Forum rôle-play inspiré de l'univers de Persona. Après un étrange évènement, les habitants d'Iteku ont obtenu la possibilité de changer de vie dans un nouveau monde.
 
Bienvenue à toi dans la Velvet room, Invité ! Ce forum existe entre les rêves et la réalité, entre l'esprit et la matière. Ci-dessous tu trouveras toutes les informations nécessaires pour comprendre son univers, ses lois. Oseras-tu affronter ton destin ?
Si vous avez le moindre problème, contactez un membre de notre SUPER STAFF !








Un chaleureux accueil pour notre petit nouveau ! Amuse-toi bien =D
Le codage et le graphisme appartiennent au forum Persona RPG. Merci à Ami d'avoir codé certaines parties du forum. <3 Merci aussi au site Never Utopia pour ses nombreux tutoriels, vraiment ce sont les meilleurs ! Le contexte a été élaboré par et pour ce forum. Toute tentative de reproduction, partielle ou complète, de notre travail sans autorisation est interdite. Respectez notre travail !
Derniers sujets

Partagez | 
 

 [Flashback] "Memento Mori" [PV Seigi Ota]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Persona
Nox Messages : 413
Date d'inscription : 06/10/2015
Age : 21
Localisation : "A place between dream and reality, mind and matter..."

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

Persona

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: [Flashback] "Memento Mori" [PV Seigi Ota]   
Lun 26 Oct - 15:21

Lieu : Streets & transports

Une chose. Il suffit d'une chose pour que tout bascule du jour au lendemain. Tout n'était pas rose dans ta vie Robin, et ça, ça l'est depuis que tu es tout petit. Vivre comme un orphelin était difficile. Mais vivre seul l'est encore plus, surtout si l'être le plus cher à vos yeux est mort devant vous ou plutôt dans vos bras.

Tu n'aurais jamais pensé qu'une journée aussi banale où ta sœur cadette devait te rejoindre à ton entrainement de boxe, qu'elle ne serait jamais venue.

Tu n'aurais jamais pensé non plus qu'en essayant d'aller à sa rencontre, tu tomberais sur Iris entrain de se faire kidnapper par un homme et qu'en partant à sa poursuite tout seul, le ravisseur, prit dans un cul-de-sac prendrait ta sœur en otage.

Tu n'aurais jamais pensé non plus...Que quand elle s'est finalement libérée, dans la bagarre l'homme aurait tiré sur elle avant de prendre la fuite.

Elle est morte. Et ta vie n'a plus était la même depuis ce jour-là. Tu tenais Iris dans tes bras, inerte, et toi tu la pleurais en étant couvert de son sang. Les gens s'agglutinaient autour de vous. Tu ne voyais plus rien. Tu ne réalisais tout simplement pas, Robin, qu'elle était partie. Et même quand les forces de l'ordre et l’ambulance sont finalement venus, tu refusais de bouger. Tu hurlais que tu voulais rester même. Mais que pouvait bien faire un adolescent de quinze ans face à plus fort que lui ?

On a essayé de prendre ton témoignage sur place, parce que mine de rien tu étais le témoin clé de ce qui venait de se produire. Tu ne disais rien et on t'a même menacé de t'accuser de l'homicide d'Iris. "Comment osent-ils m'accuser d'une chose pareille ?! Moi ? Tuer ma sœur ? Jamais de la vie !" tu disais. Finalement, ils ont mit le fait que tu restais muet sur le compte de l'émotion, et t'ont laissé un délai avant de t'interroger à nouveau. Mais avant cela, tu as eu droit à une séance avec un psychologue. Tu détestais ça, parce que tu avais l'impression qu'on voulait te faire cracher ce que tu n'avais pas envie de dire, notamment sur ton enfance et le fait que tu sois orphelin.

