Forum rôle-play inspiré de l'univers de Persona. Après un étrange évènement, les habitants d'Iteku ont obtenu la possibilité de changer de vie dans un nouveau monde.
 
Bienvenue à toi dans la Velvet room, Invité ! Ce forum existe entre les rêves et la réalité, entre l'esprit et la matière. Ci-dessous tu trouveras toutes les informations nécessaires pour comprendre son univers, ses lois. Oseras-tu affronter ton destin ?
Si vous avez le moindre problème, contactez un membre de notre SUPER STAFF !








Un chaleureux accueil pour notre petit nouveau ! Amuse-toi bien =D
Le codage et le graphisme appartiennent au forum Persona RPG. Merci à Ami d'avoir codé certaines parties du forum. <3 Merci aussi au site Never Utopia pour ses nombreux tutoriels, vraiment ce sont les meilleurs ! Le contexte a été élaboré par et pour ce forum. Toute tentative de reproduction, partielle ou complète, de notre travail sans autorisation est interdite. Respectez notre travail !
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Une rencontre ou de l'espionnage ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Une rencontre ou de l'espionnage ?    
Ven 25 Sep - 22:51

J'étais en colère. Une colère sourde et fumante. La lettre que j'avais reçu m'avais laisser deux choix. Ou je déchirais la lettre en question, ou je me taisais. Après m'être mordu la lèvre jusqu'au sang, j'avais réussi a garder le silence. Une petite victoire, mais une victoire quand même. Relevant la tête, je rassembla la fierté et la colère qui m'habitais. Je sortie de mon appartement en baissant la tête. Si quelqu'un croisai mon regard, il verrait mes yeux brillant de rage contenu. Et je ne serai plus une femme.

Revenons quelques heures en arrières.

Mes cours avait été épuisant. J'étais fourbu de fatigue, lorsque je m'écroulais sur mon petit canapé rouge cerise. Après avoir pris un instant, je pris mon courrier et le consultait. La plupart était des lettres sans importance, factures, pubs et autres. Une seule retins mon attention. Il n'y avait pas d'adresse d'expéditeur. Les caractères était marqué au stylo en majuscules. Je l'ouvris, très curieuse de savoir ce que cela pouvais être. Plus les mots s'imprimais dans mon esprit, plus ma colère enfla. Il y a avait tout. Des renseignements personnels, ses secrets .... TOUT !
Mais comment ! C'étais impossible ! Et pourtant .... quelqu'un avait découvert le moindre de ses petits secrets. Et cet inconnu, imposais que je le cherche, sans quoi il révèlerait chaque inscription de cette lettre. Me mordant la lèvres inférieure, je me contins. Je ne devais pas exploser ! J'étais une femme douce et docile. Pas un taureau en colère !

Fermant le yeux, je me mis a compter jusqu'à 5. Puis je rouvris les yeux, très bien, il voulait que je le cherche ?? Mais pourquoi ?? Je n'étais rien, alors pourquoi s'intéresser a moi ??

Revenons au présent

De l'air, il me fallait de l'air. Serrant mon sac contre mon flanc, tout en continuant a baisser la tête, je m'intimais le calme. Le chemin de goudron m'étais a présent familier, et je pouvais me rendre a l'endroit que je voulais sans trop réfléchir. C'est donc sans étonnement que j'atterris quelques minutes plus tard devant le parc. Sa grille en fer forgé, ses arbres se soulevant au grès du vent. Rien de mieux pour s'apaiser.

Le parc était remplis d'enfants avec leur mère; de jeunes jouant sur les jeux; et d'adultes se reposant, roucoulant ou passer. Privilégiant un banc en retrait sous l'ombre des arbres. Je m'y assis. De loin, je devais passer pour une asociale. Tout en prenant distraitement un livre, je l'ouvris sans le lire. Qu'ils croient que je lisais me suffisais. Personne ne viendrais me déranger ainsi. du coin de l'oeil, certain passant se retournèrent en me voyant a moitié caché par l'ombre des arbres. Il faut dire qu'i est peut courrant au Japon d'avoir une chevelure au couleurs du crépuscule tout en boucle.

