Forum rôle-play inspiré de l'univers de Persona. Après un étrange évènement, les habitants d'Iteku ont obtenu la possibilité de changer de vie dans un nouveau monde.
 
Bienvenue à toi dans la Velvet room, Invité ! Ce forum existe entre les rêves et la réalité, entre l'esprit et la matière. Ci-dessous tu trouveras toutes les informations nécessaires pour comprendre son univers, ses lois. Oseras-tu affronter ton destin ?
Si vous avez le moindre problème, contactez un membre de notre SUPER STAFF !








Un chaleureux accueil pour notre petit nouveau ! Amuse-toi bien =D
Le codage et le graphisme appartiennent au forum Persona RPG. Merci à Ami d'avoir codé certaines parties du forum. <3 Merci aussi au site Never Utopia pour ses nombreux tutoriels, vraiment ce sont les meilleurs ! Le contexte a été élaboré par et pour ce forum. Toute tentative de reproduction, partielle ou complète, de notre travail sans autorisation est interdite. Respectez notre travail !
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Tic-tac Tic-tac ... [PV Akando Callaghan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
True Self
Messages : 70
Date d'inscription : 09/12/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Tic-tac Tic-tac ... [PV Akando Callaghan]   
Jeu 24 Déc - 0:57

Sa main en tremblait encore. Chise avait été sur les nerfs toutes la journée. Ce qu'on lui demandait de faire était incroyable. Elle prenait des risques inconsidérés pour l'obtenir et avait peur de se faire prendre la main dans le sac à tout moment. Cette situation était oppressante mais dégageait tout de même un grain d'excitation que ton son être refrénait. Oui, l'adrénaline peut nous faire ressentir des choses étranges et idiotes. Et sa clef n'en finissait pas de stocker toutes les données. Elle avait peur à chaque instant que son partenaire ne regarde par dessus son épaule et voit tous ses dossiers classés confidentiels passer de son ordinateur à cette bombe à retardement. Elle ne savait même pas ce que son maître chanteur allait pouvoir faire de ses informations. D'ailleurs elle ne supportait pas ne pas pouvoir contrôler le court des événements et là, elle était servie! Elle ne savait pas qui il était. Elle avait beau eu chercher... rien! Evidemment elle avait de sérieux doute sur son activité et avait mené sa petite enquête mais à chaque fois qu'une nouvelle piste semblait s'ouvrir, elle se refermait aussitôt. Cet individu savait vraiment maintenir les langues de ses victimes. Et cela était loin de la rassurer.

Un fois le téléchargement des données finies, elle retira brusquement la clef, effaça tous les fichiers compromettant de son disque dur et sorti du commissariat. Heureusement qu'en tant que lieutenant, elle avait droit à ses allées et venues peu communes. Elle rangea l'objet dans son sac à dos et sorti un bout de papier où elle avait griffonné une adresse. Et oui... en plus de ces informations, monsieur avait d'autres exigences. Devant se retrouver en Noerphilie, il lui avait indiqué exactement l'écran par lequel elle devait passer pour le rencontrer. Chise n'était pas sotte, et elle avait eu l'idée de demander à l'un de ses amis de surveiller l'endroit une fois entrée dans l'autre monde, mais elle avait fini par annuler. Si ce maître chanteur était à moitié aussi intelligent qu'elle le soupçonnait, il ne risquait pas de passer par le même écran qu'elle. Et si c'était le cas et bien... elle aurait dû suivre son instinct. Elle se dirigea vers un quartier miteux de la ville. C'était le lieu de rassemblement préféré des étudiants. Rien qu'en regardant les environs, Chise vit qu'ils n'avaient pas évolués en deux ans. Elle détestait ces jeunes gens qui pensent que tout leur est dû ou permis parce qu'il sont jeunes, riches et puissants.

Déjà dans ces années d'étude, elle avait développé un profond dégoût pour ces gosses de riches. Elle arriva à l'endroit indiqué par le papier... un bar. Regardant de droite à gauche, elle entra à contrecœur. Se dirigeant directement vers le barman en faisant abstraction des odeurs de sueur et d'alcool environnant, elle demanda où elle pouvait trouve un écran pour traverser. L'homme la regardant de la tête au pied puis finit par l'emmener dans un placard à balais. Littéralement. À l'intérieur se trouvait une télévision toujours en état de marche... enfin presque. Elle se dirigea vers elle et se retourna s'apprêtant à remercier son guide, quand il ferma brusquement la porte derrière elle sans même laisser la lumière allumer... quel gentleman! Elle pensa intérieurement à faire un descente à cette endroit... il cachait un truc louche c'était certain! Puis elle repensa à ses collègues qui lui demanderait de quelle manière elle était tombé sur ce bar... et elle préféra oublier son idée. Heureusement pour elle, la télévision diffusait une image de neige et elle n'eut pas de mal à passer en Noerphilie.

Arrivée de l'autre côté, Chise pensa directement que le passage avait beugué. Elle se retrouvait dans une brume épaisse qui ressemblait fortement à l'écran télé dysfonctionnel. C'était très simple, elle ne voyait pas où elle mettait les pieds et le brouillard créait comme une sensation de froid sur son visage. Pourtant, elle était persuadée que ce genre de phénomène naturel ne procurait aucune chaleur. Frissonnant, elle évacua le mauvais pressentiment que dégageait cet endroit et essaya plutôt de se calmer. D'un coup, c'est Espear qui prit totalement les commandes et jura contre sa malchance. À cause de ce maudit pouvoir lui permettant de faire justice elle-même, elle se retrouvait en mauvaise posture. Elle ne supportait pas ce maître chanteur et ne risquait pas de bien l'accueillir. Avec sa langue bien pendue, il allait être servi!! Elle retira fébrilement son cache-œil. Déjà qu'elle ne voyait pas bien avec cette brume, elle n'allait pas en plus s'handicaper. Elle n'avait pas à se soucier de son apparence avec celui qu'elle attendait. Il devait en savoir assez pour se permettre de tels agissements. Elle se promit toutefois de retrouver cet individu et de lui faire payer. Elle ne faisait que son travail et elle ne voyait pas en quoi il était mal. D'ailleurs elle n'avait encore jamais utilisé son pouvoir pour faire le mal, ce n'est pas comme si elle se prenait pour Dieu. En pensant à cela, elle remit son cache-œil. C'est vrai que son pouvoir se déclenchait en observant la personne de cet oeil rouge... mieux valait ne pas commencer à l'utiliser maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
True Self
Messages : 153
Date d'inscription : 19/09/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Tic-tac Tic-tac ... [PV Akando Callaghan]   
Jeu 24 Déc - 8:52

