Forum rôle-play inspiré de l'univers de Persona. Après un étrange évènement, les habitants d'Iteku ont obtenu la possibilité de changer de vie dans un nouveau monde.
 
Bienvenue à toi dans la Velvet room, Invité ! Ce forum existe entre les rêves et la réalité, entre l'esprit et la matière. Ci-dessous tu trouveras toutes les informations nécessaires pour comprendre son univers, ses lois. Oseras-tu affronter ton destin ?
Si vous avez le moindre problème, contactez un membre de notre SUPER STAFF !








Un chaleureux accueil pour notre petit nouveau ! Amuse-toi bien =D
Le codage et le graphisme appartiennent au forum Persona RPG. Merci à Ami d'avoir codé certaines parties du forum. <3 Merci aussi au site Never Utopia pour ses nombreux tutoriels, vraiment ce sont les meilleurs ! Le contexte a été élaboré par et pour ce forum. Toute tentative de reproduction, partielle ou complète, de notre travail sans autorisation est interdite. Respectez notre travail !
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Premier Contact [ft. Neil J. Catsby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Premier Contact [ft. Neil J. Catsby]   
Sam 3 Déc - 17:12

Cela faisait maintenant une semaine que je n'avais pas vu Hikaru, il venait à la maison comme le laissait paraître la chaleur sur les draps chaque matin, mais nous ne croisons pas, moi me couchant et me levant tôt, lui rentrant tard et se levant aux aurores. Je passai ma journée en cours, m’entraînant à perfectionner mes pas, mon chant et à cultiver mon image, mais lorsque je rentrais chez moi, je me retrouvais seule sans grande occupation.
Un soir, alors que j'étais rentrée tôt d'une répétition et en ayant reçu un message de mon fiancé me prévenant de son absence le soir, je me décidais à rejoindre cet autre monde qu'est la Noerphilie, depuis sa création, je n'avais pu y aller qu'une seule fois ; mais depuis ce jour je me demandais encore et encore comment cela était possible, de plus cette présence pourtant invisible qui me suivait était principalement la source de mes questionnements, et étant une jeune femme curieuse, je ne pouvais pas laisser ce mystère irrésolu.

Je me préparai donc afin de rejoindre cette seconde vie qu'offrait cette dimension, une fois habillée, je m'approchais doucement de la télévision du salon.
]
Je regardai autour de moi, bien que je sois seule et avant que ma main effleure le verre glacé de l'écran, j'en vins à me demander si cet autre monde que j'avais vu n'était pas du à un simple rêve provoqué par l'annonce de Harmony. Finalement je plongeais ma main dans la télé me prouvant la véracité de l'existence de ce monde.

J'étais de nouveau arrivée à Tarrev, cette ville que l'on nomme ville départ et où toutes les personnes qui traverse pour la première fois leurs écrans se retrouvent ici. C'était ce que j'avais pu entendre la première fois que je suis venue ici.
Ayant déjà fait une première fois le tour de toutes les activités qu'avait à offrir Tarrev, je préférai donc partir à la découverte des nouveautés qu'offrait cette perspective d'un nouveau monde. J'avais entendu parlé d'un désert qui cachait un temple égyptien, c'est donc dans cette perspective que je m'engageais dans le desert.


Dernière édition par Aihly Weiss le Sam 10 Déc - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Persona
http://i.imgur.com/dPzOzro.png Messages : 7
Date d'inscription : 13/10/2016
Localisation : Pas loin d'Alice ?

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

Persona

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Premier Contact [ft. Neil J. Catsby]   
Mar 6 Déc - 15:03