Si je n'étais pas en colère, j'en soupirerais en secret. C'étais comme si, j'étais de l'huile dans de l'eau. Incapable de me mélanger, toujours en retrait. Pourtant, les couleurs de mes vêtements ne tranchaient pas avec celle des autres. Le temps se prêtant encore au printemps. Je portais une jupe et une veste marron, un t-shirt vert kaki et de hautes chaussettes rouges unies. Il faut croire que le dictons français " L'habit ne fais pas le moine " est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
True Self
Messages : 153
Date d'inscription : 19/09/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre ou de l'espionnage ?    
Sam 26 Sep - 0:01

Si elle avait su... Si elle avait pu deviner que l'homme assit sur l'autre banc juste à côté d'elle n'était autre qu'Akando, en costume et avec son trench-coat, assit calmement sur le banc dos au sien, se prélassant un peu en écoutant le son des alentours. Bien sûr, sa présence ici n'était en rien due au hasard. Il savait où Rachel allait, où elle avait tendance à aller... Il était très perspicace, à vrai dire, quand il s'informait sur quelqu'un d'autre. Il cherchait à savoir comment anticiper sa proie, et comment s'amuser avec, tel un chat capturant une souris. C'était un prédateur qui ne prenait aucun plaisir à exécuter, mais qui pouvait se satisfaire en jouant.

Il l'écoutait également, guettant ses réactions, puis il finit alors par lui parler, comme si de rien n'était, tournant un peu la tête

« Il fait chaud, aujourd'hui... »

C'était un début de conversation incroyablement banal et simple, et pourtant... Derrière tout ça, il y avait une démarche d'espionnage assez poussée et, dans le fond, peut-être un peu cruelle. Il observait sa cible, et se targuait de pouvoir même interagir avec sans courir le moindre risque. Il n'avait pas l'air de quelqu'un de dangereux, de jour : au contraire, il avait l'air de quelqu'un de sérieux, un peu avenant, voire même parfois amical... Tout l'opposé de quelqu'un qui irait menacer une jeune femme pour son plaisir personnel.

Pour autant, ça ne changeait pas sa nature, ce qu'il était : quelqu'un à la moralité changeante et pas toujours aisée à suivre. Le bien et le mal, avec lui, c'étaient deux notions impossible à juger objectivement. C'est ce qui pouvait lui donner son air peut-être un peu stoïque, ferme et droit, sans pour autant être agressif ou froid.

-----------------------


Ahoy to the Chatbox !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une rencontre ou de l'espionnage ?    
Sam 26 Sep - 13:19

- Il fait chaud, aujourd'hui...

Qui avait parlé ?? Levant la tête, je regardais les passants. Aucun n'étais arrêté devant moi, et personne n'était susceptible d'avoir cette voix. Tout d'un coup, une brise légère vint soulever mes cheveux. Je sentis une de mes mèches se coincer a quelque chose derrière moi. Puis, lorsque le vent retomba, j'entendis le souffle d'un être vivant. Il y avait une personne sur le banc opposé au miens. Mes muscles se tendirent devant mon malaise. Quelque chose n'allais pas. Ma colère me jouais peut être des tours. Néanmoins, je sentais une sorte de tension.

Pour masquer ma réflexion, je répondis par l'affirmatif :

- Hum. Le temps est splendide.

J'attendis un peu, laissant un instant de silence avant de reprendre :

- Pouvez-vous m'aider ? Je suis coincée. Dis-je en montrant ma mèche coincée.

