Forum rôle-play inspiré de l'univers de Persona. Après un étrange évènement, les habitants d'Iteku ont obtenu la possibilité de changer de vie dans un nouveau monde.
 
Bienvenue à toi dans la Velvet room, Invité ! Ce forum existe entre les rêves et la réalité, entre l'esprit et la matière. Ci-dessous tu trouveras toutes les informations nécessaires pour comprendre son univers, ses lois. Oseras-tu affronter ton destin ?
Si vous avez le moindre problème, contactez un membre de notre SUPER STAFF !








Un chaleureux accueil pour notre petit nouveau ! Amuse-toi bien =D
Le codage et le graphisme appartiennent au forum Persona RPG. Merci à Ami d'avoir codé certaines parties du forum. <3 Merci aussi au site Never Utopia pour ses nombreux tutoriels, vraiment ce sont les meilleurs ! Le contexte a été élaboré par et pour ce forum. Toute tentative de reproduction, partielle ou complète, de notre travail sans autorisation est interdite. Respectez notre travail !
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Chapitre 3 : Un langage de mimétisme. [Pv ///]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Chapitre 3 : Un langage de mimétisme. [Pv ///]   
Lun 19 Oct - 20:34

Chapitre 3: Un langage de mimétisme


Le voyage en Noerphilie pour Shiro était à l'image du voyage d'Orphée à la reconquête d'Eurydice. Un aller aux enfers. Il s'était souvenu des quelques mots concernant la transformation du corps réel en une autre chose. Et elle s'était produite aussitôt après qu'il eut posé un pied sur les terres utopiques. Dans une nouvelle sorte de douleur, il avait vu ses cheveux blanchir, son visage se faire ronger par des tâches noirâtres et une cravate, sortie de nulle, s'enrouler autour de sa gorge pour se noyer dans sa nouvelle coupe de cheveux. Ses yeux avaient prit une teinte différente, complètement contradictoire aux yeux noisettes qu'il avait dans la vraie vie. Et par la suite, un amas de sentiments avait rempli son corps et son esprit et sa vue en était devenue négative, psychotique, sinistre. Comme si son état d'esprit réel avait été multiplié par dix. Sans le vouloir, ni même sans pouvoir s'y opposer, il avait senti un poids colossal tomber sur ses épaules.Et cette voix qui, faiblarde au début, avait gueulée dans sa tête, lui ordonnant ses ordres, des mots, des insultes et une phrase qui l'avait laissé perplexe une fois la tempête calmée.


« Tu crèveras tout comme tu l'as crevé autrefois. »


Et c'était là, les seules choses qui s'étaient produite. Hormis le toucher de son nouveau "lui", Shiro s'était remis relativement rapidement, en quelques minutes. Et il se sentait bien évidemment différent, il aurait souhaité se voir dans un miroir mais hélas, dans un temple, dans une forêt, ce n'est pas ce que l'on trouvait en priorité. A présent, il était seul au milieu d'un sentier où les arbres semblaient encore plus se pencher vers lui pour lui chopper la tête. Les branches, comme les griffes de la nuit, semblaient s'allonger à l'infini, serpentant au-dessus de lui. Son coeur battait vite et ses pas se faisaient rapides mais pesants. Bon dieu, vous n'avez jamais eu peur ? Enfin, n'avez-vous jamais marché seul ou accompagné, la nuit tombée, sur une route jouxtant un forêt ? N'avez-vous jamais eu peur ou n'avez-vous jamais essayé de marcher le plus loin de la forêt pour éviter de vous faire "happer" par celle-ci ? Il ressentait ça à cet instant.