Puis est arrivé le jour où l'on t'as amené au poste de police. Tu demeurais silencieux, en attendant patiemment à l'extérieur de la salle d'interrogatoire assit sur une chaise. Tu regardais le sol, et ignorait complètement ce qu'il se passait autour de toi. C'était le cas. Jusqu'à ce que tu as entendu quelqu’un te parler. Tu ne sais pas pourquoi, mais il y avait quelque chose dans sa voix, une présence peut-être qui fit que tu levas immédiatement la tête.

Et sans l'ombre d'un doute, tu avais deviné que c'était lui qui allait te tirer les vers du nez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Flashback] "Memento Mori" [PV Seigi Ota]   
Lun 26 Oct - 20:32



Je suis Seigi Ôga, commissaire de police d'un grand poste de police situé en plein milieu de cette grande ville, la réputation qui me précédait était à la fois bonne comme mauvaise, je vais vous expliquer pourquoi.

Ma toute première affaire à ce poste était de retrouver un ravisseur qui avait kidnappé une jeune fille sans défense et celle-ci fut un échec complet. Pendant une journée pluvieuse, mon équipe et moi étions à deux doigts de trouver l'emplacement précis, du ravisseur qui avait sous sa main l'otage qu'on recherchait. Malheureusement le grand frère de la victime avait réussi à nous devancer et avait réagi de façon hâtive, en tentant de la sauver par ses propres moyens et durant un combat violent entre les deux hommes. Cependant... le ravisseur disposait d'une arme à feu et un coup est parti sans faire exprès, ainsi la balle s'est logée dans la jeune fille, qui as amené à sa mort.

J'avais pris la peine de me déplacer sur la scène du crime et j'avais mal vécu ce résultat, que j'en avais fait exploser ma colère en foutant un coup de poing, dans ma voiture. Les ordres que j'avais donnés à mes hommes étaient de délimiter la scène du crime et de prendre en charge le grand frère, pour avoir son témoignage sur place ainsi que pour l'amener au poste de police, pour m'occuper personnellement de lui.

Par la suite, je suis retourné au poste de police pour m'occuper du jeune garçon au sang chaud. Deux heures plus tard, un de mes hommes est venu m'informer, pour me dire que le frère de la victime était dans la salle d'interrogatoire et j'y suis allé d'un pas sûr, avec le dossier de l'affaire sous mon bras droit.

Quand je suis entré dans la salle, j'ai ouvert le dossier et j'ai commencé un discours pour sortir l'homme de son état végétatif.

« Salut ! Donc tu es Robin le grand frère de la victime de ce meurtre. Ne t'inquiète pas, je sais que tu n'es pas le meurtrier de ta sœur et que ce n'est pas totalement de ta faute. »

Quand j'ai terminé cette phrase, j'étais face à lui au bout de cette petite table qui était au milieu de cette pièce. Je me suis assis face à lui, sur l'une des deux chaises en acier et je me suis mis à fixer le regard du jeune homme. Plus je pensais à sa décision si hâtive et débile, plus je sentais une colère m'envahir. Sans réfléchir, j'ai tapé très fort de mes deux poings sur la table, tout en hurlant les mots suivants.

« MAIS POURQUOI AS-TU AGIT DE LA SORTE !!!! SURTOUT SANS NOUS PRÉVENIR !!!! J'AURAIS PU SAUVER TA SŒUR !!!! »

De colère, je me suis levé d'un coup et je lui ai tourné le dos, pour me calmer. L'échec était quelque chose que je détestais énormément, car je m'investissais pleinement dans mes enquêtes pour y aboutir de la meilleure façon. Quand la présence de ma colère n'était plus, j'avais repris ma place sur la chaise en acier. Par la suite, j'ai sorti un enregistreur vocal de ma poche, pour commencer l'enregistrement de cette séance d'interrogatoire.

« Désolé pour ça. Explique-moi détail par détail, du pourquoi et du comment ce coup est parti,  s'il te plait. »

En effet, je m'en voulais de lui avoir mal parlé, mais je souhaitais qu'il soit conscient de ce qu'il avait fait...


Revenir en haut Aller en bas
Persona
Nox Messages : 413
Date d'inscription : 06/10/2015
Age : 21
Localisation : "A place between dream and reality, mind and matter..."