Je voulus me retourner pour lui adresser un sourire cordiale. Cependant, mon portable se mis a sonner a ce moment précis. Et zut ! J'avais oubliée de donner le coup de fil habituel a mes parents. Cherchant dans mon sac a main, ou dans mon fourre tout, le boîtier électronique, j'en oubliais l'étrange inconnus. Bien entendus, lorsque je l'eus en main, la sonnerie s'arrêta de sonner. Lançant un regard désabusé a mon écran, je me mis a pianoter sur les touches pour envoyer un sms. Si Ombrage avait été là, elle m'aurait dis que j'avais fait exprès de ne pas répondre. Et en un sens, c'était vrai.

Je n'aimais pas parler avec mes parents. Car chaque jour, je leur mentais un peu plus. Et je me trompais moi-même. La touche " envoyé " émis un petit *bip* , signalent que le texto était envoyé. Mon humeur aurais pu s'améliorer, mais il n'en fis rien. Prenant une voix que je voulais avenante, je repris le fil de la discussion tout en restant droite sur le banc :

- Vous disiez ??
Revenir en haut Aller en bas
True Self
Messages : 153
Date d'inscription : 19/09/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre ou de l'espionnage ?    
Sam 26 Sep - 17:13

La conversation était engagée. À partir de là, il savait que le moindre faux pas lui était interdit. Le moindre mot de travers, la moindre expression suspecte, rien. Il devait être irréprochable et ne rien laisser transparaître. Ce qu'il faisait était une prise de risque immense, mais c'était aussi le cœur du divertissement que cela lui procurait. Il restait ainsi assez calme, l'écoutant parler, puis il décoinça la mèche de cheveux qu'elle s'était prise dans le banc arrière. Il avait un toucher délicat et minutieux, faisant bien attention à ne pas lui faire mal, avant de la regarder avec son téléphone.

Il savait bien évidemment qui l'appelait : ses parents... Il était au courant de tout ça. Il connaissait bien des détails de sa vie, et celui-ci en faisait partie. Une fois qu'elle eut fini de taper son SMS, il reprit alors la parole

« Rien, je complimentais le temps d'aujourd'hui... Vous avez l'air contrariée par l'appel que vous venez de recevoir ? »

Bien sûr, il prenait un air concerné et calme, même si derrière, il était très calculateur et prévoyant. Il observait la moindre de ses petites réactions, minutieusement, très intéressé et curieux. Faisait-il quelque chose de moral ? Pas vraiment. Mais il ne pouvait qu'assumer cette part sinistre et détraquée de lui-même s'il voulait garder la tête froide et ne pas succomber au doute permanent. Sa vie était un combat perpétuel entre la raison et la folie, et il savait que s'il se remettait en question, ce serait l'incompréhension qui reprendrait le dessus.

Il ne voulait pas se remettre en question. Sa vie lui alliait comme ça, ou du moins, il s'auto-persuadait que c'était le cas. Il était quelqu'un de dur et de ferme, et ça aurait été trop catastrophique que ça puisse changer un jour.

-----------------------


Ahoy to the Chatbox !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une rencontre ou de l'espionnage ?    
Sam 26 Sep - 21:48

- Rien, je complimentais le temps d'aujourd'hui... Vous avez l'air contrariée par l'appel que vous venez de recevoir ?

De surprise, je me figeais. Il n'y avait pas beaucoup de personnes pouvant me comprendre. Et quand on réussissais a le faire, cela me mettais en colère. Ma première tentative pour parler se solda par un échec. Je ne réussis qu'a faire le poisson. Que c'était agaçant ! Pourquoi tout tombais aujourd'hui ?? Je me devait de lui répondre poliment, tout comme il m'avait posé la question. Je pris sans m'en rendre compte, la mèches qui c'étais coincée quelques instants plus tôt. L'enroulant autour de mon indexe pour m'occuper l'esprit et ne pas exploser. Mais surtout, pour ne pas dire n'importe quoi :

- Vous vous trompez monsieur. Ce n'étais ...