Premier contact
FT. Aihly Weiss

Je ne savais tellement pas quelle heure il était ni ce que je foutais en bas du lit. J'avais un de ses mal de cul bordel, mais bon, je devais me lever pour aller en Noerphilie rapidement. Je bâillai à m'en arracher la mâchoire et me levais donc du sol pour fixer mon lit. Oh, je n'étais pas, tout seul, en fait et au vu de ce qui dépassait gentiment du lit, c'était féminin, fort mignon et endormi. Je souriais comme un abruti, puis venais embrasser sa joue avant de filer prendre ma douche et tout le toutim. Je cherchais pendant toute ma douche son prénom, au cas où elle se réveillait entre-temps et qu'on puisse discuter. Non, elle n'avait pas une gueule de Nathalie, ni de Charlotte. Ah non, que je pouvais être con, Samantha ? Nope, ça sonnait trop cliché. Himeko ? Oui, c'était ça, et bon dieu que j'en avais chié. Une fois plutôt propre, mes dreads en bataille, coiffé comme je pouvais et légèrement désordonné, je retournais dans la chambre en m'étirant. Elle pionçait toujours et c'est seulement en fixant mon horloge que je me rendais compte qu'on n'était pas du tout en pleine matinée, non, il était 16 h passés. Mon Neil, toi, tu as encore passé la nuit et la matinée avec une fille, tu as profité et maintenant, tu es un gros déchet. Je plissais les yeux et enfilais des fringues du mieux possible, les yeux pas encore bien en face des trous. J'avais mal au crâne putain, mais bon vu l'avion de chasse dans mon lit, la soirée avait été cool, pas que pour moi. Au moins, j'avais encore assez de charme pour ne pas dormir tout seul tous les jours, et même si la miss devait venir d'un des concerts où j'avais été, que j'avais pu de chance de choper son numéro, j'avais rendu meilleure sa soirée. Ce n'était pas un trophée de fou, mais c'était déjà une bonne chose. Bon manger, avant que mon ventre la réveil en sursaut avec un bruit bien sale.



J'entrais dans la cuisine en baillant encore une fois dans un son d'ours mal léché puis prenais un repas mixant petit déj', déjeuné et diner à la fois. Comme je ne savais clairement pas combien de temps je passerais dans l'autre monde, autant prévoir si ça s'éternisait un peu trop. Puis, je devais avouer que Margareth me manquait vachement. Elle faisait flipper n'importe qui y compris moi, elle aurait tué un mec d'un simple regard, mais elle était si, enfin Margareth quoi. Je ne pouvais pas la décrire avec des mots, ce que je ressentais quand je la voyait, quand elle apparaissait, ça se voyait ça ne se décrivait pas. J'allais la revoir bientôt, et même si ça ne m'amusait pas de retourner là-bas, je sentais que j'allais encore passer des heures à la chercher. Je mangeais dans le calme et finissais par entendre et surtout voir la miss venir me rejoindre. Ce n'était clairement pas tous les jours que j'avais une jolie et grande asiatique sur les genoux, mais je n'allais pas m'en plaindre. Elle me laissait manger mon morceau de pain et me volait un baiser puis me piquait de trois trucs pour manger aussi. Elle n'était pas gênée, mais ça ne me dérangeait pas en fait. Je prenais tout mon temps non sans parfois frôler sa cuisse ou son dos puis je la fixais pour lui dire que je devais partir. Elle faisait la moue et je lui proposais alors de prendre son numéro, après tout, je n'allais pas non plus me casser comme un voleur sans rien dire. Je prenais donc le numéro qu'elle m'avait noté sur la main, la soulevait pour la mettre sur ma chaise et allait me préparer. Je notais quand même son numéro sur un carnet dans le doute que ça s'efface. Il me fallait mes lunettes pour les tempêtes de sable, un foulard assez épais, treillis, machette, bon voilà, j'étais près. Je revenais dans la cuisine pour avoir un bisou made in Himeko en guise d'encouragement puis je sortais de chez-moi et chopait la première télévision potable, celle du magasin d'électronique pas loin d'ici. Un geste, un son et paf, j'y étais.

C'était con à dire, mais même si ça ne changeait pas des masses chaque fois que je venais ici, j'étais toujours aussi surpris. J'avais besoin d'un pas d'exercice alors je courais dans le sable en sautant parfois et en agitant ma machette dans le vide. Je faisais ça par envie de jouer, de me défouler alors qu'avant, ce n'était pas un jeu, mais ma vie. Bouffer du sable h 24, me faire insulter, tuer des gens sans aucun scrupule, j'en avais fait mon emploi du temps bien malgré moi. Je sentais que l'air était un peu plus lourd au fur et à mesure de mes pas et ça n'avait rien à voir avec la fatigue. Je me tournais alors d'un coup et qui est-ce qui se tenait devant moi avec grâce et silence ? Bah Margareth, la meilleure quoi. Je lui faisais un léger sourire en m'inclinant un peu et sentait bientôt son étreinte autour de moi, ma tête super bien placée. J'avais totalement zappé qu'elle faisait souvent ça en me voyant. Elle tuait rien qu'en faisant ses pouvoirs, mais moi, j'avais le droit à une enlaçade et un coussin naturel en prime, sympa moi, j'dis. Je restais près d'elle sans rien dire en profitant de ce cadeau qu'elle me faisait puis me reculait un peu. Elle me fixait en silence et je lui intimais d'un mouvement de ma caboche de me suivre. Son regard était vers le lointain, à l'affût signe qu'on était tout sauf seuls dans ce bac à sable géant. J'avoue qu'au départ, je pensais qu'elle faisait simplement son rôle de Persona, mais au final, elle avait eu un geste raisonné. Il y avait bien quelqu'un et du peu que je voyais d'où j'étais, cela avait des formes aussi sympas, que la miss qui avait dormi avec moi. Je courais alors dans le sable, suivis par Margareth et m'écrasais comme un tas de boue pas loin de la demoiselle. Je me secouais dans tous les sens pour virer un maximum de sable de mes fringues, grognais un peu puis levais mon visage. Aller mec, tu balances la sauce made in Neil et tu fais bonne impression, ou pas.