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

Persona

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: [Flashback] "Memento Mori" [PV Seigi Ota]   
Jeu 29 Oct - 1:50

La présence de l'homme dans cette pièce fermée ne signifiait qu'une chose : on allait encore essayer de te refaire vivre ce cauchemar. Celui qui venait d'entrer devait être un inspecteur ou du moins un commissaire pour avoir cette charge de t'interroger, tu en concluais. Un très jeune en tout cas. Mais tu ne pouvais pas t'empêcher de le fixer, parce qu'il était en train de parler, certes, mais sa présence était telle que cela en devenait limite écrasant. En même temps tu n'étais qu'un gosse de quinze ans comparé à lui, le calcul était vite fait.

Par contre, lorsqu'il t'as dit que le meurtre de ta sœur n'était pas complètement de ta faute, tu fronças légèrement des sourcils. " Pourquoi "pas complètement" ? C'est ce type qui a tiré sur ma soeur et je vais lui dire merci ?" tu te disais.

Tu n'as rien dit, mais tu serras les poings contre le froid désagréable de la table en te mordant la lèvre inférieure afin de te retenir de dire quelque chose. Lui te fixait, en dépliant le dossier de l'affaire, mais toi tu détournas le regard Robin. Pourquoi ? Parce que tu refusais de voir la dure réalité ou tout simplement de voir une photo de ta soeur dans un tel état que tu pourrais craquer à un moment ou un autre.

Alors que tu étais en pleine méditation avec toi-même, la table trembla et tu t'en ai pris plein les oreilles. Tu as étais surpris, à tel point que tu fis un petit bond sur ta chaise. Bien sûr, la cause n'était pas celle d'un tremblement de terre, oh ça non. C'était l'adulte en face de toi qui s'était emporté qui te disait avant de te tourner le dos :

- « MAIS POURQUOI AS-TU AGIT DE LA SORTE !!!! SURTOUT SANS NOUS PRÉVENIR !!!! J'AURAIS PU SAUVER TA SŒUR !!!! »

Comme prit d'adrénaline, tu te levas à ton tour en restant à ta place et en haussant la voix qui avait déjà légèrement muée. Tu avais fait preuve de témérité là Robin, mais tu ne regrettais pas.

- Comment pouvez-vous en être aussi sûrs hein ?! Elle m’appelait à l'aide !! Je n'allais pas rester là les bras croisés sans rien faire !!  Puis tu t'es reassis calmement avant de reprendre, la gorge sèche, tête baissée et les mains tremblantes. Ma sœur...Iris...Elle était tout ce qui me restait vous savez...

Iris. C'était la prunelle de tes yeux. Quelque chose de fort, très fort vous liait tout les deux, vous étiez inséparables. Malgré le fait que vous étiez deux orphelins, elle était ton rayon de soleil. Celle qui te faisait sourire alors que ta vie était loin d'être drôle. Maintenant elle n'est plus là et toi, tu sombrais petit à petit. Depuis ce jour, tout les soirs quasiment tu revoyais les événements, chaque détails, absolument tout. Tu n'avais pas de maison, si ce n'est l'orphelinat mais comme tu es grand maintenant Robin, personne n'était là pour te remonter à la surface. Personne.

Après la tension passée, ton interrogateur est finalement revenu à sa place en s'excusant, plaçant un enregistreur entre vous deux. C'était l'heure de faire ton récit Robin. Tu ne voulais pas, mais il le fallait. Il le fallait pour la simple et bonne raison que tu souhaitais de tout coeur que l'enfoiré qui a ôté la vie de ta cadette paye pour tout ça. Tu étais déterminé à le faire même si psychologiquement tu n'étais pas complètement en l'état de le faire. Tu avais laissé un petit silence, et tu relevas finalement la tête en soupirant. Puis tu as fermé les yeux, et raconta tout dans les moindres détails.