Oui, qu'est-ce que c'étais ? Une discussion banale entre une mère et sa fille ? Une bataille rangé ou chaque mot cachait un sous-entendu ? Ou une farce ?
Serrant le poing, je tirais sur ma mèche de cheveux. Je pris quelques inspirations. Un peu calmé, je desserrais mon poing.
Après réflexion, ce n'étais pas quand on s'intéressais a moi que cela m'énervais. C'est quand on cherchais a savoir qui j'étais " réellement " que cela m'embêtais. Se comprendre sois même, est une véritable épreuve. Heureusement, Ombrage était là pour m'aider. Même quand elle n'était pas présente, c'étais comme si je pouvais lui parler quelque part. En cet instant, je pouvais imaginer ce qu'elle me dirait " Répond lui tout simplement ! Tu as le droit de te plaindre Rachel" !

Non, je ne pouvais pas.

- ... ce n'étais que ma mère.

Relevant la tête, je me mis a regarder le feuillage dense. Une question me trottais dans la tête depuis que l'inconnus m'avais adressé la parole :

- Qui êtes-vous monsieur ??

Je tournais légèrement la tête, prête a me retourner.
Revenir en haut Aller en bas
True Self
Messages : 153
Date d'inscription : 19/09/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre ou de l'espionnage ?    
Dim 27 Sep - 22:17

Rachel semblait un poil méfiante... Il le sentait. Elle le regardait bizarrement, et il avait bien l'impression qu'elle était sur les nerfs. Elle serait à prendre avec des pincettes, alors il essaya de se faire plus calme et avenant pour ne pas la brusquer et la laisser se calmer un peu. Pourtant elle lui demanda qui il était, et il fut très tenté de lui répondre par un indice... Mais il préféra alors jouer le tout pour le tout. Elle ne s'était pas encore retournée une seule fois, et il était dos à elle : elle ne pouvait pas voir son visage. Alors il tourna la tête vers elle, son regard croisant le sien.

Quelqu'un de perspicace aurait pu voir derrière ces yeux neutres et reluisants un esprit très minutieux et préparant toujours un coup d'avance. Ses yeux dans les siens, il laissa passer un temps, avant de sourire en coin pour lui répondre tranquillement

« Moi ? Je suis juste Akando. Et vous ? »

Il lui avait donné son prénom exclusivement pour ne pas laisser supposer qu'un nom commençant par "C" et la retrouvant dans un parc puisse être son mystérieux maître-chanteur. Et pourtant, c'était bien lui qui était derrière tout ce stratagème. Il ne cessait pas d'observer ses réactions, essayant d'avoir l'air le plus naturel possible pour éviter au mieux possible de faire naître des soupçons en elle.

-----------------------


Ahoy to the Chatbox !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une rencontre ou de l'espionnage ?    
Lun 19 Oct - 1:13

Je me retournais enfin. C'était un jeune homme qui reposait sur le banc, il avait les cheveux noirs, une peau clair, un air sérieux et surtout ... de magnifiques yeux verts brillants d'une émotion que je ne connaissais pas. Plus je les regardait, plus mes sensations étaient misent sans dessus dessous. L'appréhension et l'émerveillement se disputaient en moi. On peut dire que je fus comme statufiée un moment, ne sachant que faire.

- Moi ? Je suis juste Akando. Et vous ? Me dis-t-il.

Ok, je ne m'attendais pas a ce que cette voix si douce appartienne a cette homme. Il avait l'air confiant, stable et brillant ?? Enfin ses yeux l'étaient. Mais le plus important était, bon sang c'était un inconnu ! On ne donne pas son nom a un inconnu a moins d'être en confiance ! Et là, eh bien je ne l'étais pas totalement !

Pourtant, il avait été si gentil. Je pouvais entendre d'ici les remontrance d'Ombrage " Mais vas-y !! Tu n'es pas un mollusque bon sang ! Donne lui ton prénom ou le notre" ! Le notre ?? A mais oui ! Je pouvais lui donner ce nom là ! Mais verrait-il le rapprochement si jamais il entend parler d'Ombrage ?? Non, Ombrage ne donne que rarement son nom complet. Je pris une petite inspiration et lâchais :

- Séléna ...