Encore une journée placée sous le signe de la malfaisance. Akando n'était pas un monstre, seulement un être humain aux sentiments contraires. Il aimait le calme et la tranquillité, mais il répandait le chaos. Il avait trop bien connu la souffrance pour l'apprécier encore, mais il en faisait l'apologie. Il avait été le premier à en pâtir lorsque le crime s'approchait de lui, et il était l'une des personnes les plus investies dans les activités illégales d'Iteku. Une personne tiraillée entre l'adrénaline du succès, et d'un autre côté entre ses expériences passées. Mais désormais, il était allé trop loin. Il ne pouvait plus revenir en arrière, il était devenu ce qu'il était, et tout arrêter aurait été trop difficile. Ainsi il avait envoyé plusieurs messages à cette lieutenante de police... Du chantage assez sévère. Il avait recueilli beaucoup d'informations, l'avait suivie, espionné son ordinateur, piraté son ordinateur personnel... En bref, il avait fait la totale.

Et pourquoi ? Car il voulait avoir un accès privilégié aux ressources de la police. Cette fois, c'était personnel. Akando traquait quelqu'un... Une personne bien précise. Et lorsqu'il avait une proie en tête, qui plus est une personne de son passé, il n'était pas question de se mettre dans son chemin. Et si quelqu'un avait cette idée folle, il était prêt à tout pour passer en force et écarter toute nuisance. Il avait alors demandé une quantité d'informations assez importante à sa victime, et lui avait donné rendez-vous dans le Fog. Le chemin avait été long, mais il était enfin arrivé, glissant très silencieusement sur le sol grâce à sa queue reptilienne discrète mais qu'on pouvait entrevoir sous sa longue cape rouge.

Au début, rien. Puis après un moment, la policière pouvait apercevoir deux yeux rouges s'approcher dans la brume, avant qu'une forme ne se dessine : une forme humanoïde, sans jambes, ainsi qu'un très léger courant d'air. Arrivant non loin d'elle, la silhouette se dessina enfin : le masque, la cape, tout... Sa voix brisa le silence, d'un ton neutre et ferme

« J'imagine et j'espère pour vous que vous m'avez apporté ce qui était convenu... »

Au moins, son identité était claire : il était le maître chanteur, et il était venu récupérer son dû... Bien qu'il l'ait obtenu de force, en proférant plusieurs menaces. Il avait quelque chose de très mystérieux, presque irréel, comme un être extrêmement rationnel dont l'esprit était parfaitement calibré, analysant tout à la seconde même. Un grand sabre recourbé était présent à sa ceinture, et n'était visiblement pas la pour servir de décoration. Bien qu'il ne montre aucun signe d'hostilité, il dégageait comme un sentiment dangereux et imposant dans sa nature même, quelque chose qui n'était pas des plus avenants... Même si les apparences y étaient pour beaucoup.

-----------------------


Ahoy to the Chatbox !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
True Self
Messages : 70
Date d'inscription : 09/12/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Tic-tac Tic-tac ... [PV Akando Callaghan]   
Sam 26 Déc - 19:42

Espear commençait à perdre patience. Il était en retard... ou peut-être était-ce elle qui était en avance... ce n'est pas comme si elle avait une montre pour vérifier cela dans ce monde. Elle avait les bras croisés d'impatience et était prête à taper du pied lorsqu'elle cru apercevoir un mouvement dans la brume à sa droite. Elle se retourna brusquement et tomba sur deux yeux rouges se détachant du brouillard. Elle ne put réprimer un frisson de peur. Si elle avait été dans le monde réel, elle n'aurait jamais cédé à cette émotions mais là elle devait bien l'admettre, cette chose faisait froid dans le dos. En réalité, il se rapprochait tant d'un shadow qu'elle hésita à rester sur place. Elle n'avait jamais rencontré son maître chanteur en chair et en os et elle ne s'attendait pas réellement à cette vision.

Toutefois, sa curiosité l'emporta sur ses instinct primitifs et Espear resta sur place. Peu à peu, une forme se détacha de l'épaisse couche de brume. C'était une ombre indistincte et ondulante, mais la jeune femme devina une sorte de cape entourant le corps de l'être se rapprochant dangereusement d'elle. Puis elle vit un homme, du moins une chose de taille humaine enveloppée d'une cape rouge. Aucun bout de peau n'était visible, même son visage était recouvert d'un masque et il glissait étrangement sur le sol, perçant le brouillard au lieu de le déchirer plus brutalement. Oui, s'il s'agissait bien de celui qu'elle pensait, cet être était aussi répugnant physiquement dans ce monde que mentalement dans l'autre. Brusquement, sa voix atone perça le silence. Espear sursauta. Elle n'avait pas eu l'occasion de se préparer à cela ne voyant pas sa bouche bouger. Elle lui jeta un regard noir signifiant bien qu'elle ne l'appréciait pas et que malgré son apparente peur, elle ne se laisserait pas faire.

" J'imagine et j'espère pour vous que vous m'avez apporté ce qui était convenu... "


Sans tarder , Espear commença à fouiller ses affaires. Son passage dans l'autre monde lui avait fait troqué son sac à dos contre une besace assez imposante. Elle allait rire pour retrouver la clef USB dans ce trou sans fond... Elle chercha dans toutes ses poches et finit par tomber par l'objet tant attendu. Elle s'apprêtait à le saisir lorsqu'elle retint son geste. Elle ne pouvait pas lui donner sans avoir de plus ample explication sur l'utilisation qu'il allait en faire et sans savoir qui il était. Cet être le répugnait au plus au point et il n'était pas question qu'il s'en tire aussi facilement. Elle tourna alors la tête vers son interlocuteur dont elle ne pouvait deviner les émotions. Ce masque de fer était gênant. Elle ne voyait pas ses expressions. Évidemment elle pouvait deviner de part l'intonation de sa voix s'il mentait ou non, mais elle ne pouvait pas prévoir une attaque s'ils devaient en arriver là... c'était tout de même assez handicapant. Et puis... sa voix ne semblait pas différer tant que ça.

