Forum rôle-play inspiré de l'univers de Persona. Après un étrange évènement, les habitants d'Iteku ont obtenu la possibilité de changer de vie dans un nouveau monde.
 
Bienvenue à toi dans la Velvet room, Invité ! Ce forum existe entre les rêves et la réalité, entre l'esprit et la matière. Ci-dessous tu trouveras toutes les informations nécessaires pour comprendre son univers, ses lois. Oseras-tu affronter ton destin ?
Si vous avez le moindre problème, contactez un membre de notre SUPER STAFF !








Un chaleureux accueil pour notre petit nouveau ! Amuse-toi bien =D
Le codage et le graphisme appartiennent au forum Persona RPG. Merci à Ami d'avoir codé certaines parties du forum. <3 Merci aussi au site Never Utopia pour ses nombreux tutoriels, vraiment ce sont les meilleurs ! Le contexte a été élaboré par et pour ce forum. Toute tentative de reproduction, partielle ou complète, de notre travail sans autorisation est interdite. Respectez notre travail !
Derniers sujets

Partagez | 
 

 神かくしたー... Eh ? || M.K. [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
True Self
Messages : 21
Date d'inscription : 06/03/2017

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: 神かくしたー... Eh ? || M.K. [100%]   
Lun 6 Mar - 1:19

MINA KAGAMI
15 ♦ ♀ ♦ WEEABOO JAPONAISE ♦ HOMOSEXUELLE ♦ THE CHARIOT ♦ LYCEENNE
A Iteku :

Vous savez … On dit que le rouge est une couleur sensuelle. Elle éveillerait les désirs chez les gens … Que ce soit par les vêtements, ou bien la couleur de cheveux … Ou encore sur les lèvres : pulpeuses, douces et attirantes … C’est pourquoi, en voyant Mina, ses cheveux courts noirs allant vers le rouge, ses fines lèvres rosées, tout cela mettant en avant ses beaux yeux gris … Beaucoup imagineraient d’elle une voix suave, chatoyante, faisant vibrer les coeurs comme les esprits.
… Avant d’entendre une voix enfantine, enjouée, digne d’une gamine de 12 ans qui joue à Pokémon et qui passe le plus clair de son temps devant Netflix et Tumblr, à spammer les gens d’émoticones en parlant de ses personnages préférés, tout en bouffant un paquet de Doritos au Chili et en buvant cul sec une bouteille entière de presque 2L de Mountain Dew. Voilà. Vous la sentez, la sensualité et le charme féminin !? Moi non plus.

Mina, c’est votre lycéenne typique surenjouée qui exagère tout et dont les termes “intimité”, ou encore “pudiquité” ne font pas partie du dictionnaire : car, non, si elle le veut, elle prendra sans hésitation une photo de vous dans votre pire moment. A se demander si, dans un premier temps, elle en a un, de dictionnaire. Personne n’a de muscles du visage aussi tirés que les siens : son sourire est éternel, scotché à son visage. Le terme de “tristesse” ne semble pas exister non plus chez elle, et le rire est permanent. C’est ce type de personne qui ne comprend pas quand on l’insulte et qui prend tout pour un compliment ; ce type de personne qui prend tout du bon côté, et qui a cette sale tendance à être relativement tactile avec les autres. Oui. Ce genre de personne qui n’hésite pas à vous taper l’épaule, ou encore vous faire un câlin surprise par derrière sans aucune raison valable si ce n’est “comme ça, parce qu’elle avait envie”. Et les plus pessimistes d’entre vous se diront qu’elle est vile ! Manipulatrice ! Elle joue de ses charmes juvéniles pour s’approprier le coeur des autres, en jouant la carte de la fille bébête, adorable, qu’il faudrait couver, protéger, tel un petit oisillon qui recherche l’affection de sa figure maternelle …

Mais non. Non, si elle agit comme ça, si elle a presque constamment des barres, ou qu’elle voit le côté positif de chaque personne en face d’elle, c’est pas qu’elle veut les manipuler ou quoi. Elle est juste … Comme ça. C’est sa naïveté sans bornes, sa stupidité sans égal qui fait qu Mina aborde les choses un peu à l’aveuglette, au gré de ses envies : si elle le veut, elle le fait, point barre. Et si on l’en empêche, elle boude. Ou pleure. Parce que oui, il est possible qu’elle soit triste, finalement.
… Même pour une barre de céréales. On déconne pas. C’est vraiment arrivé qu’elle pleure au milieu du couloir, chez elle, parce qu’on lui a pas accordé un snack. Pour ensuite briller comme un rayon de soleil une fois qu’on lui en donne un. Parce que, oui, là encore, cette fille est simple. Tellement simple qu’elle passe très vite du coq à l’âne.