Refixant mon regard dans le sien, je me repris :

- Mon nom est Séléna.

Se n'étais ni un mensonge, ni une vérité absolu. Et il n'avait besoin que de ça pour l'instant ... enfin je crois ...
Alors que je le regardais dans l'ensemble a nouveau, je demandais curieuse toute en faisant en sorte de rester polie :

- Vous ... vous vous reposez ??

Non mais STOP ! On ne pose pas de questions privé a des inconnu, sinon ce n'est plus lui qui deviens la personne suspecte, mais moi !

- Pardon... Je ne voulais pas être impolie, dis-je en baissant la tête. Laissant mes cheveux cacher mon regard.
Revenir en haut Aller en bas
True Self
Messages : 153
Date d'inscription : 19/09/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre ou de l'espionnage ?    
Mer 21 Oct - 17:29

C'était une situation plutôt étrange : il restait calme et posé, mais elle semblait presque comme nerveuse, curieuse... Une réaction plutôt inattendue, pour le coup. Toutefois, elle ne semblait plus si méfiante que ça. Et ça, c'était plutôt bon pour lui, qui ne tenait pas spécialement à dévoiler son identité - surtout à une jeune femme qu'il suivait dans le but de satisfaire sa curiosité assez malsaine. Extérieurement, il avait simplement l'air de discuter, mais intérieurement, il l'observait et détaillait chaque petit élément. Comment elle s'habillait, comment elle réagissait, comment elle se comportait... Chaque petite chose qui pourrait lui en apprendre plus sur elle. Son attitude était assez fascinante dans un sens, bien qu'il soit plus souvent du genre distant lorsqu'il faisait du repérage, il sentait déjà comme une possibilité de s'approcher. À sa phrase suivante, il lui répondit

« Oui, je me repose. J'ai parfois des journées... mouvementées. Alors parfois j'en profite et je me détend dans un parc ou autre. Et rassurez vous, vous n'êtes pas impolie. Juste curieuse... Il n'y a rien de grave »

C'était plutôt ironique, car c'était lui qui la suivait, et elle qui s'excusait. Un peu comme si elle inversait les rôles... Elle montrait comme une facette insoupçonnée de sa personnalité et il aimait bien découvrir ce genre de petits détails, ces traits de caractère cachés au premier abord que l'on finit par connaître avec un peu d'observation et de conversation.

Et pourtant, contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce genre d'activité n'était pas ce qu'il avait de plus malsain en lui. Certes, c'était comme un jeu moralement douteux pour lui, mais il satisfaisait une part bien plus sombre de son être qui se complaisait dans la souffrance des autres et dans le meurtre. Cette part beaucoup plus noire, il ne la rejetait pas, mais il l'assumait et la nourrissait tel un monstre tapi au fond de son âme. Qui sait ce qu'il pourrait recommencer à faire s'il s'abandonnait à ce genre d'instincts... Mais il préférait ne pas y penser. Ce qu'il avait déjà pu faire par le passé sous ces pulsions, c'était certes quelque chose de parfaitement assumé mais qu'il ne cherchait pas non plus à délibérément reproduire...

-----------------------


Ahoy to the Chatbox !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une rencontre ou de l'espionnage ?    
Jeu 26 Nov - 10:31

Quelle étrange façon de faire connaissance. On est sensé être honnête lorsqu'on rencontre quelqu'un. Quelqu'un qui, en plus, semble savoir calmer mes angoisses. Etait-ce voulu ?? Prémédité ?? Ou la simple force du destin qui régit ce monde ?? Je n'en sais rien, et ne veux pas le savoir. Quelque chose, un pressentiment, me disait de taire mes angoisses. De m'ouvrir a cet apparition, pour le moins opportune, et de me laisser couler dans se regard vert.

J'aurais dû peut-être me rebellais, dire non a ma partie fougueuse et un rien naïve. Cependant, je relevais doucement la tête, recroisais ses prunelles magnifique et répondit d'une petite voix :

- Vous pensez sincèrement ce que vous dites ...? Ma curiosité ne vous dérange pas ?

