Forum rôle-play inspiré de l'univers de Persona. Après un étrange évènement, les habitants d'Iteku ont obtenu la possibilité de changer de vie dans un nouveau monde.
 
Bienvenue à toi dans la Velvet room, Invité ! Ce forum existe entre les rêves et la réalité, entre l'esprit et la matière. Ci-dessous tu trouveras toutes les informations nécessaires pour comprendre son univers, ses lois. Oseras-tu affronter ton destin ?
Si vous avez le moindre problème, contactez un membre de notre SUPER STAFF !








Un chaleureux accueil pour notre petit nouveau ! Amuse-toi bien =D
Le codage et le graphisme appartiennent au forum Persona RPG. Merci à Ami d'avoir codé certaines parties du forum. <3 Merci aussi au site Never Utopia pour ses nombreux tutoriels, vraiment ce sont les meilleurs ! Le contexte a été élaboré par et pour ce forum. Toute tentative de reproduction, partielle ou complète, de notre travail sans autorisation est interdite. Respectez notre travail !
Derniers sujets

Partagez | 
 

 You're mine and nobody else ! [PV Saeko & Yuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
True Self
Ace Messages : 85
Date d'inscription : 12/12/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: You're mine and nobody else ! [PV Saeko & Yuki]   
Jeu 17 Déc - 4:01

Parfois, j'ai l'impression qu'avec mon frère, on inverse les rôles. Pourtant c'est qui l'ainé hein ? C'est moi ! Et lui me manque tout simplement de respect. J'ai bien l'impression qu'il est jaloux de moi, parce que monsieur s'imagine que comme je suis obligé de suivre plus tard les pas de notre père, il pense que je me la coule douce. Non mais il rêve lui ! Quelque fois rien que pour l'embêter, je lui sors même " Hé bien, prend-là ma place !" et je suis sérieux quand je dis ça, mais lui le prend comme si je me moquais de lui. En fait, je crois que plus les années avance, plus il a un complexe d'infériorité. Parce qu'avec Cinzia, notre soeur, il ne se comporte pas du tout comme ça, et lorsque nous étions plus petits...On s'entendait plutôt bien pourtant. Autant dire que là, il m'avait bien saoulé une énième fois et on s'est encore prit la tête, surtout que je ne voulais pas perdre la figure devant lui. Et puis quoi encore ?

Voilà pourquoi je suis sortit prendre l'air après ça, en prenant soin de couvrir au mieux mes tatouages. Heureusement encore, j'arrivais généralement à me remettre vite de mes émotions et la colère que j'avais à l'instant s'était dissipée. Puis sur ma route, je suis passé devant un bar que je fréquentais souvent avec des amis pour me ressourcer un peu. Parce que mine de rien, je n'en pouvais plus de la vie que je menais. A faire quoi au final ? Rien. Jouer aux chats et à la souris avec les lois ce n'est pas mon truc. Non moi j'aurais voulu faire des études, être NORMAL. C'est pour ça que dans ce genre de lieu, je me sentais vraiment être moi-même, et en bonne compagnie c'était encore mieux.

Du coup je suis rentré dedans, et pile au moment où j'ai posé les pieds dans l'établissement, j'ai poussé un gros soupir de soulagement. Aaah là je me sentais mieux ! En plus ce n'était pas trop plein, juste ce qu'il fallait pour ne pas avoir la migraine en sortant. Quoique ce n'est pas forcément à cause du brouhaha mais parce que j'aurais pu un peu trop abuser sur l'alcool. Enfin bref, je me dirigeais tranquillement vers le comptoir et j'ai commandé ma boisson habituelle : un mojito, le genre de cocktail qui me donne un bon coup de fouet, alors que d'autres peuvent être déjà dans les vapes après un verre. Hé bien pas moi. En même temps quand vous avez goûté à tout les vices avant votre majorité à force d'être entouré de mafieux purs et durs, je peux vous assurer que de l'innocence vous n'en avait plus une trace, en plus de votre résistance à l'alcool qui augmente bien comme il le faut. Ce qui n'était pas une mauvaise chose au final parce que je n'avais pas envie de passer pour une chochotte.

Tranquillement, j'attendais, me perdant un peu en observant ce qui était à la carte au dessus des différentes bouteilles. Mais à un moment, j'ai sentis comme une présence à côté de moi et machinalement j'ai tourné la tête vers celle-ci.

- Hmm salut ? faisais-je en souriant amicalement, en étant assez surpris.

Vous pensiez que j'étais malpoli ? HA C'est mal me connaitre. Je suis peut-être - malheureusement - un yakuza mais pas un gros lourdaud, je peux vous l'assurer !