- Ma soeur devait me rejoindre à mon entrainement de boxe comme d'habitude à 18h30 après avoir fini ses cours [...] c'est là que j'ai vu un homme la prendre de force, je n'ai pas réfléchis et je me suis lancé à sa poursuite [...] il s'est senti coincé, alors il a prit Iris en otage. J'ai joué des pieds et des mains pour trouver une stratégie afin d'essayer qu'il la libère saine et sauve [...] ma soeur a réussi à se libérer, mais de peur qu'il lui tire dessus pendant qu'elle s'enfuyait, j'ai tenté de le désarmer [...] un coup est partit, et Iris est...Elle...

Tu serrais à nouveau tes poings, en essayant de te retenir de laisser couler tes larmes. Tu voulais être fort Robin, comme tu l'as toujours été. Parce que montrer tes faiblesses, c'était montrer que rien n'allait en réalité alors que tu faisais croire aux autres le contraire. D'ailleurs, c'était une promesse que tu t'étais faite il y a longtemps : celle de ne pas pleurer, peu importe les circonstances. Mais là c'est d'Iris dont il s'agissait et ce qui s'est passé t'as affecté plus que n'importe quoi. Alors tu levas ton nez un instant vers l'homme en face de toi avec les yeux vitreux, puis tu posas tes coudes devant toi, avec la tête à nouveau baissée.

- ...S'il vous plait, dites-moi que vous l'avez trouvé... Je n'en dors presque plus la nuit, rien que de savoir que ce salaud est en liberté, ça me rend fou ! FOU ! ...A tel point que j'ai même pensé à faire l'impensable...

Ces derniers mots sont sortit difficilement de ta bouche, car quelque part tu avais honte du fait qu'une idée pareille de mettre fin à tes jours puisse t'être passée par la tête. Mais heureusement tu avais réalisé que tu devais te battre pour elle et non pas tout abandonner. Pas que se battre, mais vivre. En tout cas, c'est ce que ta sœur aurait voulu.

-----------------------


♦️ The Moon ♦️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Flashback] "Memento Mori" [PV Seigi Ota]   
Dim 8 Nov - 21:48




Le jeune homme qui me faisait face était du genre impulsif, un peu comme moi ! J'écoutais en silence ses réactions et l'histoire qu'il m'avait racontée, suite à ma question sur l'affaire du meurtre de sa soeur. Donc tout ce qu'on avait pensé était bien vrai, ce n'était pas de sa faute, mais celle du ravisseur. Suite à son histoire, le jeune homme m'avait posé une question sur le ravisseur et j'ai attendu un petit moment avant de lui répondre, en jouant avec ses nerfs tout en souriant.

« Tu dormiras mieux désormais ! »

Un grand sourire et une mine chaleureuse se sont dessinés sur mon visage, pour lui montrer que j'avais une bonne nouvelle à lui annoncer. Tout n'était pas joué, mais ont avait réussi à localisé où se terrait le ravisseur. Avant cet interrogatoire, j'avais ordonné à plusieurs équipes d'intervention de partir à ce lieu même avec un négociateur expérimenté qui était l'un de mes bons amis. Et c'est ainsi que je lui ai dévoilé, la bonne nouvelle qui lui permettra d'être plus léger.

« Nous avons localisé, la position du ravisseur qui a tué ta petite soeur. Désormais, tu peux avoir le cœur léger ! »

Après mes dires, j'observais la pièce grisâtre et triste. Ce n'était pas pour rien que j'y allais très rarement puisque je ne supporte pas cette salle, qui me rappelle de mauvais souvenirs. J'ai pris le dossier qui était sur la table sous mon bras droit et j'ai fait une proposition au jeune garçon tout en me dirigeant vers la porte.

« Tu n'as désormais plus ta place, ici ! Je n'aime pas cette salle d'ailleurs, viens avec moi dans mon bureau je vais te payer quelque chose de chaud, tu en as besoin et nous parlerons entre personnes responsables ! »

Et c'est ainsi que j'ai mis ma main, sur la poignée de la porte pour ouvrir la porte et je lui aie fait signe de la tête, pour lui montrer qu'on y allait et j'espère qu'il acceptera ma proposition...
Revenir en haut Aller en bas
Persona
Nox Messages : 413
Date d'inscription : 06/10/2015
Age : 21
Localisation : "A place between dream and reality, mind and matter..."