Ombrage m'aurait applaudis ! Je parle, pas plus au que le chant des oiseaux, certes, mais je parle !
Comme si le soleil faisait fondre la glace qui me séparé du monde, je rouvris la bouche pour parler et ...

- Hé bonjour toi ! T'es pas japonaise, je me trompe ? T'as l'air de t'ennuis grave avec se mec, viens prendre un verre avec moi !

... et je ne puis continuer. Un gros lourdaud, une espèce de séducteur du dimanche, avait passé ses bras autour de mon cou. On aurais dis qu'il m'enlacer. Loin d'être ce que ce devait être, l'étreinte était un piège. Déjà ses bras exerçaient une pression sur mon cou.

Mon visage pris la consistance du marbre, et d'une difficile goulée, je demandais :

- Et si je dis non ?

- Ce ne serrais pas une bonne idée ...

Son étreinte se resserra autour de mon cou, m'envoyant les relents de son immonde parfum.

Bon, sur le coup, j'avais eus envie de dire " Bouge toi de là gros pachyderme " ! Mais les mots étaient resté coincé. Le jeune agresseur lançait des regard appuyés a Akando, le persuadant de ne rien faire.

Etrangement, j'eus peur. Non pour moi, mais pour le jeune homme. Je pourrais m'en sortir si je ne bougeais pas, et faisais preuve de soumission. Néanmoins, si mon voisin de banc ripostait, il ensuivrait une bagarre. Et je ne le supporterais pas !

Gardant mes idées pour moi, je pris un air timide et dis doucement :

- Ok ...

J'entrepris de me lever, et lancé un regard désolé a ma rencontre d'aujourd'hui. Non pas l'imbécile que je ne tarderais pas semé dès que j'aurais une ouverture, mais a l'homme aux yeux d'émeraudes.
Revenir en haut Aller en bas
True Self
Messages : 153
Date d'inscription : 19/09/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre ou de l'espionnage ?    
Ven 27 Nov - 18:07

Agresser quelqu'un sous les yeux d'Akando, c'était dangereux. Agresser quelqu'un qu'il commençait à apprécier sous ses yeux, c'était du suicide. Agresser quelqu'un dans une zone visiblement où il n'y avait personne pour le regarder, c'était totalement se jeter dans la gueule du loup et le supplier de se faire mordre. Akando regarda la scène avec un œil circonspect, et une fois l'homme à peine lancé sur le chemin du départ, Callaghan le prit par l'arrière du col et lui glissa directement un couteau sous la gorge. L'homme se figea en sentant le fil de la lame froide prenant son cou en otage, tandis que son attaquant, des yeux froids et meurtriers qui ne trompaient pas sur ce qu'il était vraiment, lui parlait avec une voix plus qu'inquiétante

« Tu vas te mettre à courir... très vite. Et loin. Et si tu as ne serait-ce qu'une seule fraction de seconde l'idée folle d'aller parler à la police, attend toi à ce que je fasse de ta vie un enfer. Tu as moins de trois secondes pour partir, alors utilise-les à bon escient »

Avec un ton pareil et une menace aussi directe, il aurait été difficile d'imaginer Akando en tant que personne sans danger. Après avoir repoussé l'homme pour lui permettre de fuir - ce qu'il fit immédiatement, prenant ses jambes à son cou comme s'il avait le diable aux trousses, Akando rangea méticuleusement son arme comme si de rien n'était, vérifiant aux alentours qu'il n'y avait aucun témoin. Personne sur 360 degrés autour de lui, c'était parfait. Finalement il regarda la jeune femme, réalisant qu'il avait un peu grillé sa couverture.

Il aurait bien trouvé quelque chose à dire pour essayer de se blanchir un peu, mais la, c'était un peu foutu. Il venait de menacer quelqu'un de mort au couteau, et il ne savait pas trop comment il pourrait s'expliquer sur ce coup-ci...