"Avant tout, j'aimerais savoir ce que vous allez en faire. Je pense avoir droit à un minimum d'explication. Je n'ai qu'à faire un pas pour retourner à Iteku et vous ne me suivrez pas sans exposer votre identité aux forces de l'ordre."

C'était un demi-bluff. En réalité elle serait la seule à connaître son identité. En plus de cela, elle risquait de laisser ce maître chanteur divulguer ses secrets sur sa vie en Noerphilie... Elle détestait réellement être en position de faiblesse. Instinctivement, elle zyeuta sur la clef USB dans son sac. Heureusement, elle lui avait préparé une petite surprise dans ses fichiers copiés. Personne ne pouvait lire les archives de la police sans suivre la procédure adéquat. Ce serait sa dernière carte au cas où les choses tourneraient mal. Mieux valait qu'Espear soit découverte plutôt que cet individu ne commette des actes abjects.


Dernière édition par Chise Moe le Mar 29 Déc - 18:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
True Self
Messages : 153
Date d'inscription : 19/09/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Tic-tac Tic-tac ... [PV Akando Callaghan]   
Lun 28 Déc - 20:50

Il pouvait sentir aisément la crainte qui l'envahissait. Lui qui était du genre à analyser chaque détail, chaque petite chose de chaque personne, il ressentait cette peur qui n'était certes pas extrême, mais c'était perceptible. Mais ça, il y était habitué : après tout, il avait l'apparence d'une créature très spéciale, un Naga, ce qui pouvait avoir quelque chose d'assez angoissant. Elle semblait très méfiante quand à lui, et c'était prévisible... très prévisible, même. Et son physique n'aidait absolument pas, ça, c'était sûr. Vérifiant rapidement autour de lui, il finit par se retourner vers elle et s'approcher un peu, la détaillant. De près, on pouvait très vaguement reconnaître des écailles sur le bas de son corps, ainsi qu'une longue queue reptilienne trainant et glissant sur le sol, vaguement visible. De plus près, même dans la brume, on pouvait avoir une idée de ce qu'il était : une créature humanoïde, partiellement homme, reptilienne et aquatique. Une vision à la fois fascinante et inquiétante.

Puis elle lui demanda des explications... Exposer son identité aux forces de l'ordre ? Si elle avait tendu une embuscade à son retour, ça se passerait très mal pour elle. Et sinon... C'était du bluff, forcément. Alors il laissa un soupir lui échapper avant de tout de même lui répondre, histoire de faire bonne figure.

« Mes intentions ne regardent que moi. Mais si ça vous intrigue tant que ça... Vous n'avez qu'à me suivre ? Après tout, je compte consulter ces informations et immédiatement après m'en servir. Seulement, si vous me suivez, il y a une condition : je rentrerais à Iteku, et vous pourrez donc voir ma réelle identité. À partir de ce moment la, vous ne faites absolument rien pour m'entraver. Dans le cas contraire, je pourrais très aisément vous le faire payer sur le long terme... Que vous ayez quelque chose à vous reprocher ou non. Et vous qui aimez la justice, vous devriez être servie, après tout »

Quand il disait ça, on sentait très nettement qu'il était sûr de lui : aucun doute, la voix parfaitement claire, les idées précises... D'ailleurs, son ton très poli et maîtrisé faisait contraste avec son apparence assez... particulière. Il tendait déjà la main, pour récupérer la clé USB, la regardant dans les yeux en attendant une réponse de sa part quand à sa proposition de le suivre. Après tout, elle pourrait, qui sait, se rendre utile en temps voulu...

-----------------------


Ahoy to the Chatbox !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
True Self
Messages : 70
Date d'inscription : 09/12/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Tic-tac Tic-tac ... [PV Akando Callaghan]   
Mar 29 Déc - 18:45

Espear en resta sans voix. Elle ne s'attendait pas du tout à ce genre de réaction. Cet individu si mystérieux n'avait pas flanché et lui avait même proposé de le suivre à Iteku. Cette possibilité ne lui plaisait guère. Après tout, si elle assistait à ses activités, il viendrait forcément un moment où la barrière entre la légalité et l'illégalité serait franchit. Elle n'était pas sûre de vouloir en arriver là. Elle était curieuse de nature c'était un fait avéré et elle ne lui faisait pas le moins du monde confiance pour lui donner les données conservées sur sa clef USB. Et puis, malgré sa proposition, il gardait les commandes. Il devait certainement se douter qu'une fois sa parole données, Espear ne le trahirait pas. Elle détestait y manquer. Elle hésita un instant à lui laisser le colis et partir sans se retourner. Mais dans ce cas, elle risquait d'apprendre par les journaux le lendemain de quelle manière il s'était servi de ces informations.

Elle ne pouvait pas s'y résoudre. Peut-être qu'avec un peu de chance, elle réussirait à intervenir à temps pour l'empêcher de commettre un crime dont elle ne supporterait pas être complice. Évidemment, si son plan visait une multinationale aux activités très controversées ou un individu suspect, elle se résignerait à la laisser faire. Mais même dans ce cas, le bénéfice du doute était une règle qu'elle ne pouvait s'empêcher d'appliquer. En réalité, elle avait trop peu d'informations pour le suivre. C'était du quitte au double. Soit elle le suivait et se rendait complice d'un crime, auquel cas elle ne pourrait vivre avec et se livrerait aux autorités avec lui sur un plateau, soit elle acceptait les moyens utilisés et auquel cas deviendrait juge et exécuteur. La dernière option plaisait particulièrement à Espear, mais elle rebuterait certainement Chise. Même si elle donnait sa parole à ce maître chanteur, elle ne savait pas comment son alter ego réagirait.

"Je ne peux rien promettre. Je suis moi et Chise est encore quelqu'un d'autre. Je ne sais pas de quelle manière elle verra cet accord. Et puis, j'ai trop peu d'informations pour tenter le diable. Après tout, si ce que vous prévoyez de faire à des conséquences néfastes sur notre société, elle risque de ne pas vous laisser vous en tirer. Et connaissant sa droiture d'esprit, elle se livrera d'elle-même et vous risquerez de tomber avec elle."


