Forum rôle-play inspiré de l'univers de Persona. Après un étrange évènement, les habitants d'Iteku ont obtenu la possibilité de changer de vie dans un nouveau monde.
 
Bienvenue à toi dans la Velvet room, Invité ! Ce forum existe entre les rêves et la réalité, entre l'esprit et la matière. Ci-dessous tu trouveras toutes les informations nécessaires pour comprendre son univers, ses lois. Oseras-tu affronter ton destin ?
Si vous avez le moindre problème, contactez un membre de notre SUPER STAFF !








Un chaleureux accueil pour notre petit nouveau ! Amuse-toi bien =D
Le codage et le graphisme appartiennent au forum Persona RPG. Merci à Ami d'avoir codé certaines parties du forum. <3 Merci aussi au site Never Utopia pour ses nombreux tutoriels, vraiment ce sont les meilleurs ! Le contexte a été élaboré par et pour ce forum. Toute tentative de reproduction, partielle ou complète, de notre travail sans autorisation est interdite. Respectez notre travail !
Derniers sujets

Partagez | 
 

 " On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. " [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: " On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. " [Fini]   
Jeu 24 Mar - 14:29

Basile Flamy/Flamy
28 ♦ Moi être garçon ♦ Français ♦ Hétéro ♦ The Lovers ♦ Cuisinier itinérant / à domicile
A Iteku : Chercher son bonheur, c’est chercher une île déserte et minuscule dans une petite barque inconfortable sans siège avec le bois qui vous fait croire que vous avez les fesses pointues et tout cela munit d’une seule rame. Le malheur, c’est perdre la rame, mais d’avoir toujours mal au cul. La sagesse, c’est comprendre que l’île n’existe pas… L’humour, c’est simplement crée le bonheur, crée une grande île sur un paquebot confortable sans rien avoir à faire.

Plus particulièrement, je pense que je suis malheureusement drôle à cause de parent suffisamment bête pour vous refiler le bébé. Je n’ai pas cherché à avoir de l’humour, c’est plus un don qu’autre chose, il arrive que vous arriviez en racontant une histoire qui n’est pas censée faire rire et pourtant l’assemblée rigole (j’ai cet humour involontaire là). Après, je suis quelqu’un d’absolument normal, même si au final « qu’est-ce qu’être normal ? » , trop philosophique pour que j’en débatte, mais je pense que je suis quelconque, que je suis banale. Physique plutôt commun dans la catégorie des personnes bien foutues, je ne suis pas narcissique à me dire que je suis le plus beau, je sais simplement que j’ai de nombreuses qualités physiques qui me permettent d’attraper facilement des maladies transmissibles par différentes voies.

Si l’on doit s’orienter vers la partie mentale, je dirai alors que je suis plutôt dérangé d’une certaine manière, je manque de principe vis-à-vis de la femme. Pourquoi ? Tout simplement, car la femme est comme le café, au début ça excite puis après ça énerve.
J’aime la cuisine, je ne sais pas vraiment pourquoi, c’est une manière d’évacuer la vie que j’ai eue et de me concentrer sur quelque chose, la cuisine m’a permit de ne pas m’attacher aux gens, mais pour autant de leur procurer du plaisir.J’aime la cuisine, je ne sais pas vraiment pourquoi, c’est une manière d’évacuer la vie que j’ai eue et de me concentrer sur quelque chose, la cuisine m’a permit de ne pas m’attacher aux gens, mais pour autant de leur procurer du plaisir.

En Noerphilie : Qui n’a jamais rêver de vivre ses rêves ? Je suis quelqu’un de rêveur, peu importe le monde dans lequel je vis. Les rêves peuvent être considérés comme une seconde de vie, de par le nombre d’années que l’on passe à dormir et à rêver, mais ce n’est qu’une existence inconsciente. À cause de mon métier, je ne suis jamais tombé amoureux (puis de toute façon, les femmes sont vraiment trop pénibles). Physiquement, rien ne change. Seulement quelques changements moraux.
[je ne veux pas trop en dire sur Noerphilie, car j’aimerais le développer dans l’histoire, mais surtout en rp]

QUALITES

♦ Beau garçon ♦
♦ Cuisine bien ♦
♦ Drôle ♦
♦ Extraverti ♦
♦ Libre ♦
DEFAUTS

♦ Légèrement Timide ♦
♦ Indécis ♦
♦ Idéaliste ♦
♦ Rêveur ♦
♦ Autoritaire ♦
Persona

Nom : Flamy

Culiné-art
La Persona a le pouvoir de créer/d’invoquer des choses liés au monde de la cuisine. Il lui est possible de faire apparaître des fours, des plaques, des ustensiles, des aliments. C’est un pouvoir complètement inutile, sauf lorsque l’on a le ventre vide. Bien sûr, ce pouvoir doit être combiné avec quelqu’un qui sait faire à manger. Lorsque la cuisine est faite, la Persona doit goûter le/les plats, s’ils ne sont pas à son goût, elle l’est détruit, les jettes à la tronche du cuisinier et lui casse une assiette sur la tête. C’est un rituel très persuasif.