« Hem, je... vois que vous n'avez rien. Tant mieux, je suppose...

-----------------------


Ahoy to the Chatbox !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une rencontre ou de l'espionnage ?    
Sam 28 Nov - 19:26

Alors que nous allions quitter le couvert des arbres, rejoindre la foule et nous laisser glisser dans le méli-mélo des personnes. L'angoisse de ce qu'il aller me faire me pris a la gorge. Qu'allait-il me faire ? M'enlever ?? M'agresser ?? Etait-ce lui qui m'avais envoyer cette lettre de menace ?? Non, la personne aurait été plus subtile que de m'enlever en pleine journée. En déglutissant, une idée des plus morbide me vint a l'esprit. Et si mon agresseur voulait me tuer ??
Comme toute romancière, j'avais une imagination débordante. Ce qui, en règle générale, me sortait des principaux problèmes auxquels j'étais confrontée. Néanmoins, la peur qui me coller a la peau en ce jour, me faisait frissonner. J'étais humaine, la peur est un facteur de défense nous permettant de sentir le danger. La peur était là, le danger aussi, assurément. A présent, je devais chercher un moyen de me tirer de cette mélasse où je m'était enfoncée. "Réfléchis ... réfléchis" !


Soudain, le poids du pachyderme disparu. Je hoquetais de surprise, et me retournais. Allait-il me faire quelque chose avant que nous soyons loin. Juste sous les yeux d'un témoin ?? Et, qui plus est, de CET homme ??

Mon demi tour finit, j'arpente la scène qui me fait face. Le grand blond est, a son tour, pris dans une étreinte mortel. Deux bras lui enserre la poitrine tout en immobilisant ses bras. Remontant jusqu'a son visage, je vois son étonnement face a la réaction de mon sauveur, Akando. Ses traits son tendu, ses yeux brille d'un nouvel éclat, et un couteau presse contre la gorge de mon agresseur. Encore dans ma contemplation, j'entend sa voix s'adressant au grand blond :

- Tu vas te mettre à courir... très vite. Et loin. Et si tu as ne serait-ce qu'une seule fraction de seconde l'idée folle d'aller parler à la police, attend toi à ce que je fasse de ta vie un enfer. Tu as moins de trois secondes pour partir, alors utilise-les à bon escient.

Je me fiche de ce qui passe dans la petite tête de chasseur chassé. Toute ma concentration va au brun. Un mélange de crainte, de fascination et d'un autre sentiment inconnu, m'oblige a ne pas le quitter des yeux. Mon intention sur tout autre éléments avoisinait les zéro, si bien qu'en s'enfuyant, l'agresseur me bouscula. M'envoyant rencontrer l'arbre a ma droite de mon épaule. L'écorchure n'était pas grave, mais elle brûlait telle un charbon ardent. Pourtant, même la douleur de cette blessure ne put me faire lâcher des yeux mon ... sauveur ??

L'était-il ?? Ne l'était-il pas ?? Mon visage n'exprimait aucune émotions, tant mon tumulte intérieure était grand. C'est comme au sortir d'un rêve. Doucement, la voix du jeune homme me tirais de ma léthargie :

- Hem, je... vois que vous n'avez rien. Tant mieux, je suppose...

Clignant des paupières, je tremble. Non a cause du jeune homme, mais de ce qui a faillit m'arriver. J'enroule mes bras autour de moi et me met a les frictionner. Puis, une peur bien plus grande me glace de l'intérieur " Est-ce qu'Ankando ... Non ! Il n'aurait pas osé " !

Reprenant l'usage de mes jambe, je m'approche lentement d'Akando. Toujours la bouche close, je les mains du jeune homme dans les miennes, puis le scrutait. Après quelques secondes je repris la parole :

- Vous n'avez rien non plus...