Ce n'était pas une menace. Juste un fait établit. Elle était si têtue qu'elle n'arrivait pas à renoncer à coincer ces gros bonnets, malgré les affaires de disparitions qu'elle se devait aussi de résoudre. Elle était tellement persuadée que ces sociétés profitait de la Noerphilie pour continuer leurs malversations, qu'elle reliaient des affaires radicalement opposées. L'hésitation l'envahissait et se faisait ressentir dans tout son corps. Ses bras s'étaient croisés, sa tête s'était penchée de côté et sa jambe droite n'arrêtait pas de bouger. Bref, même le monstre qui lui faisait face devait ressentir son agacement.

"Je veux bien vous suivre mais j'ai moi-même mes conditions. Si le meurtre fait parti de vos plans, ma parole ne vaudra pas un clou. Si vous m'amenez à déceler une once de justice dans vos agissements je serais même certainement prête à vous aider. Mais on ne rend pas justice seul et il serait dans votre intérêt de m'expliquer pourquoi le gouvernement en place ne suffit pas. Je ne suis pas sa plus grande fan, il serait même tant qu'il change radicalement. Mais il y a des limites à la bienséance."

Elle ne savait vraiment pas dans quoi elle s'engageait. Mais pour affirmer ses propos, elle le regarda droit dans les yeux. Ses yeux rouges étaient toujours intimidants, mais sa résolution dépassait son embarras. Sa boule au ventre était toujours là, bien présente. Mais plus par impatience de sa réponse que par peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
True Self
Messages : 153
Date d'inscription : 19/09/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Tic-tac Tic-tac ... [PV Akando Callaghan]   
Mer 30 Déc - 22:25

Des conditions, toujours des conditions... Elle se méfiait beaucoup, et elle ne lui faisait aucunement confiance. D'un côté, il voyait parfaitement pourquoi. De l'autre, il en avait marre de ces gens qui voulaient représenter la justice et donner l'image de toute personne se débrouillant par soi-même celle d'une personne faisant tout à la place des autres. Du moins, c'était sa vision à lui. Donnez aux gens la vision d'un héros réglant toujours la situation, et ils se reposeront dessus sans arrêt. Donnez leur une vision à haïr, et ils feront tout pour s'unir et lutter contre. C'est pour cela qu'il ne reniait absolument pas ce à quoi il ressemblait en Noerphilie : un monstre reptilien et aquatique, glissant sur le sol de sa longue queue et possédant la capacité d'infecter d'autres corps vivants de son venin mortel.

Une justicière, visiblement, encore une... Il avait du mal à supporter ceux qui se revendiquaient ainsi. Pour autant, au moins, elle pouvait se rendre utile et c'était tout ce qui importait à Akando. Elle aurait pu se revendiquer comme étant ce qu'elle voulait, au fond, ça lui aurait un peu fait ni chaud ni froid. Alors il s'approcha, son masque approchant sa tête... De près, il était encore plus terrifiant et intimidant, et ses yeux reptiliens avaient quelque chose d'à la fois fascinant, intriguant et inquiétant...

« Écoutez-moi bien car je déteste parler de ce que j'ai en tête. Mais vous semblez tant affectionner la justice que je me sens obligé de vous parler d'une réalité bien présente et très, très importante à garder en mémoire quoi que vous fassiez. Vous voulez être une justicière, c'est bien ça ? Ne me répondez même pas oui ou non, je le sais déjà. Vous n'avez rien à faire avec mes idéaux, mes pensées, mes opinions ou même mes façons de faire. Donnez aux gens une personne à admirer, et ils se reposeront dessus sans jamais oeuvrer pour le monde qui les entoure. Donnez-leur une menace, quelqu'un à craindre et à haïr, et ils feront tout pour s'unir contre sans jamais rien demander à personne... C'est bon, vous commencez à saisir ?

Maintenant, si vous voulez voir ce que je vais faire de vos informations, vous allez me suivre et, quitte à n'absolument rien faire, vous allez bien regarder et prendre des notes. Vous pensez que c'est un jeu, qu'on peut enfiler un costume, partir au galop et commencer à vaincre les méchants pour faire régner le bien ? Vous pensez qu'on est soit bon, soit mauvais ? Les seules personnes à réellement aller loin sont ceux qui savent cultiver l'ambigüité pour profiter de ces personnes qui veulent appartenir à ces stéréotypes moraux prétentieux et dépassés... Maintenant, vous avez le choix : marcher derrière moi, observer et constater ce qu'il se passe lorsque des personnes profitent de la faiblesse mentale des gens pour en faire de parfaits abrutis, ou bien restez-là, et continuez à jouer aux super-héros de comics »

Il prit la clé USB de ses mains et se mit à glisser sur le sol, en direction de l'écran dont il venait... Qu'il la suive ou non, il s'en allait, lentement, prêt à repartir.

-----------------------


Ahoy to the Chatbox !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
True Self
Messages : 70
Date d'inscription : 09/12/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Tic-tac Tic-tac ... [PV Akando Callaghan]   
Sam 2 Jan - 20:02

Espear n'avait pas apprécié son discours mais loin de là. Sa voix atonale avait étrangement commencée à prendre du volume et sa respiration semblait presque inexistante. À sa première tirade, elle avait sentit une chaleur envahir ses joues. Oui plus simplement, elle avait rougit. Mais ce n'était pas la véracité de ses propos qui avait provoqué cette réaction. Plutôt la dureté avec laquelle il le disait. C'est comme s'il se permettait de lui donner une leçon de vie comme si elle était trop bête pour s'en être rendue compte elle-même! Ce n'est pas pour rien qu'elle s'attaquait aux grosses industries qui pensait pouvoir défier le système et n'hésitait pas à escroquer la monde entier. Tout le monde est fan des arnaques, jusqu'au moment où vient leur tour de se faire arnaquer. Bien sûr qu'il avait raison, mais en quoi cela concernait leur problème actuel? Il allait se mettre dans tous ses états simplement parce qu'elle ne se rendrait pas complice d'un meurtre? La rage continuait à monter petit à petit alors qu'il reprenait sa respiration pour continuer son sermon.