-----------------------

The Wheel of Fortune
©️ okinnel


Dernière édition par Morgan E. Ancona le Lun 18 Jan - 21:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Persona
Messages : 59
Date d'inscription : 21/11/2015
Age : 23

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

Persona

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: You're mine and nobody else ! [PV Saeko & Yuki]   
Dim 20 Déc - 21:34


You're mine and nobody else

❝Ft.  Yūki Fujiwara & Morgan E. Ancona❞

Mon dieu, c'est enfin les vacances ! Je peux enfin décompresser de cette période d'examens, j'en ai eu assez. Lors de ma dernière heure de cours, tout ce que je faisais c'est regarder l'heure défiler, en attendant de voir l'aiguille sur le chiffre vingt. Je pense bien que je n'étais pas la seule. Quand la sonnerie a sonné tout le monde a crié, c'était vraiment la joie. La prof n'a même pas su nous dire au revoir qu'on était déjà tous dehors, en train de sauter partout. Dans ma classe règne une très bonne atmosphère. On est quasi tous amis, enfin moi j'apprécie tout le monde que je ne fais même pas attention aux petits conflits qu'il y a. Ça m'est complètement égal tout ça. J'avais dit au revoir à tout le monde et m'étais empressée pour aller prendre le bus et rentrer chez moi.

Quand je rentrais, je lançais directement mon sac à l'entrée et allais dire bonjour à tous ceux qui étaient là. Au matin je n'ai quasi jamais le temps de leur parler, je me lève toujours en dernière minutes, j'ai à peine le temps de m'apprêter, me maquiller et avaler un petit truc. Et de plus, le matin, je ne parle jamais. Je me dirigeais dans la salle de bain pour me refaire une belle coiffure et me mettre une robe avec des bas. Un petit coup d'eyeliner sur mes yeux et me voilà prête. Syo, toujours protecteur, me demandait où je me rendais ainsi. Je lui répondis que j'allais aller faire un tour au bar que ça faisait longtemps. J'allais faire un bisou à tout le monde et partis aussitôt. Je sais que je risque de rentrer tard, ils dormiront tous.

Téléphone dans ma poche, écouteurs sur mes oreilles, je marchais direction le bar. Je chantonnais légèrement, certaines personnes se retournaient à mon passage et je leur fis mon plus beau sourire en mode 'oui je chante et alors?'. Me promener quand il fait noir ne me dérange pas. Au pire, si on me cherche la merde, je sais me défendre. À première vue, ceux qui ont osé m'approcher on était choqués quand ils ont remarqué que je savais me défendre. Une fois, un homme à peine âgé de deux ans de plus que moi, m'avait accosté pour prendre mon téléphone que je tenais en main. Remarquant que je ne voulais pas, il m'avait poussé contre un mur et c'est là que je me suis défendue en l'attrapant par le cou et bloquant sa tête entre mon bras et mon ventre, j'avais sorti ensuite le couteau de ma poche "Alors, on fait encore le malin?" lui avais-je dis, je n'avais même pas eu le temps de finir ma phrase qu'il s'excusait. Ne voulant pas avoir d'emmerdes, je le lâchais et il était aussitôt parti en courant.

Me voilà au bar, je poussais la porte et fis une belle entrée, vous voyez comme dans les films où une star rentre dans une pièce en mode beau goss. Et bh là c'est moi, en mode heureuse d'être enfin arrivée et de savoir que je vais pouvoir boire, boire et reboire, et aussi n'oublions pas, draguer ! Du moins, s'il y a des beaux mâles ce soir. Je me dirigeais au bar et commandais un Pina Colada, j'adore cette boisson ! Elle se boit facilement, comme si on buvait du jus, tout ce qu'on ressent c'est les effets de l'alcool après avoir bu quelques verres. Je jetais un coup d'oeil parmi tous les clients qui avaient l'intention de boire comme moi. Est-ce qu'il y a une tête que je connais? Il me semble que non, bon, je vais devoir sociabiliser avec quelqu'un! Faut dire que ça fait un petit temps que je n'étais plus venue ici et ceux de ma classe ils allaient à une fête auquel je ne voulais plus mettre un pied, pour raisons personnelles.

Mon regard s'arrêta sur un charmant jeune homme aux beaux yeux marron et cheveux blonds. J'ai toujours eu un faible pour les garçons aux cheveux blonds légèrement longs, me demandez pas pourquoi, c'est ainsi. Ce qui m'intéresse, c'est que celui-ci est assis seul à une table. Déjà un point commun, on est venu boire seuls ! Donc, autant la passer à deux vous ne trouvez pas? Passer une soirée en compagnie d'un beau garçon, qui refuserait ça? Je me dirigeais vers lui et sans rien demander je m'assis à côté de lui. Je n'ai jamais eu de gêne, alors ce n'est pas ce soir que j'en aurais. Je m'installais confortablement quand celui-ci se retourna et remarqua ma présence.

« Hmm salut ? »

« Salut ! Je ne te dérange pas j'espère? Tu n'attends aucune demoiselle? Je suis aussi seule ce soir, donc je me disais qu'un peu de compagnie ne ferait pas de mal, moi c'est Saeko et toi?»

Je lui tendis la main en signe de politesse, je ne vais quand même pas lui faire la bise, je veux bien que j'aime bien draguer mais j'ai une certaine limite et éducation. Enfin je dis ça, mais je ne lui avais pas laissé le temps de répondre, à vrai dire qu'il attende quelqu'un m'était égal, on a le temps de discuter entre-temps.


crédit (c) Chaussette

-----------------------