En fait, c’est à se demander si elle a véritablement atteint un niveau scolaire égal au lycée. A-t-elle triché pour en arriver là ? Ou fait-elle partie de ces personnes qui révisent la veille de l’examen et qui, par toute la chance du monde, réussit ? Apparemment, non. Selon ses bulletins scolaires, Mina, malgré sa personnalité digne d’une idiote, a beau présenter une certaine irrégularité dans les matières (privilégiant celles qu’elle apprécie, comme la biologie ou encore le sport), elle reste tout de même quelqu’un de débrouillard, mine de rien. On dirait juste … Pas, vu comme ça.
Non, on ne dirait pas que, du haut de son mètre cinquante cinq, cette japonaise svelte et à l’apparence presque fragile, au teint pâle, soit en vérité bien plus capable qu’on ne le dirait de par son comportement habituel. A vrai dire, le fait que Mina soit constamment en train de piailler comme un poussin, soit aussi réactive aux insultes des autres qu’un radis en gestation et donne l’impression d’avoir un QI égal à une poutre, ne donne pas du tout l’impression qu’au final, elle reste une personne assez autonome concernant son travail.

… Si seulement elle pouvait mieux ranger sa chambre, savoir cuisiner sans se brûler ou être à la limite de provoquer une incendie, ou, encore mieux, s’habiller plus proprement, ça serait bien. Parce que oui, hormis jouer à la console et avoir des doigts de fée quand il s’agit de jouer à un jeu, ou encore prendre en photo tout et n’importe quoi – faisant partie du club de journal de son collège et son lycée –, niveau maison, c’est sa soeur qui doit s’occuper de tout. Même si cette dernière ne semble pas se plaindre. Même, on dirait que ça lui fait plaisir que d’agir comme une maid auprès de sa petite soeur. Flippant.

En Noerphilie :

… Joie ! Amour ! Beauté ! Qui aurait cru que ce serait en Noerphilie que Mina représenterait la femme (presque) parfaite, incarnerait ce que l’on attendrait d’elle par le futur !?
Bon, il est à noter que, dans un premier temps, son apparence physique change tout particulièrement, et est, sans aucun doute, la chose que l’on remarquerait en premier si l’on fait le lien entre son soi à Iteku et ici en Noerphilie. Ses cheveux prennent en longueur, arrivant au niveau de ses cuisses ; et prennent par la même occasion une teinte bien plus rougeâtre. Ainsi, son habituelle crinière courte désordonnée et peu attrayante de par les quelques mèches rebelles, allant ici et là, devient alors une longue crinière, agréable à la vue, mais aussi ornée de roses ici et là : renforçant donc son image de fragile par une pointe de douceur et d’élégance, chose qui lui manque cruellement dans la vraie vie.

Mais cela n’est pas son plus grand changement, loin de là : en vérité, son physique lui-même ne change … pas tant que ça, en vérité. Elle prend simplement une apparence plus … “adulte”, proche de celui de sa soeur quant à l’impression que cela peut donner aux yeux des autres : quinze centimètres de plus, deux tailles de poitrine en plus, et une sorte d’aura assez réconfortante et chaleureuse. Le rêve de toute jeune femme plate et petite, quoi. Tout cela mis en avant par une tenue de base agréable à la vue : une simple chemise blanche aux bords noirs, une jupe simple, noire, ainsi qu’une très large cape rouge ornée d’ailes de corbeau au devant. Simple, mais gracieux et agréable à la vue. Une apparence qui se révèle donc comme le reflet de ce que deviendrait Mina d’ici quatre ou cinq années – une apparence qui changera probablement la façon que les autres la perçoivent … Même nous. Ce charme et cette maturité, si différents de sa bêtise habituelle, séduirait probablement un bon nombre de personnes …

… En parlant de maturité et de charme. Justement, son plus grand changement est dans cette sagesse et grandeur d’esprit qu’elle développe une fois en Noerphilie … Non, vous ne rêvez pas, et si vous l’avez deviné, vous ne vous trompez pas : Mina Kagami, 15 ans, pigeon de service, adopte dans cette dimension une mentalité que l’on confierait habituellement aux femmes matures, souvent des grandes soeurs, presque maternel. Elle est facilement embarrassée, plus réservée et douce dans son contact avec les autres. Un peu plus polie, aussi, bien qu’il lui arrive, dans les rares fois où la tension monterait – que cela soit par irritation ou tristesse – de prendre un vocabulaire plus cru. Et qui … l’eut crû !? Une telle douceur, une telle élégance, féminité, modestie, et surtout, une telle CONSIDERATION pour les autres qui l’entoure. Non pas qu’elle n’est pas généreuse et attentionnée à Iteku, mais en Noerphilie … Il est possible de la classer comme “femme à marier”, si l’on puis dire. Car, oui, Mina est bien plus adroite en matière de tâches ménagères dans cette dimension. Enfin. Pas qu’elle a essayé, mais on soulève l’hypothèse.

Le seul problème, c’est qu’elle garde les mêmes goûts et les mêmes souvenirs que de sa vie à Iteku. Et, par la même occasion, une naïveté sans pair et une logique d’un autre monde – pas celui d’Iteku et ni de Noerphilie. Alors imaginez ça … Une fille insupportable dans la vraie vie, qui est stupide, facile à manipuler, mais qui servirait tellement à rien que cela ne vaut pas la peine. Et, à côté. Une belle jeune femme séduisante qui est un peu pareille, mais qui a l’air tout de même bien plus compétente et largement plus supportable qu’à son habitude.
… Le nombre de problèmes qui peut lui arriver sans qu’elle comprenne pourquoi n’est pas moindre. C’est tout ce que l’on peut vous affirmer.