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

Persona

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: [Flashback] "Memento Mori" [PV Seigi Ota]   
Jeu 3 Déc - 16:10

"Tu dormiras mieux désormais ?", il se moquait de toi ou...?
Non.
Tu ne pouvais te dire que tout irai bien alors que ce n'était pas le cas. Ton cœur était profondément meurtri, et tes blessures ne pouvait pas se guérir d'un claquement de doigts ! Tu relevais la tête pensant que tes oreilles t'avaient jouer un tour. Tu portais la confusion, la fatigue et la tristesse sur ton visage, et avec ta voix chavirante tu lui lanças :

- Comment ça ?

L'homme te souriait, et tu ne comprenais pas pourquoi. Faux. Tu ne VOULAIS pas le comprendre car pour toi c'était une évidence, celui qui avait tué ta sœur était libre. Et même si par miracle il aurait été arrêté, tu n'étais pas libéré de tes chaines toi Robin. Celles du chagrin, de la solitude, de la rancune. Tu étais prisonnier et tant que tu n'auras pas fait ton deuil, tu le seras éternellement.

Puis ce que tu pensais s'était finalement réalisé : le meurtrier a été écroué, t'as-t'on annoncé. Justice sera faite. Et toi tu restas bouché bée face à ce qu'on venait de t'annoncer. Les mots ne sortaient pas, ton expression affichait l'étonnement le plus total sans que tu ne bouges un cil. Tout se figea autour de toi. En fait à cet instant, tu sentais juste ton cœur battre à vive allure. "Ils l'ont arrêté. J'y crois pas, ils l'ont vraiment arrêté...". Tes mains tremblaient à nouveau. Il te parlait, mais tu n'écoutais qu'à moitié, tes pensées étant trop embrumées par cette phrase. On attendait surement de toi que tu sautes de joie en poussant des grands merci mais non, rien de tout cela.

Tout ce que tu voulais, c'était le voir lui. Le fixer du regard, et lui hurler à la figure à quel point il a gâché ta vie à jamais, puis que tout ce qu'il méritait était de croupir en Enfer. C'était ta haine contre cet individu qui parlait. Et cette envie était tellement forte que tu te levas à nouveau soudainement de ta chaise, en te ruant vers la porte. Sauf qu'elle était fermée à clé. Alors tu as commencé à forcer dessus comme un malade, donnant des coups de pieds par la même occasion et en hurlant pareil à un forcené.

- LAISSEZ-MOI SORTIR, OUVREZ CETTE PORTE !! LAISSEZ-MOI VOIR CE MONSTRE QUI A TUE IRIS QUE JE LE... Criais-tu en forçant à nouveau ...LAISSEZ-MOI !!

Tes larmes coulaient à nouveau, qui n'était non plus que l'expression de ta tristesse mais aussi de ta rage, oui ta rage Robin. Il n'y avait qu'une idée qui t'obnubilait pour le moment et rien ne pouvait l'entraver.


HRP:
 

-----------------------


♦️ The Moon ♦️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Persona
Nox Messages : 413
Date d'inscription : 06/10/2015
Age : 21
Localisation : "A place between dream and reality, mind and matter..."

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

Persona

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: [Flashback] "Memento Mori" [PV Seigi Ota]   
Sam 13 Fév - 14:12


Rp inachevé, je lock.
(TvT)

-----------------------


♦️ The Moon ♦️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Flashback] "Memento Mori" [PV Seigi Ota]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback] "Memento Mori" [PV Seigi Ota]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Partenariat : Memento Mori
» Memento Mori [GP]
» Memento mori [Mitsuharu Yuka]
» Je suis tout ouï. Memento mori, Carpe diem. (Terminé)
» memento mori (teodora)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Persona RPG :: DETENTE :: RP terminés-
Revenir en haut
Aller en bas