Cette fois, il s'en prenait à elle personnellement et comme si cela ne suffisait pas, il se permettait de lui donner des ordres. Si elle était montée lieutenant aussi rapidement, ce n'était pas seulement dû à ses notes impressionnantes dans les cours théoriques de l'académie de police mais aussi de son caractère. Et en Noerphilie, elle n'avait plus aucune retenue sur ce qu'elle comptait dire à qui que ce soit. D'abord poser une question pour ridiculiser son interlocuteur. Fait. Descendre ensuite ses valeurs morales en lui démontrant qu'elles sont inappropriées dans ces conditions. Fait. Laisser finalement devant le fait accompli en obligeant ainsi l'incompétent qui se trouve devant vous à marcher ou crever. Fait. Il avait utilisé la parfaite méthode pour remettre une personne à sa place et le cœur d'Espear s'emballait de plus en plus. Jamais au grand jamais elle n'aurait laisser une personne lui parler de cette manière à Iteku, et cela ne risquait pas de commencer maintenant. Le maître chanteur osa continuer sur cette voie en prenant la clef USB de son sac et en lui tournant le dos comme à un vulgaire déchet. Son sang ne fit qu'un tour et elle s'élança vers ce déplaisant égocentrique mettant la main sur son épaule et l'obligeant à se retourner pour lui faire face.

"Pour qui est-ce que tu te prends exactement? Tu crois pouvoir débarquer dans la vie des gens et dénigrer leur mode de fonctionnement et de penser tout en continuant ta barque seul? J'y suis tu penses avoir tout compris et que seule TA méthode permettra au monde entier d'aller mieux. J'ai un scoop pour toi, ça ne risque pas d'arriver. Comme tu l'as sans doute remarquer, il est pourri jusqu'à la moelle mais ce n'est certainement pas en essayant de forcer les choses et en agissant comme un gamin capricieux ne songeant même pas aux conséquences de ses actes qu'il va évoluer. Tu te prends pour un gros dur et bien je vais t'avoue un truc. Dans un premier temps ton apparence et ta façon dramatique d'annoncer les choses m'a apporté une certaine curiosité, et même une certaine crainte. Maintenant je t'ai demandé une chose simple à comprendre pour un esprit tel que le tien ne voyant que le noir ou le blanc et n'acceptant aucune nuance. Es-tu près à tuer pour asseoir ton pouvoir?"

Elle était hors d'haleine et au fur et à mesure sa main s'était resserrée sur son épaule. S'en rendant compte, elle retira sa main et ajusta son haut tout en fermant les yeux et en se raclant la gorge. Elle ne supportait pas perdre ses moyens et c'était arrivé malgré elle. Elle n'avait pas crié mais son ton était suffisamment dur pour appuyer ses propos. Elle rouvrit finalement les yeux et fixa les yeux rouges du maître chanteur. Sa voix était bien plus calme. Elle n'allait pas jusqu'à être maternelle mais bien qu'il l'ait énervé, Espear pensait comprendre son raisonnement. Tout dépendait où le reste de la conversation allait les mener, mais elle espérait pouvoir échanger avec lui sans se faire regarder de haut par simple mépris. Quoique s'il continuait dans cette direction, son attitude pourrait très vite commencer à devenir ridicule.

"Je n'ai pas eu besoin de toi pour me rendre compte de la corruption qui circulent dans les rues d'Iteku et bien au delà, merci bien! Par contre, je serais curieuse de voir de quelle manière tu penses pouvoir le régler. Le dernière chose que tu aurais à faire serait d'arrêter de traiter la Terre entière comme une collection de personne ne pouvant qu'être fort ou faible. Ne pas savoir se défendre ne veut pas dire qu'ils n'ont pas essayé ou qu'ils sont abrutis. Certains ont juste un instinct de survie plus développé que le tien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
True Self
Messages : 153
Date d'inscription : 19/09/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Tic-tac Tic-tac ... [PV Akando Callaghan]   
Jeu 7 Jan - 4:21

Elle s'énervait, elle perdait ses moyens, et pourtant elle arrivait à se reprendre. Akando avait beau être du genre cinglant et à faire bien entendre sa parole, il n'était pas insensible non plus à ce que pouvaient ressentir les autres complètement. Dans ce cas présent, il rencontrait un peu de résistance... Elle était définitivement de plus en plus intéressante, faisant état cependant d'opinions auxquelles il n'adhérait pas totalement. Mais au moins, il n'avait pas perdu son temps à parler pour rien. Il resta silencieux un temps après qu'elle ait parlé, réfléchissant intensément. Contrairement aux derniers échanges verbaux entre eux, cette fois, il semblait beaucoup plus calme et pondéré, réfléchissant assez visiblement à la situation. C'était déjà un premier pas... Finalement, il répondit, après un hochement de tête, sur un ton beaucoup plus apaisé qu'auparavant

« Je ne vois ni noir, ni blanc : seulement du gris. Les gens du quotidien, en revanche, ont besoin de s'imaginer que toit est noir ou blanc. C'est malheureux, mais c'est comme ça. Mes intentions sont beaucoup trop complexes pour êtres détaillées, et le meurtre ne m'est pas étranger. Si tu savais tout ce qu'il se passe derrière les portes closes du crime et au sein des parois de la misère, peut-être que tu comprendrais que parfois, il n'y a pas le choix. Je ne te demande pas de me croire sur parole, ni de changer d'avis, seulement d'admettre qu'il existe probablement une autre possibilité, bien plus sombre et abominable que tout ce que tu pourrais imaginer. Ironiquement, dans ce monde, je suis un monstre, une créature qui effraie la population et qui repousse à vue. Et au fond, j'en suis probablement un, sur certains points. Mais cependant, c'est en acceptant toutes nos pulsions les plus sombres qu'on finit par les contrôler, par réussir à trouver quelque chose de bon parmi le mal le plus absolu. C'est quelque chose que des défenseurs invétérés comme ne comprendraient pas, car on leur a toujours apprit à lutter contre le mal, et à refouler ses propres démons pour ne jamais les faire ressortir »

Après un long soupir, il fit une brève pause... C'était très, très rare qu'il aille jusqu'à concrètement exposer son point de vue, mais elle... Il estimait qu'elle méritait des explications. Les ressources qu'elle pouvait lui fournir lui étaient extrêmement précieuses, et le moins qu'il lui devait, c'était quelques détails. Il le réalisait, maintenant. C'est alors qu'il retira son masque, révélant son visage de créature aquatique : il avait quelque chose de charmant, mais aussi d'intimidant, inconnu, comme un mélange entre un être humain et un être ondin. S'il n'avait pas précisé qu'il était un habitant d'Iteku, il aurait été aisé de le confondre avec un Shadow...