Informations diverses :
- A l'école, Mina est considérée comme une cancre.
- Peu importe sa forme, celle-ci porte toujours un appareil photo sur elle.
- A Iteku, Mina emploie "Boku" (僕) pour parler d'elle, une forme principalement masculine pour dire "Je" ; alors qu'en Noerphilie, elle emploie "Watashi" (私), soit une forme plus polie et mixte, plus présente chez les femmes.
- Il arrive qu'en ne faisant attention, la lycéenne emploie le dialecte du Kansai, qui lui vient naturellement. Cependant, elle fait attention à ne pas l'utiliser à Iteku, d'après les conseils de sa soeur.
- Elle a en dégoût tout ce qui semble gluant.
- Mina attrape très rarement les maladies.
- Peu importe sa forme, elle est très tactile. Voire trop tactile.
QUALITES

♦ Enthousiaste ♦
♦ Optimiste ♦
♦ Ouverte d’Esprit ♦
♦ Dynamique ♦
♦ Indépendante ♦
DEFAUTS

♦ Désordonnée ♦
♦ Imprévisible ♦
♦ Naïve ♦
♦ Irrécupérable ♦
♦ Irresponsable ♦
True Self

Nom : Achievement Unlocked : Weapon Acquired
Description
Qui aurait cru que les quelques miliers d’heures passées à procrastiner devant un écran, équipée d’une manette ou d’un clavier et d’une souris, seraient finalement bénéfique pour notre lycéenne ? Car oui, au cas où vous vous en doutiez, voilà le pouvoir attribué à notre tête en l’air : la capacité d’invoquer n’importe quelle arme de n’importe quel jeu achevé par celle-ci. A partir du moment où Mina termine un jeu, au moins le mode histoire, ou bien l’avoir torché pour débloquer toutes les armes disponibles, la voilà alors capable d’invoquer une réplique de chaque arme. Ainsi notre idiote voit à sa disposition un large éventail de toutes les armes possibles et imaginables : épées, lances, haches, flingues, boucliers, et même des canons, ou encore des lances flammes, et on en passe. Enfin, hah. Eventail limité par ses propres capacités physiques et les lois de ce monde, qui, décidément, aime vraiment donner des malus … Bon, il est compréhensible que si elle vient à débloquer le Trident de Poséidon ou bien l’éclair de Zeus, il vaudrait mieux pas qu’elle puisse utiliser tout le pouvoir de cette même arme, mais il y a des limites tout de même !
Chaque arme a une certaine masse … et Mina a des bras minces. Par conséquent, même si elle peut utiliser de nombreuses armes – une seule à la fois cela dit –, c’est malheureusement pas elle qui va réussir à se traîner un bazooka. Elle croulerait même sous le poids d’une claymore ; et ne parlons même pas de tirer ou pousser un canon. Décidément, oui, s’il n’y avait pas ce léger problème, Mina aurait largement pu profiter de ce que ce pouvoir si grandiose a à proposer.
Heureusement, prendre la forme de son True Self a quelques avantages : Mina prend une apparence plus … adulte : cheveux plus long, une bonne quinzaine de centimètres en plus, ajouté à, bien évidemment, des formes plus développées. Et donc une musculature plus développée aussi ! Mais, euh, pas suffisamment pour qu’elle devienne un titan non plus. Donc non, le canon restera toujours au même endroit, la claymore sera toujours un poids lourd. Mais, par contre, le bazooka est tout de même utilisable ! Le simple prix à payer est l’épaule qui finit déboîtée. Faut souffrir pour survivre.
Et vous voulez savoir c'est quoi le pire ? C'est que jamais la nourriture n'aurait été aussi important aux yeux de la Kagami ; encore plus important que le repas du midi pour tenir les cours de l'aprèm'. Car si non seulement elle ne peut utiliser la totalité des armes à sa disposition, mais en plus son utilisation a pour autres limites ... son estomac ! Exactement, mesdames et messieurs ! Cette compétence est en réalité maudite, car elle s'en prend à la source de toute envie de vivre de chaque personne, soit la nourriture stockée dans l'estomac. Plus elle utilise son pouvoir, plus son estomac se vide ; et encore plus vite si elle ne cesse de changer d'arme, le laissant très vite produire un concert de gargouillements. Un bonheur pour les femmes au régime, mais une malédiction pour les filles fines comme Mina qui, peu importe ce qu'elles mangent, ne prendront jamais de graisse.
Ce n'est plus de la souffrance. C'est de la torture !
DISCLAIMER : Le nombre de musiques dans cette histoire est juste ridicule. Même la personne qui a mis tout ça en place ne comprend pas comment elle en est arrivée à là. Mais elle s’est dit qu’étant donné que cette abrutie vit chaque chose comme une aventure, ce geste était nécessaire. A vous donc de mettre ou non les musiques et de voir comment l’idiote voit les choses. Bonne lecture !

