoyant en mission suicide pour que cela explique pourquoi il ne se fait pas arrêter pour le meurtre de son père ?

Par contre, je suis vraiment, vraiment désolé mais je ne vois pas les fautes ? (même mon word ne me propose que de me mettre les verbes au féminin )
Tu as un exemple pour moi ?

Voila j'attends ta réponse pour corriger tout ça Smile

-----------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
True Self
Messages : 153
Date d'inscription : 19/09/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Jessy Nergal, tueur fou de profession [Terminé]   
Dim 1 Mai - 2:19

Je répond car on supervise la validation à 2 actuellement B)

-L'adoption, on va dire la faute à pas de chance, y'a plus WTF

-Le commando spécial, par contre, non. À la limite, que ça soit un groupe de gangsters qui lui fasse croire que c'est un commando, je veux bien, mais un commando officiellement relié à l'armée, non. Y'a "avoir le bras long" et "réaliser l'impossible" x)

-Quand à "beaucoup d'armes", c'est pas si facile de cacher des armes sur soi. Pour avoir spécifiquement réfléchi à la question, j'ai une réponse assez claire sur ça. Mais bon, tant que tu sors pas une mitraillette de ton froc, OK. Juste, j'espère que ton perso aime marcher en pingouin B)

Du coup, j'aimerais bien quelques modifications pour éviter que ça tombe trop dans l'improbable, voire l'impossible... Désolé Mad

-----------------------


Ahoy to the Chatbox !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Persona
Messages : 16
Date d'inscription : 19/04/2016

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

Persona

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Jessy Nergal, tueur fou de profession [Terminé]   
Dim 1 Mai - 12:04

Bonjour Smile

Loin de moi l'idée de refuser le moindre changement, je souhaitais juste être sûr de savoir ce qui gênait réellement avant de toucher à ma fiche Smile

Pour les armes j'ai modifié en précisant bien qu'il n'a que deux armes à feu et quelques armes blanches. (il me semble que c'est plausible en sachant que ce ne sont que des flingues comme la police). Bien sûr toutes les autres armes dorment bien sagement dans un(e) sac/mallette

J'ai modifié l'histoire au niveau du commando.
Dites-moi si ça fait mieux ? (je sais que l'on peut avoir l'immunité si on accepte un marché, après qu'on l'abandonne c'est juste le temps qu'il a fallut aux flics pour réunir les preuves et intervenir mais Jessy c'était déjà enfuit plein de rancoeur)

Voila Smile

-----------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
True Self
Messages : 153
Date d'inscription : 19/09/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Jessy Nergal, tueur fou de profession [Terminé]   
Lun 2 Mai - 21:43

Mmh, la modification me va B) - C'est un peu hollywoodien, mais au moins ça reste un scénario plausible, donc je valide. Ainsi, permet moi d'officiellement te valider tout court !

Ton groupe te sera attribué sous peu, tu peux aller écrire une fiche de relations si tu veux, et faire une demande de RP si ça te chante (sur un forum RP, en même temps...)

Tu peux également aller recenser ton pouvoir s'il te plaît, et je t'offrirais un bon de réduction dans le grec à côté de chez moi B)

Encore (re)bienvenue sur Persona RPG, j'espère que tu passeras un bon moment ici. Promis, on mord pas (enfin, sauf moi, mais seulement les livreurs TNT et DHL le dimanche).

P.S : Y'a pas de grec à côté de chez moi.

-----------------------


Ahoy to the Chatbox !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Jessy Nergal, tueur fou de profession [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jessy Nergal, tueur fou de profession [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» De la profession d'un tueur à gages.
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Ce que pense Jessy Cameau Coicou de la PNH !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Persona RPG :: THE VELVET ROOM :: Présentations des personnages :: Présentations validées :: La Mort-
Revenir en haut
Aller en bas