« ... Ne penses-tu pas que refouler ses démons intérieurs ne fait que les nourrir ? Faire grandir la tentation quotidienne de s'y abandonner et de les laisser prendre le dessus ? Énormément ont suivi cette voie. Tu n'imagines même pas la quantité de personnes odieuses que j'ai pu croiser qui sont supposées représenter l'ordre ou la bienveillance. Ces personnes croyaient en la pureté absolue et ont ignoré tout ce qui était mauvais en eux, et un jour, ils n'ont plus pu le supporter. Tant que le monde sera ainsi, il n'y aura plus de justice. Il n'y en aura jamais... Alors oui, je suis un monstre et tu peux me traiter de tyran autant que tu le souhaites, mais sache que j'ai accepté mes propres démons pour devenir ce que je suis : quelqu'un de manipulateur, criminel, cruel, et pourtant sous couvert de mes actions, j'ai déjà plus contribué à améliorer le quotidien d'énormément de gens; en tout cas, beaucoup plus que la quasi-totalité de ces marioles qui prétendent oeuvrer pour le peuple. Le peuple n'a pas besoin d'hypocrites, ni d'un état policier : il a besoin de résultats. Et ces résultats, on ne les obtient plus en suivant des règles obsolètes. J'ai besoin de ces résultats, et garder un oeil constant sur la police est une étape cruciale. »

Son visage était certes plutôt neutre en apparence, mais on pouvait sentir une véritable rage de vaincre bouillonner en lui. Il n'était pas quelqu'un qui se faisait marcher sur les pieds, et chaque mot était comme une cicatrice qu'il exposait fièrement, comme pour hurler : "On m'a mutilé, et je n'en suis ressorti que plus fort". Il avait une volonté très forte et des nerfs d'acier, et il n'était pas difficile de voir d'où il tenait de tels résultats, avec un mélange aussi fort de pragmatisme et de passion...

-----------------------


Ahoy to the Chatbox !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
True Self
Messages : 70
Date d'inscription : 09/12/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Tic-tac Tic-tac ... [PV Akando Callaghan]   
Sam 9 Jan - 23:31

Le ton calme qu'il prit surprit Espear. Il n'était pas seulement un anarchiste ne se fiant à aucune loi. Il avait une certaine réflexion, même si elle ne pouvait sciemment pas suivre son raisonnement du début à la fin. Elle n'était pas familière avec la pègre sillonnant les bas fonds de la société. Elle savait évidemment qu'elle ne s'attaquait qu'au sommet rutilant de l'iceberg, pourtant elle avait beau eu retracer une chaîne de commandement logique, ce sont justement ces personnes dans la misère qui lui posaient problème. Elle ne connaissait pas leur manière de fonctionner. En temps qu'enquêtrice professionnelle, elle savait évidemment se mettre à la place de ces suspects, mais ces derniers agissaient plus selon leur émotions et leurs instincts de survie que grâce à leur cerveau. Malheureusement, c'est là que le talent de Chise pêchait.Espear pouvait faire preuve de certainement plus d'empathie, mais elle n'était pas sur le terrain et elle ne pouvait pas concevoir un meurtre comme un dommage collatéral non calculé. Elle frissonna à cette simple pensée. Comme si un assassinat était plus recommandable! Oui, elle n'avait définitivement pas la même vision des choses que son maître chanteur. Elle n'était pas non plus accoutumée à la notion de mal comme il l'entendait. Évidemment tout le monde avait ses démons à contrôler, mais elle ne se remémorait pas en avoir eut d'aussi mauvais qu'il évoquait. N'est-ce pas?

Elle resta un instant plongée dans ses pensées, les bras croisés. Elle n'avait jamais refoulé de pulsions meurtrières ou criminelles. Elle rageait évidemment contre le système mais avait comprit qu'elle ne risquait pas de le changer en un claquement de doigt. Son seul péché serait de se griller une cigarette de temps à autre quand la pression devenait trop grande. D'ailleurs, elle aurait bien aimé en avoir une à l'instant présent. Elle avait réfléchit à un moyen de passer en dehors des barrières juridiques et de pirater l'ordinateur des personnes qu'elle suspectait. L'ennui c'est qu'elle n'en avait eu ni les compétences, ni l'opportunité depuis que les cas de disparitions s'empilaient sur son bureau. Le bruit sourd de sa voix avait cessé, mais elle ne s'en était pas rendue compte tout de suite. Il avait fallut qu'elle aperçoive un mouvement suspect du coin de l’œil, pour comprendre qu'il retirait son masque. Espear relâcha ses bras le long de son corps très lentement et de façon contrôlée. Elle n'était pas sûre de vouloir voir à quoi il ressemblait. Elle ne tremblait pas. Elle appréhendait juste très fortement ce qu'elle allait voir.
Alors même qu'elle croisait une nouvelle fois son regard, elle put contempler le visage de cette créature. Elle eut un imperceptible mouvement de recul en voyant son visage dans son intégralité.