- - - - -



C’était un beau jour d’Octobre. Le temps se rafraichissait, alors que les feuilles des arbres de Kyoto tournaient au rouge. Tout cela pour célébrer la naissance d’une enfant, de plusieurs enfants : ceux de l’Automne. Oui. Par un beau jour d’automne … Une femme hurla à la mort tandis que son mari paniquait à ses côtés de peur de perdre son âme soeur, pendant que les médecins soupiraient de ces deux parents qui en faisait trop. Surtout que cela n’a duré à peine plus de trois heures. Donc le fait qu’ils soient tous les deux en panique, pour qu’une fois soulagés ce soit leur gamine chevelue qui se mette à cracher ses poumons  par la suite, ce n’était décidément pas nécessaire.
Mais voilà. Il y a quinze, presque seize ans, une adorable enfant portant aujourd’hui le nom de Mina Kagami naquit, dans une douce et chaleureuse famille, aimée et choyée par ses parents comme sa grande soeur de deux ans, qui, à cette âge là, se montrait déjà très attachée à ce qui serait plus tard son “bébé chéri d’amour qu’elle aime tant et qu’elle serait capable de tuer pour”.
Amour et paix.

- - - - -



” - YaaaaAAAAAAAAAAHHHHAAA !!!
- Les gars ! Mina est là ! Vite ! Courez !”

C’est fréquent, de voir les enfants jouer. C’est même tellement reposant, en un sens. Enfin, cela dépend de comment. Mais les entendre rire, s’amuser tous ensemble … En vérité, la définition d’utopie se retrouverait sans doute chez les enfants. Pas de préjugés. Une ouverture aux autres sans faille. Aucune mauvaise intention. Les enfants sont, mine de rien, plus pur que n’importe quel autre être vivant, de par cette innocence qui leur est si propre.
Même lorsque l’un d’eux court après les autres, bâton à la main, regard menaçant, avec pour simple but de de descendre leurs pantalons et montrer leurs fesses à tous, rien n’est meilleur à voir pour retrouver une joie de vivre. Ce dynamisme, cette envie de bouger, découvrir le monde qui les entoure, devenir plus grands, quitte à devoir dénuder ses pairs pour découvrir ce qu’est un “Ochinchin” que seuls les garçons ont. C’est cette curiosité qui fait d’eux les êtres les plus inspirants pour nous autres adultes.

A cinq ans, Mina était cette même source d’inspiration pour sa grande soeur, Nami. Si mignonne, à courir après ses camarades de classe. Si adorable, à lui montrer un grand sourire, les dents noircies par le chocolat gobé en un temps record de 2,34 secondes. Si chou et à croquer, à se jeter dans ses bras quand elle venait à lui poser des questions sur tout et n’importe quoi. Si Nami était un exemple pour la petite Mina, cette dernière était, pour sa grande soeur, la source de toute son inspiration, et sa volonté à aller toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus fort.

Les deux soeurs avaient besoin l’une de l’autre. Elles se complétaient l’une et l’autre : Mina de par son dynamisme et son optimisme, et Nami de par son sérieux, et son sens des responsabilités. Une chose qui mettait du baume au coeur de leurs parents, fiers de leurs filles. Si seulement la petite se daignait d’éviter de fouiller leurs tiroirs et demander ce qu’étaient “ceci” ou “cela”, ou encore Nami qui devrait éviter de lancer des menaces de mort à quiconque toucherait à sa protégée … Mais, c’était déjà bien comme ça, non ?

- - - - -



Deux enfants. L’une à la tignasse noire, dont les bouts rougeâtres faisaient penser qu’elle était déjà une délinquante malgré son très jeune âge. L’autre, une petite fille : Alekusandora Baumgaat- quelque chose – une étrangère, apparemment, au vu de son nom trop long et imprononçable typique des occidentaux, ainsi que de sa longue chevelure dorée et ses yeux émeraude. Elles se fixaient, l’une et l’autre. La tension était à son comble. Un combat entre deux personnes, dont la volonté ne fléchissait point face à l’intimidation de l’adversaire. Séparées par une table, et entourées d’un public dont le souffle était coupé court. Après des dizaines de minutes, tout allait se jouer maintenant. En cet instant … Par cette même carte entre les mains d’Alekusu- trop long.

”- Prépare toi, Kagami ! Car c’est avec cette carte que je vais … détruire ton royaume !
- Quand tu veux ! Mais c’est moi qui va gagner le paquet de bonbons de Souichiro, Aleku-san !
- Pff ! Tu diras plus ça quand je déposerai … ceci ! “Cheval de Troie” !!

Un cri de surprise se fit entendre par tous les enfants. Cette carte était si rare, si puissante ; à chaque fois que Ale- (laissez tomber) déposait cette carte, malgré toutes les possibilités que son coup rate, celle-ci était suffisamment chanceuse pour ne pas rater et réussir tous ses paris – et donc remporter tous les bonbons à la clef.
Mais un rire se fit entendre. Un petit rire, avant d’en devenir un plus grand. C’est là que, de la façon la plus dramatique qui soit, Mina se redressa  de sa chaise, posant son pied sur la table avant de se baisser en direction de la fille au nom impossible, avant de tonner d’une voix forte :

” - Ha ! Tu es tombée dans mon piège, Aluka-san ! (”Mina, c’est Alexandra Baumgärtner !” ”Cherche pas, Akemi, elle va pas s’en souvenir ...”)
- Explique toi, espèce de singe ?
- Hey, je suis pas un singe ! Euh … Bref, je disais … Prépare toi, Aleka-san ! Tu me lances le “Cheval de Troie” !? Je dois reconnaître que tu sais bien jouer ! Mais ! Maintenant que tu t’es débarrassée de toutes tes bonnes cartes, qu’est-ce que tu peux faire contre … Ca !?”