Vous vous êtes déjà posé la question, pourquoi est-ce que je m’appelle comme ça ? Qu’est-ce qui est passé par la tête de nos parents pour avoir cette imagination débordante. Bah moi, je me suis posé la question. Je leur ai demandé pourquoi Basile ?

Avant de commencer, je préfère vous dire que mes parents ne sont pas normaux, ils font partie de ces gens qui s’aiment, de ces gens qui sont complémentaires l’un à l’autre, de ces gens qui arrivent à finir les phrases de l’autre facilement. Pour moi, la normalité, c’est lorsque les parents ne s’aiment pas, lorsque les parents divorces, lorsque vous êtes ballottés entre deux maisons et que les seuls mots que vos parents sont capable de se dire, c’est : « Casse-toi conn***, tu m’as trompé ». En y réfléchissant bien, j’aurai aimé avoir ce genre d’enfance, parce que du coup… Je n’ai pas eu cette chance, j’ai eu le droit à quelque chose de tout autre.

Enfin pour revenir au sujet, mes parents ont longuement hésité pour me trouver un prénom, ils ont même pensé à me faire changer de nom de famille avant même de naître pour pouvoir faire des jeux de mots pourris… Oui, mes parents sont de se type là, ils s’en foutent de tout, ils vivent pour rire, ils vivent pour s’amuser. D’accord Basile, ce n’est pas si terrible quand on sait à côté de quoi je suis passé, ils m’ont fait une petite liste : Bob Ho (ouais bonjour l’humour de merde, on voit de qui je tiens), Camille Onette (prénom mixte ok pourquoi pas, mais abuser, je ne vois pas comment quelqu’un de saint d’esprit peut vouloir appeler son enfant comme ça), Denis Chon (évidemment, il n’y a pas d’humour sans perversion avec eux). On s’en offre un dernier pour la route afin de ne pas se soûler avec cet humour de sot : Gaspard Alizan (voilà les parents que j’ai).

Ils sont le genre à vous faire les blagues de type : « Hé, tu connais la blague du petit-déjeuner ? Ha bah c’est pas de bol » et après ils s’esclaffent dans un brouhaha pas possible. Ils sont aussi du genre à faire les blagues des enfants : « Dis camion » alors évidemment comme toute personne naïve, on répond « bah Camion » puis ces imbéciles s’offrent un pelotage de seins gratuits « pouêt-pouêt ». C’est sûr que comme ça, on ne dirait pas que mon enfance ait été terrible et pourtant ce n’est qu’un début de ce que j’ai vécu avec eux.


Beaucoup de personnes aiment se faire des blagues, mais des blagues de type « Prank », quand vous êtes pris pour cible du matin au soir par deux personnes pendant 10 ans tout au plus, je vous assure que vous souhaitez avoir une autre vie. Je leur dois quand même quelques choses, avec le nombre de gâteau, d’œufs, de crème que j’ai reçu sur la tronche, j’ai développé un amour inconditionnel pour la cuisine et la pâtisserie. C’est d’ailleurs vers 13 ans que j’ai commencé à rendre la pareille. C’était une guerre à domicile, même si j’avais souhaité avoir une autre enfance, je ne regrette pas d’avoir eu de tels parents.

Enfin, j’ai développé un goût particulier pour la cuisine. En grandissant, j’ai très vite compris que ça allait être ma voie, pour en rajouter une couche, j’ai de suite compris que je deviendrai un cuisinier itinérant ou à domicile, afin de me séparer de mes parents le plus possible. Lors de mes études, j’ai subi encore de nombreuses blagues de leur part, comme lorsque l’on rentre à 1h30 du matin, après un long service et que tes parents te préparent l’agréable surprise d’un lit plein de chocolats fondus, que le sol de ta chambre est rempli de punaise. En ajoutant mon habitude à ne pas allumer la lumière et me coucher directement, ça fait un très beau mélange.