Il n'était certes pas beau, et pourtant l'étrangeté de la constitution était attirante. De la même manière elle se rapprocha pour scruter les moindres détails de ce visage si peu commun. Il était étrange de devenir une chose aussi infecte en Noerphilie. Elle n'avait vu que des personnes bonifiées. Elle avait elle même perdu un oeil mais c'était justement pour lui rappeler l'aveuglement impuissant du monde réel. Avec cet oeil simple elle pouvait réparer tous les tords. Toutes les injustices ayant été faite dans le monde réel... elle hésita un instant à le tester sur lui. Elle fut presque persuadé que même son pouvoir immense ne pourrait pas trancher. C'était ses yeux injectés de sang qui rebutait le plus Espear à le dévoiler. Elle n'y trouverait aucune trace de culpabilité ou de consicence ordinaire. Elle serait incapable de le juger impartialement. Pour cela elle aurait besoin de le connaître un peu plus. Son apparence la répulsait et ne lui en donnait pas particulièrement envie. Il continuait son laïus en affirmant de laisser la représentation de ses démons intérieurs se refléter en Noerphilie. Effectivement il avait prit ce partit. Au moins il ne recommandait pas ce genre de chose à la légère. Ses démons intérieurs étaient repoussant et elle eut bien envie d'en connaître la raison. Une boule se forma toutefois quand il s'attaqua à l'incapacité et eux ordures présentes dans les forces de police. Ce n'était pas totalement faux... Mais elle avait été touchée et par principe, s'attaquer à sa profession n'était pas recommandé.

"Écoutes, j'entends ton point de vue, mais ce n'est pas pour autant que je le comprends et l'assimile. Tu n'as pas faux sur toute la ligne, juste sur certains point. Déjà toute la police n'est pas remplie de gens aussi pourris que tu les décris, en tout cas certainement pas dans mon équipe. Ensuite, peut-être est-ce le concept qui m'est étranger, en tout cas, je ne ressens pas de démons à refouler. La seule différence dans mon comportement entre ici et Iteku est que je suis plus encline à perdre mon sang froid, mes émotions sont exacerbées."

Pourquoi lui avouait-elle cela? Cela ne le regardait certainement pas! Enfin, il devait très certainement déjà le savoir s'il s'était assez bien documenté sur elle. Et il semblait avoir parfaitement rempli ses obligations à ce niveau-là, sinon il ne l'aurait pas choisi. Pourquoi essayer de frayer avec une personne ayant une pensée totalement opposé à la sienne? Il n'était certes pas pareil. Mais en quelques sortes, ils semblaient exposer leurs point du vue sans l'imposer à l'autre. Elle partit d'un petit rire. En réalité, elle semblait plutôt l'apprécier. Son regard se rembrunit pourtant rapidement. Elle ne savait toujours pas ce qu'il comptait faire des données qu'elle lui avait transmises. Et elle ne lui avait toujours pas dit de qu'elle manière lire ces données sans détruire les fichiers en premier lieu...

"Tu vas un peu loin en parlant d'état policier. On en est certainement pas là. Crois-moi que sinon un tri serait rationnellement fait dans toutes les activités économiques du pays et tel n'est pas le cas. La police ne contrôle pas tout. Et de plus je ne suis pas la police, juste un de ces éléments. Qui sait si je ne suis pas une pourriture comme tous ceux que tu sembles décrire. Bref, je vais te suivre à Iteku tu as besoin de connaître la procédure à suivre pour ouvrir tes fichiers dans qu'ils ne s'autodétruisent et que la police ne débarque dans la seconde. Les informations confidentielles ne sont pas si simple à lire à l'extérieur d'un commissariat."


Elle ne savait pas comment il allait réagir à sa dernière révélation. Ce qui était sûr était qu'elle lui disait la vérité. Elle se révélait à lui comme elle ne l'avait jamais fait et elle espérait qu'il s'en rendrait compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
True Self
Messages : 153
Date d'inscription : 19/09/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Tic-tac Tic-tac ... [PV Akando Callaghan]   
Sam 13 Fév - 15:54

La policière semblait ne pas en démordre. Elle avait du cran, et de la détermination, ce qu'Akando pouvait respecter tout autant qu'il constatait que cela rendrait les choses plus difficiles... La créature étrange qu'il était ne put se retenir d'émettre un léger son qui s'apparentait presque au sifflement d'un serpent, fermant les yeux en réfléchissant longuement. Il était face à un dilemme : collaborer avec quelqu'un représentant tout ce contre quoi il avait lutté toute sa vie, ou se compliquer la tâche inutilement. Finalement, après une longue consultation avec lui-même, glissant sur le sol lentement en tournant un peu en rond, il se retourna vers elle, lui répondant

« C'est d'accord... Tu peux me suivre. Mais tu dois savoir une chose... Il y a énormément de choses qui te dépassent- Non, qui nous dépassent dans cet Univers. Quand on s'attaque aux fondements même de la corruption, on ne peut plus parler d'éthique, on ne peut plus parler que de moyens, quelle qu'en soit son origine. Si tu me suis, tu risques de voir des choses que tu n'aurais peut-être pas eu envie de voir. Et je ne parle pas nécessairement de moi. Parfois, pour pouvoir aller au bout de ses convictions, louables ou non, il faut faire des sacrifices... C'est comme ça. Tu t'imagines peut-être que je suis un criminel lucratif et immoral, et dans le fond, c'est un peu vrai. Mais n'oublie jamais que la face cachée d'un Iceberg est bien plus imposante que ce qu'on pourrait l'imaginer... »

Finalement, Akando remit son masque, puisque sur la fin, on avait pu voir quelque chose sur son visage... Pas non plus ouvertement de la tristesse ou aucune autre émotion directement montrée, mais quelque chose de subtil qui semblait presque déprimante rien qu'à regarder. Il cherchait un peu, au fond, à repousser les autres, non pas par une quelconque tendance antisociale, mais par crainte qu'on puisse le regretter. Il jouait avec le feu et se mettait en danger de façon constante, alors quelle probabilité y a-t-il à s'attacher à un monstre ?