Jetant une carte nommée “Colère de Zeus” au dessus du plateau, faisant virevolter les cartes déjà utilisées vers le sol, Mina gonfla son torse avec fierté, son pied toujours contre la table. C’est lorsque celle-ci devint visible aux yeux de tous, et surtout d’Alexandra, qu’un deuxième cri de surprise se fit entendre, encore plus fort que le précédent. La petite allemande elle-même n’en croyait pas ses yeux, son visage blêmissant ; avant de se tourner vers Mina, léger sourire aux lèvres, après avoir lu la description.

”- Tu bluffes !, dit-elle en haussant le ton également. Ta carte est naze, au final ! Il faut que tu lances les dés ! Si tu as au dessus de 6, très bien, oui, comme tu dis, tu as gagné … Mais si tu es en dessous, c’est toi qui perds, pauvre naze !
- Je suis prête à tout miser s’il le faut, vieille asperge !
- Vieille as--”

… En moins d’une minute, une discorde venait de s’enclencher. La table fut renversée, Alexandra se jetant sur Mina. Alors qu’elle se bagarraient, Alexandra au dessus, Mina en dessous certains les encourageaient, tandis que les autres lançaient les dés à la place de Mina, déclarant sa victoire par la suite. Un fait qui ne fit que rajouter de l’huile sur le feu, remplaçant le traditionnel tirage de cheveux et de joues par les poings et les pieds. Des bosses et des bleus, c’est tout ce qui se fit dans cette rivalité qui avait commencé voilà des années auparavant, avant qu’une des enseignantes entre en catastrophe dans la classe pour séparer les deux sauvages.

Ce soir-là, un festin s’offra à Mina, tandis que sa soeur brûlait d’un désir de destruction contre Alexandra, qui, de son côté, boudait de la punition qui lui fut infligée : soit des devoirs supplémentaires. Devoirs que Mina reçut aussi, mais ignora royalement …

- - - - -



” - Pssst. Hey. Hey, Souichiro. Souichiro, ici. Là. Au dessus. Viens sur le toit.”

Le collégien japonais, reconnaissable par ses cheveux teintés roux et pour avoir toujours des bonbons sur lui, leva le nez. Son regard croisa très vite celui de sa camarade de classe, mais également confrère de toujours. Que ce soit dans les meilleurs comme les pires moments, c’était bien elle, Kagami Mina, cadette de la famille tenant la boutique de bonbons de leur quartier, qui était son partenaire le plus loyal et fidèle. Inséparables – sauf lorsque sa belle mais effrayante grande soeur était là -, ils pouvaient tout se confier, et même se sacrifier l’un pour l’autre …

” - … Tu les as ?
- … Oui. Tout est là, bro, affirma-t-elle en soulevant une petite enveloppe marron et douteuse. Obtenues après avoir risqué ma vie, camarade. Pour toi. Pour nous.”

Alors qu’un sourire narquois se dessinait sur le visage de la collégienne, un petit rire s’échappant d’entre ses lèvres, Souichiro déglutit, l’air grave. Prendre des photos, c’était une passion qu’elle s’était découverte il y a quelques temps. Depuis, elle cherchait à prendre tout et n’importe quoi : avec un angle parfait, un angle que personne n’obtiendrait jamais, et une vue sur quelque chose que jamais personne n’oserait. Sa vie scolaire était constamment en jeu après avoir commencé ce petit manège … Et elle risquait vraiment gros en faisant cela. Heureusement pour elle, elle s’en tirait toujours. Un don, sans doute ; une chose que sans doute bon nombre de journalistes pâliraient devant.

Souichiro monta les escaliers, doucement, lentement, afin de ne pas se faire repérer. Après tout, ils étaient tout les deux en train de sécher … Si un de leurs professeurs leur tombait dessus, alors ils seraient vite pris au piège. Considérés comme des cancres ; mais des cancres dont on ne savait pas si les notes modestes étaient dûs à une véritable idiotie de leur part, ou une simple fainéantise ; car même s’ils venaient à sécher, être souvent punis, au final, leurs résultats et leurs comportements étaient suffisamment corrects pour que rien ne leur retombe dessus. Mais au moindre faux pas, comme le fait de se faire attraper avec “celles-là”, entre les mains de Mina … Et ce sera la fin.

Quelques minutes s’écoulèrent … Les couloirs du collège étaient calmes. Aucun bruit ne se faisaient entendre, si ce n’est le son de la craie sur les tableaux, ou encore la voix des professeurs. Une ambiance scolaire régnait … Sauf sur le toit, depuis lequel on pouvait entendre deux adolescents rire de leurs trouvailles, poussant des petits cris surexcitées sur des photos diverses et variées : de chats et chiens adorables, de couchers de soleil sublimes. Ah, c’était tellement un crime.