Alors, comme si le dire a haute voix avait baissé un bouton, mon corps se relâcha un peu. Un autre frisson, mon corps devait chuté de température a cause du choque. Ce devait être ça. Sa ne pouvais être que ça.

- Oui vous n'avez rien. Soupire

Je m'approchais encore, puis très délicatement, je posais ma main sur sa joue. Je n'étais, en ce moment, pas Rachel, la peur avait sûrement eu l'effet d'un disjoncteur sur mes neurones. Car mon regard, bien que hagard, reflétais aussi une grande détermination. Et c'est d'une petite voix tremblante que je dis :

- Ne me refaite plus jamais une peur pareil.

Mon bras repris sa place le long de mon corps, mon regard s'éteignis et je me remis a tremblotait légèrement. J'étais de nouveau moi.
Revenir en haut Aller en bas
True Self
Messages : 153
Date d'inscription : 19/09/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre ou de l'espionnage ?    
Mar 8 Déc - 19:19

La jeune femme semblait déboussolée, comme un peu perdue face à ce qu'il venait de faire. Il n'en avait pas attendu moins, à vrai dire, il avait été plutôt impulsif pour le coup. Mais en situation de crise, il se devait de réagir, c'était une véritable obligation. Ironiquement, ces dernières semaines, il avait sauvé tant de monde qu'on l'aurait presque prit pour un justicier. Dans le fond, il était tout le contraire... Elle semblait également concernée par son état à lui, ce qui le surprit un peu. Il venait d'agresser un homme en le menaçant au couteau, et il s'était retenu bien pour elle de ne pas l'égorger et jeter son cadavre dans une benne à ordures. Mais bon, il fallait bien faire bonne impression, des fois.

Et puis, "ne plus jamais lui refaire une peur pareille" ? Il venait de la sauver, bon sang, d'un agresseur qui aurait fait allez-savoir-quoi avec elle. Il ne s'attendait pas non plus à un lancer de fleurs, mais tout de même, il attendait peut-être un minimum de gratitude. Rien qu'un tout petit peu. Akando sembla se lâcher un peu plus, libérer son véritable tempérament. Après tout, son petit jeu du chat et de la souris avait pas mal duré. Après un haussement d'épaules, il fit un petit tournoiement machinal avec son couteau, démontrant son habitude assez inquiétante avec ce genre d'objet, avant de le ranger dans son étui, sous son costume, son regard révélant bien plus de lucidité qu'il ne laissait transparaître à son habitude

« Oh, de rien »

Sur cette phrase, il regarda derrière lui, puis la jeune femme. Finalement, il se rassit en prenant une position très décontractée en regardant le ciel. Il allait être tard... Le soleil se couchait, et après un certain temps de silence, il fit un signe de tête pour lui demander de s'assoir à côté de lui

« Vous faites quoi, à part ça, de vos journées ? Étudiante, salariée ? »

Il y avait quelque chose de très étrange dans son comportement et sa façon de faire... Il était presque comme un prédateur qui refusait de tuer ses proies et préférait les observer et les analyser. Il pouvait même avoir ce petit aspect dangereux... mais étrangement attrayant, tel un serpent charmant ses victimes. C'était d'ailleurs comme ça qu'on pouvait l'imaginer le mieux.

-----------------------


Ahoy to the Chatbox !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une rencontre ou de l'espionnage ?    
Mer 27 Jan - 9:15

Coucou, cela fait un mois que le rp est sans nouvelles, est-il terminé ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une rencontre ou de l'espionnage ?    
Jeu 11 Fév - 10:13

N'ayant eu aucune nouvelle, j'archive le rp.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une rencontre ou de l'espionnage ?    

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre ou de l'espionnage ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SPY ON YOU || RPG d'espionnage
» Espionnage et attaque de Méandre
» Espionnage social
» Les savoirs du temps [Reservé à Milenna]
» Ce n'est pas un film d'espionnage, mais presque ▬ le 08.02.11 à 00h15

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Persona RPG :: DETENTE :: RP terminés-
Revenir en haut
Aller en bas