Il glissa un peu avant d'arriver à un autre portail que celui par lequel ils étaient entré, un qui menait directement sur son téléphone portable, qui était posé sur sa table, chez lui. Il le fixa un instant, avant de se tourner vers la policière

« Avant de passer, je veux une promesse toute simple : quoi que tu voies, à partir du moment où tu passes ce portail, tu ne peux pas me jeter aux autorités. Je n'aime pas avoir à recourir à la menace quand j'essaye d'établir une relation de confiance, mais je n'hésiterais pas à agir si je me sens en danger... C'est une question de survie »

-----------------------


Ahoy to the Chatbox !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
True Self
Messages : 70
Date d'inscription : 09/12/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Tic-tac Tic-tac ... [PV Akando Callaghan]   
Dim 14 Fév - 22:59

Il semblait hésiter et Espear en fut étrangement irritée. Il avait lui même proposé de continuer la conversation dans le monde réel, alors même qu'elle n'y attachait pas de réelle importance. Elle croisa les bras et attendit la suite. De toute façon, elle n'avait pas vraiment le choix... Lorsqu'il émit un sifflement strident, elle grimaça. Ce son n'était pas particulièrement sympathique à entendre et il ne présageait rien de bon. Après tout, quelle créature pouvait émettre un son aussi dérangeant sans avoir de mauvaises intentions? Elle n'arrivait étrangement pas à avoir confiance en lui, mais après tout, avait-il confiance en elle? Il venait d'avouer à l'instant ne pas apprécier les policiers et elle se demandait réellement dans quoi elle avait bien pu s'embarquer. S'il l'avait choisi elle, c'est qu'il avait certainement une autre chose contre elle qu'il retenait. Toutefois elle avait beau se creuser les méninges pour trouver de quoi il pouvait bien s'agir, elle ne trouvait rien. Pas qu'elle ait une conduite irréprochable. Sa dernière rencontre avec Morgan en était bien la preuve. Mais il ne pouvait tout de même pas être au courant de ça... n'est-ce pas?

Elle commençait sérieusement à douter de la position à adopter envers son interlocuteur lorsqu'il prit enfin la parole. Et son discours n'était pas encourageant. Il était une fois de plus empreint de philosophie malsaine et pessimiste reflétant sa vision du monde. Elle leva les yeux au ciel en trépignant sur place. Est-ce qu'il se rendait au moins compte du profil qu'il donnait à voir? Et elle ne parlait pas de son apparence qui était repoussante et intrigante à la fois. Non, elle parlait plutôt de son annonce consécutive de mauvaises nouvelles comme une voyante absurde. Ne pouvait-il pas pour une fois voir le verre à moitié plein? Elle se doutait évidemment ne pas avoir envie de découvrir certainement choses qui se passait dans la pègre d'Iteku. Mais pour en apprendre davantage, elle n'avait pas vraiment le choix. Elle jouait ses règles et elles étaient emprunte de mystère et d'augures désagréables. Au point où elle en était, elle ne pouvait toutefois pas reculer. Enfin sur ce dernier point, Chise n'aurait peut-être pas été du même avis, prudente comme elle l'était. A demi-mot, il lui avoua ne pas vouloir être vu comme un mauvais criminel et elle se demanda un instant ce qu'elle pensait de lui pouvait vraiment lui faire. Surtout qu'un criminel restait un criminel...

Après avoir fini son sermon, il remit son masque et Espear lui en fut reconnaissante. Elle ne s'en était pas rendu compte mais tous ses muscles étaient restés crispés depuis qu'il l'avait enlevé. En un instant, elle se détendit. Il se dirigea alors vers un portail sans lui avoir donné une chance de le rassurer sur ses intentions. Il ne devait pas vraiment y attacher d'importance de toute manière. Elle n'était qu'une collaboratrice de plus sur sa liste certainement interminable. Emplie d'impatience elle le suivit, s'attendant à avoir une longue marche à faire. Intérieurement elle espérait ne pas avoir à entretenir la conversation. Il semblait avoir un grand nombre d'idées bien arrêtées sur un certain nombre de question, et débattre avec un sourd n'était pas la chose la plus agréable à faire. Pourtant le portail ne se trouvait qu'à quelques mètre à peine et elle en fut soulagée. Il marqua une pause devant lui et commença à lui parler. Il souhaitait un énième promesse quant à son attitude et elle ne put pas retenir un soupir retentissant. Stop! Elle en avait assez de ce manque de confiance! Elle était celle qui devrait se douter de lui! Elle allait tout de même le suivre dans un endroit, où il pouvait très certainement la séquestrer et faire ce qu'il voulait d'elle!

Elle l'écarta du chemin d'un geste brusque et alors qu'une de ses jambes se trouvait déjà de l'autre côté du portail, elle se retourna vers lui avec un sourire espiègle.

"C'est promis, espèce de rabat joie! Maintenant dépêche toi de passer, on a certainement des tas de choses à régler."

Sans attendre de réponse de sa part qui serait très certainement aussi laconique et démoralisante que les précédentes, elle s'engouffra dans le portail. De l'autre côté, elle atterrit sur un table en équilibre bancale et faillit tomber violemment. Elle sauta pourtant en douceur sur le sol après avoir enlevée ses talons et observa les alentours en attendant qu'il arrive lui aussi. Elle ne put s'empêcher d'être apaisée en voyant que personne ne l'attendait de l'autre côté. Espear ne prenait jamais le temps de réfléchir aux conséquences de ses actes et Chise n'avait pas envie que tout lui retombe toujours dessus. Elle s'assit sur une chaise pour remettre ses chaussures et pu apercevoir du coin de l'oeil, quatre ordinateurs trônant fièrement sur un bureau d'une longueur impressionnante, dans la pièce d'à côté. Elle pariait que le gros des opérations se passeraient enfermés à l'intérieur. Bah, elle prendrait son mal en patience, surtout si elle parvenait à apprendre des choses intéressantes. Elle attendit encore un peu l'arrivée de son acolyte improvisé se demandant quelle apparence il pouvait bien avoir dans le monde réel. Était-il un grand brûlé, ou tout simplement laid? Cela pourrait expliquer en grande partie cet abord répugnant qu'il arborait de l'autre côté du miroir... Enfin, elle devrait bientôt le découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
True Self
Messages : 153
Date d'inscription : 19/09/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Tic-tac Tic-tac ... [PV Akando Callaghan]   
Mar 16 Fév - 17:23

Suite du RP -> Ici

-----------------------


Ahoy to the Chatbox !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tic-tac Tic-tac ... [PV Akando Callaghan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tic-tac Tic-tac ... [PV Akando Callaghan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lilly Rachel Callaghan
» Eireann N. Callaghan
» Présentation de Lisha O’Callaghan ~ [validée]
» (F) Jane CALLAGHAN - Ordre du Phénix - Employée du Ministère // Keira Knightley
» Ezra L. Callaghan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Persona RPG :: DETENTE :: RP terminés-
Revenir en haut
Aller en bas