Oh, et il y avait aussi des photos de filles en sous-vêtements dans les vestiaires, dont Alexandra ; tant de photos qu’une d’elle fut perdue, emportée par le vent.
Un fait qui, quelques semaines plus tard, fit que Mina et Souichiro eurent à nettoyer les toilettes de tout le bâtiment et donner une lettre d’excuse à toutes les filles concernées, en plus de 2 semaines d’exclusion …
Une chose que Mina souffrit particulièrement, mais ne regretta en rien.

- - - - -



Une journée banale pour Mina, qui a intégré le lycée Gekkoukan d’Iteku et ses dortoirs  - au grand désespoir de sa grande soeur poule, c’est une journée passée à traîner dans les rues de cette ville ultra développée. Tellement différente de Kyoto, mais loin d’être moins charmante. Si elle connaissait déjà presque tous les moindres recoins de sa ville natale, et commençait donc un peu à s’ennuyer, c’est en venant ici que sa motivation et sa flamme intérieure se mit à brûler vivement de nouveau. Tout était si différent ! Les bâtiments, les rues, l’ambiance, les gens … Bon, il y avait Alexandra dans le coin, et elle n’hésitait pas à la critiquer quand elle en avait l’occasion. Mais à par cela, tout était si beau, si grand, que la collégienne à présent lycéenne ne perdit une seconde pour prendre de nombreuses photos.

Tout le monde pensait qu’elle resterait à Kyoto, que ce soit pour le lycée ou encore l’université, mais elle dépassa toutes leurs attentes, choquant son entourage, pour le meilleur comme le pire. Lorsqu’on lui demandait pourquoi, et comment elle a fait pour accomplir tout cela, la cadette des Kagami évita la question ou répondit à côté, un grand sourire aux lèvres. Un secret, donc, sans doute le premier de toute sa vie ; mais que, pour des raisons indéterminées, personne ne chercha à aller contre.
C’était l’une des rares, pour ne pas dire la seule fois que Mina adoptait un comportement distant ; du moins qu’elle ne voulut paraître transparente.

Raison pour laquelle elle put venir à Iteku sans souci particulier, et que, ce jour-là, celle-ci se promenait à droite et à gauche, explorant les lieux, sirotant le reste de sa boisson du McDo tout en vérifiant son fil d’actualité sur les réseaux sociaux. Mais ce fut lorsqu’elle tomba sur un article intéressant, intitulé “Top 30 des meilleurs jours de Février” par www.wewillhackyouifyouclickyouidiot.com par une page qui lui est totalement inconnue, que son écran afficha tout autre chose.

Surprise, incompréhension, puis réalisation : ce n’était pas que son portable qui était comme cela, mais toute la ville. Une mesure prise à grande échelle, qui étonna tout le monde … et fit briller les yeux de Mina, qui s’empressa de sortir son appareil photo … Pour voir le visage de la femme sur cet écran même.

”- Woah, woah ! C’est quoi ce tour de magie ? Bon, si c’est ça ...”

Jetant son sac de cours au sol, elle fouilla bien profondément dans la grande poche avant d’en sortir un appareil photo jetable. Ah, si Nami n’était pas là, elle ne s’en sortirait jamais… Mais bon.
Click. Click, click. Aaaah, l’angle n’est pas parfait, si seulement elle était mieux placée ; ainsi Mina se décala, enregistrant au passage ce que la femme disait ; un autre monde, patati patata … Ah, ce point de vue est largement mieux, avec le soleil derrière … Click.

9 photos au total, avant que l’annonce ne se termine. Satisfaite, et excitée à l’idée de voir le rendu de ses photos, c’est en chantonnant que la petite japonaise rangea son appareil, avant de remarquer que … Les gens autour d’elle disparaissaient les uns après les autres. Une vision qui éberlua la jeune fille pendant une bonne minute.

” - Euh … Monsieur ! Il se passe quoi là, exactement !? demanda-t-elle au premier passant.
- Quoi, t’as pas écouté !? Apparemment on peut accéder à un autre monde grâce à n’importe quel écran ! Oh, Sakurako sera tellement contente que l’on puisse enfin voyager tous les deux ! On va pouvoir visiter plein d’endroits, et ...”

A partir de ce point-là, Mina n’écouta même plus. Son sourire habituel s’effaça même pour la première fois, alors qu’elle s’éloigna du reste des gens, prenant le chemin vers son dortoir. Ce n’est que lorsqu’il n’y eut plus personne autour d’elle qu’elle hurla suffisamment fort pour que tout le monde à la ronde l’entende :

”MAIS C’EST TROP DE LA BALLE !”

- - - - -



”- REIKO, REIKO ! C’est trop bien ! J’aime trop ce monde ! Bon j’ai un peu risqué ma vie à un moment mais c’est teeellement bien !
- Que tu me dis en m’avouant que t’as failli y passer … T’es vraiment quelque chose, Mina. Enfin, c’est vraiment aussi bien que tu le dis, cet endroit ?
- Ouais ! C’est super beau ! Y a tout et n’importe quoi, en fait ! On a l’impression d’être dans un jeu vidéo en réalité virtuelle, mais encore mieux : en réalité tout court !”