« Bon sang, faut que je me grouille de me barrer d'ici. » avait-il murmuré en marchant toujours d'un pas pressé. De plus, il ne connaissait rien de ce nouveau monde. Il avait l'impression d'être resté dans la même forêt qu'avant mais le temple avait disparu. Rien d'autre que des arbres, encore et toujours ces foutus arbres oppressants. Il ne manquait plus qu'un léger brouillard se pointe pour qu'il aille se recroqueviller et attendre une morte certaine. Déjà qu'il tremblait de froid à cause de la température incroyablement glaciale, il ne voyait pas le bout du chemin. Plus de hululements de chouettes, plus de vents pour jouer au "Je suis un fantôme...bouhouhou..." mais des arbres qui s'étaient encore plus rapprocher de lui au point qu'il aurait pu les toucher en allongeant ses bras de chaque cotés.« Qu'est-ce que c'est que...ça ? ».

Au loin, une lignée de pierres qui s'amoncelaient en petits tas. Pour certaines, elles ressemblaient plus à des tombes qu'autre chose. Mais le plus perturbant était la lueur, fébrile mais reconnaissable, d'une bougie, lanterne ou torche. Un scénario catastrophe tapa contre la conscience de Shiro. Un scénario digne d'un film d'horreur. Mais il ne voulait pas y croire et bizarrement, il s'était arrêté de marcher. « Pitié, je rêve, non, je ne veux pas. Pas comme dans Simetierre s'il vous plait. J'ai voulu mourir, je veux encore mourir mais pas avant d'avoir appréhender ce nouveau monde... ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Chapitre 3 : Un langage de mimétisme. [Pv ///]   
Mer 13 Jan - 10:47

❝ UN LANGAGE DE MIMÉTISME ❞

Après une aventure assez mouvementée à Candyland où il avait rencontré Kiss, Erwan avait opté pour le cimetière. Il était possible de dire qu'il était un peu maso sur les bords, car il avait bien perdu son calme la dernière fois non ? Enfin, il vaut mieux ne pas aller chercher trop loin. En fait, la raison qui l'avait poussé à venir ici, c'est parce que l'on disait de cet endroit qu'il s'agissait de la sous jumelle de la forêt de Tatsuhime à Iteku.

Accompagné tout naturellement de son Persona, Erwan tendait une lanterne droit devant lui. Comme cela, il pouvait voir comme il faut le chemin menant aux tombes. Il se demandait s'il retrouverait la tombe de son meilleur ami dans ce monde-ci. C'était une idée absurde, mais au final, pourquoi pas. Zaig restait sur ses gardes, n'oubliant pas l'aventure de la dernière fois. Alors qu'ils marchaient 'tranquillement', le duo entendit clairement une voix. Un long frisson parcourut le corps du jeune garçon, mais il continua tout de même sa route. En même temps, il avait eu l'impression que la voix n'était pas dangereuse, mais plus... Comment dire... Désespérer ? Désorienter ?

Lorsqu'il arriva sur les lieux, son regard se posa sur un être qui lui fit penser à un mouton à cause de sa chevelure. Il aurait pu sembler dangereux, si dans son regard on ne lisait pas de la peur. Intriguer comme le petit garçon qu'il est, Erwan s'approche de lui, aussi lentement qu'il le peu. Zaig s'interpose entre eux, grognant quelques mots à l'intention du blondinet. Son hôte peut comprendre que son Persona ait peur pour lui, mais en grognant de la sorte, ne fait-il pas plus peur à l'inconnu ? Avec son visage inexpressif - bien qu'une lueur de malaise brille dans son regard -, Erwan prend la parole.

"Zaig je crois qu'il n'est pas capable de quoi que se soit pour le moment."


Le collégien contourne donc son loup afin de se poster à quelques centimètres seulement de l'autre. Penchant la tête sur le côté, il lui demande le plus naturellement du monde.

"Vous voulez de l'aide ?"


Dans le pire des cas, il cherchera à se protéger s'il s'agit d'un piège...
Revenir en haut Aller en bas
 

Chapitre 3 : Un langage de mimétisme. [Pv ///]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La maitresse du mimétisme et de la tromperie (en cours)
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Le magnétisme curatif
» Le langage des fleurs... Petit test...
» Parlez-vous le SMS et le langage du net...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Persona RPG :: DETENTE :: RP terminés-
Revenir en haut
Aller en bas