J’ai d’ailleurs décider de rentrer rarement, décidant de dormir dans ma voiture, de me laver dans des stations services et de sortir toute la nuit, l’avantage d’une telle liberté, c’était de pouvoir aller partout.
J’ai appris ensuite les cultures culinaires des endroits que je visitais, leurs produits, leurs recettes, afin d’accumuler du savoir à partager. La cuisine étant un métier prenant, je ne pouvais pas m’attacher à une personne, c’est pendant mes nuits de folies en plein air que je rencontrais la plupart de mes « compagnes » de nuit.
À partir d’une certaine période, j’étais en voyage en Italie, pour découvrir la cuisine. J’ai pris le temps de me reposer et me ressourcer et c’est là que j’ai commencé à faire se rêve.

C’est un rêve prenant, qui parait tellement réaliste et en même temps si faux, car tellement parfait. Vous vous voyez dans un monde différent, dans un endroit magnifique et l’on rencontre l’amour ce dit-on. J’ai appris à aimer. Une jeune demoiselle, cette jeune demoiselle, j’en rêvais depuis l’Italie, chaque nuit, un moment de plaisir et de repos avant de repartir pour une autre journée. Le rêve d’une autre vie, d’une vie qui nous fait nous découvrir comme l’on devrait être. À cause de mon enfance, je pense que j’ai développé dans mes rêves un complexe, celui d’aimer la torture, celui de donner de la torture, mais en même temps donné du plaisir. Difficile d’imaginer quelqu’un d’heureux pendant un moment de torture excepté certains groupes.

Un peu comme un schizophrène, j’ai créé une nouvelle personnalité de moi-même, celle de mes rêves. J’avais deux vies, la première qui était de cuisinier et de visiter le monde pour découvrir le monde culinaire. Puis une deuxième vie de rêve dans mes rêves avec une femme formidable de laquelle j’étais follement tombé amoureux accompagné d’une vie « d’assassin » prenant du plaisir à torturer les cibles qui lui étaient demandées.

J’étais en voyage au Japon, lors de cette fameuse annonce a eu lieu, j’étais non loin de cette ville. J’avais entendu ça à la radio et je me suis dit que c’était une expérience à tester. Je me suis donc dirigé vers la ville en question pour découvrir les joies de ce dont ils parlaient tous. Et j’y ai découvert ma joie, rentrant dans un grand écran, j’ai découvert mon rêve. Un rêve qui devint ma réalité, le mélange de la cuisine, cette jolie demoiselle dont j’étais follement amoureux était présente et mes envies de torturer des gens aussi, ainsi que faire de nombreuses pranks insupportables.


Vous


Nom/Surnom : Koko
Âge : 2X
Sexe : ♂
Un ptit mot ? Bonne lecture
Comment avez-vous connu le forum ? Compte de Yammy Tenka
Code du règlement : Validé par Robinet /o/
Des suggestions, des compliments ? Non quedal '-'
Avez-vous penser à signer le règlement ? OK
Et le bottin des avatars ? OK
Revenir en haut Aller en bas
True Self
Jersey Devil - The Wolf Among Us Messages : 18
Date d'inscription : 19/03/2016

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: " On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. " [Fini]   
Sam 26 Mar - 23:01

Re-bienvenue à toi avec ce sympathique personnage !

-----------------------


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Persona
Nox Messages : 413
Date d'inscription : 06/10/2015
Age : 20
Localisation : "A place between dream and reality, mind and matter..."

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

Persona

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: " On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. " [Fini]   
Sam 26 Mar - 23:07

The Lovers...Ça fait plaisir de voir ce groupe à nouveau !

Au vu de ces traits de caractère et de son histoire, il rentre clairement dedans.
En tout cas ton histoire m'a bien fait rire (comme quoi) avec l'histoire des prénoms désués-là xD

Je me souviens de ce que tu m'avais envoyé par MP, et je l'avais déjà validé à part le pouvoir. Pouvoir qui, en lisant, je trouve sympa aussi ^w^

Honnêtement je n'ai rien d'autre à dire, juste un : Eclate-toi bien avec ton DC Yammy, ton perso est original à n'en point douter !





-----------------------


♦ The Moon ♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

" On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. " [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde | Kai
» Hugo Chavez refuse tout pacte avec l’oligarchie nationale
» Hazel » touche moi, mais seulement avec les yeux.
» AU DANEMARK C'EST COOL, ON PEUT S'METTRE TOUT NU ✎ HELL.
» Aurore de Maison-Dieu '' Prenez moi tout, mais pas ma fille! ''

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Persona RPG :: DETENTE :: Fiches / relations :: Membres Supprimés-
Revenir en haut
Aller en bas