Agitant ses bras à droite et à gauche, vantant les mérites de Noerphilie, Mina résumait son premier “voyage” dans ce monde-là à sa colocataire de chambre, en pleine nuit. Que ce soit les décors, les habitants, les différents monstres présents … Tout était si différent, et encore à explorer ! Elle voulait tant connaître ces lieux et se détacher de sa vie de simple lycéenne, découvrir l’inconnu. Le voyage l’appelait, mais elle sentait comme un devoir la rattacher à Iteku, notamment la raison de sa venue ici.  Et aussi prendre sa revanche face à ce Slime, qui a failli la gober entière. Non, vraiment, c’est sans doute la seule honte qu’elle conservait de ce premier aller …

”- Ah, d’ailleurs ! Reiko, faut que je te dise un truc ! En fait, là-bas, j’ai--
- KAGAMI, LA FERME, IL EST DEJA PLUS DE MINUIT ET ON A COURS ! SI TU LA FERMES PAS, JE VAIS TE BUTER ! rugit Alexandra depuis la chambre voisine, après de nombreuses plaintes. Un silence gêné s’ensuivit alors, pendant lequel Mina et Reiko se fixèrent l’une et l’autre. Si Alexandra était déjà un petit diable enfant, elle était à présent une véritable bombe nucléaire à redouter.
- … Au pire … Tu m’en parleras demain, ok ?” conclua Reiko, avant de se mettre dans ses draps.

L’enfant de Kyoto resta en tailleur quelques secondes de plus, fixant sa colocataire avant de soupirer légèrement et faire de même. Bon, tant pis. Elle s’était tut, mais ne pouvait contenir ainsi la joie et l’excitation qu’elle avait éprouvée dans ce premier aller, qui ne serait point le dernier, loin de là. Elle avait fait des rencontres, découvert beaucoup de choses, et sa nouvelle forme était vraiment intéressante… Tout ça en quelques heures. Qu’est-ce que cela donnerait, d’ici quelques jours ? Une chose qu’elle se demanda et qui ne fit que l’empêcher encore plus de dormir.

” - … Bon, autant je peux au moins me faire une partie de SSB pour me calmer ...
- … TA GUEULE ET DORS !”

- - - - -

Informations diverses Partie 2 :

- Les Kagami tiennent une boutique de sucreries à Kyoto, mais le père de famille travaille également comme employé de banque.
- Mina est née un 9 Octobre.
- Elle n'a pas découvert son homosexualité par un quelconque événement, mais l'a juste su naturellement.
- Des rumeurs courent sur elle comme quoi elle aurait une relation malsaine avec sa soeur, tout comme il ne faudrait pas la toucher sous peine de "subir pire que la mort". Chose qu'elle ignore totalement et qu'elle ne porte pas attention, puisque de toute elle voit Nami comme une personne bienveillante et non pas telle que les autres la voient ...
- Ses cheveux étaient longs au collège, mais parce qu'elle eut des problèmes pour avoir une similarité physique trop importante avec sa soeur au point que de nombreux malentendus furent causés, elle reprit la coupe courte.
- Le pseudonyme de "Kamikakushita" (pouvant être abrégé par Kamikaku ou Kami dans le cas de Mina) provient de Kamikakushi, qui se traduit littéralement par "Caché par les Dieux", le "shita" étant simplement la forme du passé. Il s'agit de disparaître mystérieusement sans laisser de traces, principalement par les dieux (en colère). Mina a pensé à ce nom le moment où elle est entrée en Noerphilie. Bien que cela peut paraître intelligent, l'utilisation reste tout de même maladroite et incorrecte ... Mais typique d'elle. (C'était la minute culture)

Vous


Nom/Surnom : Call me 1KO. 1 kilo octet.
Âge : 19 dans quelques mois, snif
Sexe : ♀
Un ptit mot ? JE SUIS FAIBLE. Ah, et, je ne connais pas vraiment l'univers de Persona ; autant je m'y ouvrirais dans quelques temps, mais pour le moment ma connaissance sur le sujet reste très basique, donc il se peut que je fasse des erreurs. o:
Comment avez-vous connu le forum ? Une certaine hydrophobe m’a manipulé et a usé de ma faiblesse de volonté pour me rappliquer ici. :c
Code du règlement : Validé ~
Des suggestions, des compliments ? C’est bô. C’est bô. C’est bô. Et j’aime l’idée du Tarot. Et. C’est bô, oui. Oh, oui. <3
Avez-vous recensé vos avatars  ? Euh. Non ? Mais voilà les sources :
Code:
[b]Ruby Rose[/b], [i]RWBY[/i]. Utilisé par : [url=http://persona-rpg.forumactif.fr/u319]Mina Kagami[/url]
[color=#ff0000][b]Ruby Rose[/b][/color], [i]RWBY – Henceforward AU[/i]. Utilisé par : [url=http://persona-rpg.forumactif.fr/u319]Mina Kagami[/url]




Dernière édition par Mina Kagami le Mer 8 Mar - 23:23, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Persona
Messages : 22
Date d'inscription : 03/03/2017

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

Persona

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: 神かくしたー... Eh ? || M.K. [100%]   
Lun 6 Mar - 1:21

Bienvenue toi ♥

-----------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Persona
Angel Messages : 61
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 29
Localisation : Iteku

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

Persona

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: 神かくしたー... Eh ? || M.K. [100%]   
Lun 6 Mar - 10:50

Bienvenue à toi ! ♥
OMG MAIS JE VOIS QUE TU HESITES ENTRE DEUX CARTES
LAISSE-MOI T'AIDER ALORS : PREND THE CHARIOT ! NOUS SOMMES BG (enfin je suis seule à ce jour) Beau gosse NOUS SOMMES INTELLIGENTS Félicitations NOUS SOMMES LES MEILLEURS AU MONDE QUOI HéHé HéHé HéHé
Je te laisse faire ton choix, MAIS, sache que The Chariot is the best one, tu ne regreteras pas !
Bonne continuation pour ta fiche ♥






(prend the chariot)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
True Self
Messages : 115
Date d'inscription : 09/07/2016

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: 神かくしたー... Eh ? || M.K. [100%]   
Lun 6 Mar - 18:52

Bienvenu !

Si tu as besoin n'hésite pas à nous faire signe ! =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
True Self
Messages : 21
Date d'inscription : 06/03/2017

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: 神かくしたー... Eh ? || M.K. [100%]   
Mar 7 Mar - 20:31

Merci ! Very Happy

Et ... Oui, après réflexion et relecture des descriptions des cartes, ajouté à comment je compte développer Mina, je me vois dans l'obligation de choisir THE CHARIOT.
JE TE REJOIIIIIIINS ! *_*

Sinon voilà, pour dire que j'ai enfin terminé ma fiche ! (Je voulais éviter de faire un double-post ... *korf*) S'il y a un souci j'essaierais de le corriger au plus vite (et je pense qu'il y en aura quelques uns, j'ai pas encore tous mes repères. xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
True Self
Messages : 115
Date d'inscription : 09/07/2016

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: 神かくしたー... Eh ? || M.K. [100%]   
Mer 8 Mar - 22:49

Hello !!!
Je serais donc responsable de ta fiche ! J'espère que tu n'es pas trop déçu ? =P

Donc déjà première chose !
Ema te sera éternellement reconnaissante d'avoir choisi The Chariot à mon avis xD


Bon passons dans le vif du sujet !
La description mentale .... JUSTE SUPERBE ! J'imagine tellement la pile électrique. xD
Et le fait qu'elle soit quasiment l'inverse en Noerphilie est sympa aussi, ça fait un décalage intéressant.
Ah et information inutile ! En Orient, le rouge est (principalement en Chine si je me souviens bien) une couleur signifiant la pureté ^^ Ce n'est pas pour que tu l'ajoute mais juste parce que comme tu parlais de la signification de la couleur rouge je me devais de te le dire xD

Le pouvoir du True Self, j'adore elle se retrouve avec un ENORME arsenal mais en fait elle est limité par sa propre forme xD
Alors le principe est cool, mais selon moi il faudrait qu'il y ai une limite d'utilisation par RP combat, un peu comme les Mana Points qui lorsque tu utilises trop d'armes différentes tombent à zéro ^^
Donc mis à part se détail c'est bon pour moi =)

Et enfin l'histoire !
Bon j'étais obligé de tester le lien xD
Sinon rien à dire j'ai aimé lire ton histoire ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
True Self
Messages : 21
Date d'inscription : 06/03/2017

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: 神かくしたー... Eh ? || M.K. [100%]   
Mer 8 Mar - 23:25

Hahah, merci ! xD Je suis ravie que cette fiche a pu t'être agréable à lire !

J'ai rajouté les détails manquants donc, et pour que ça soit plus rapide à retrouver j'ai mis le passage rajouté dans la description du TS ci-dessous :

Citation :
Et vous voulez savoir c'est quoi le pire ? C'est que jamais la nourriture n'aurait été aussi important aux yeux de la Kagami ; encore plus important que le repas du midi pour tenir les cours de l'aprèm'. Car si non seulement elle ne peut utiliser la totalité des armes à sa disposition, mais en plus son utilisation a pour autres limites ... son estomac ! Exactement, mesdames et messieurs ! Cette compétence est en réalité maudite, car elle s'en prend à la source de toute envie de vivre de chaque personne, soit la nourriture stockée dans l'estomac. Plus elle utilise son pouvoir, plus son estomac se vide ; et encore plus vite si elle ne cesse de changer d'arme, le laissant très vite produire un concert de gargouillements. Un bonheur pour les femmes au régime, mais une malédiction pour les filles fines comme Mina qui, peu importe ce qu'elles mangent, ne prendront jamais de graisse.
Ce n'est plus de la souffrance. C'est de la torture !

Voilà voilà ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
True Self
Messages : 115
Date d'inscription : 09/07/2016

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: 神かくしたー... Eh ? || M.K. [100%]   
Mer 8 Mar - 23:27

Bon dans ce cas je n'ai plus qu'une chose à dire ...





Ton groupe va être attribué suite à cette validation! Tu peux dès à présent créer ta propre fiche de relations et faire ta demande de RP. Je t'invite à recenser ton pouvoir. Bonne journée à toi et encore bravo pour ta validation!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: 神かくしたー... Eh ? || M.K. [100%]   

Revenir en haut Aller en bas
 

神かくしたー... Eh ? || M.K. [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Persona RPG :: THE VELVET ROOM :: Présentations des personnages :: Présentations validées :: Le Chariot-
Revenir en haut
Aller en bas