« Je ne sais pas ce qui prend à une demoiselle comme toi, ni ce que tu fais là, mais moi, c'est Neil. Je peux te servir de guide dans ce foutu désert si ça te tente. Je ne vais pas te faire de mal et la grande femme supra giga trop classe, c'est ma Persona, Margareth. Maggy, tu te présentes ?»
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Premier Contact [ft. Neil J. Catsby]   
Sam 10 Déc - 13:32

Cela faisait maintenant plusieurs minutes, voir même plusieurs heures que je marchais dans le désert, il faisait chaud et j'avais eu la bonne idée d'apporter de quoi me désaltérer pour ce périple.
Le but de se voyage, était d'une part de m'échapper un peu de ma vie quotidienne, d'en apprendre un peu plus sur cet autre monde, mais également et surtout de savoir quelle était cette présence qui m'accompagnait lors de mon premier passage en Noerphilie. C'était mon objectif premier, or depuis mon arrivée, je n'avais senti aucun regard se poser sur moi, du moins pas beaucoup plus qu'à l'accoutumer lorsque je suis en Iteku, je ne savais plus trop quoi penser .... Était-ce simplement une impression que j'avais pu ressentir ce jour là, une simple hallucination du au stress éprouver à la découverte de cette autre dimension si réelle, ou simplement parce que les gens étaient étonner de voir une Idol dans un tel endroit ? Je n'en avais aucune idée, mais mon esprit se focalisa sur cette illusion, que tout ceci n'était du qu'à ce sentiment de malaise que m'avait apporté mes premiers pas en Noerphilie.

Je continuais donc de marcher, m'enfonçant toujours plus loin à la découverte de se temple qui m'intriguait tant, plus que ce que je l'avais imaginer, comme si sa découverte m'appelait et me demandait de le rejoindre, et que je ne pouvais refréner cette envie.

Quelques instant plus tard, je vis une, non deux ombres au loin s'approcher de moi, visiblement en courant ... enfin la seconde silhouette me donnait plus l'impression qu'elle flottait ... peut-être un mirage.
Lorsqu'ils arrivèrent à ma porter, je vis un jeune homme assez jeune et plutôt petit, la peau legerement brune, coiffé de dreadlocks, s’écraser devant moi ; à côté de lui se trouvait une femme assez étrange aux cheveux de feu, plutôt grande, plus grande que moi en tout cas, drapé de rouge. Elle avait quelque chose d'apaisant et de sévère à la fois, je ne savais pas trop quoi penser en la voyant, si ce n'est qu'elle était doté du don de lévitation ... ce n'était donc pas une illusion finalement.

Le jeune homme se secoua tel un petit animal afin de se débarrasser du sable qui le recouvrait avant de relever la tête et de m'adresser la parole.
Il se demandait se qu'une "demoiselle" comme-moi faisait ici et se proposait de m'accompagner et de me servir de guide.
Je restais sur mes gardes, je ne le connaissais pas, et même si il n'avait rien de bien agressif au premier abord, rien ne garantissait sa sincérité. J'optais donc pour la prudence.

- J'ai entendu parler d'un temple au style Égyptien dans les parages, je voulais donc aller le voir de mes propres yeux et ainsi de contempler ce que les gens appellent ici une merveille de la Noerphilie.

Le jeune homme c'était présenté, il s’appelait donc Neil et la femme (?) qui l'accompagnait se prénommait Margaret.
Quel duo étrange ...


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Persona
http://i.imgur.com/dPzOzro.png Messages : 7
Date d'inscription : 13/10/2016
Localisation : Pas loin d'Alice ?

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

Persona

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Premier Contact [ft. Neil J. Catsby]   
Mar 13 Déc - 0:35



Premier contact
FT. Aihly Weiss

Je laissais donc Margareth de sa voix lugubre comme d'outre-tombe parlait à la demoiselle en lui jetant des regards. Je ne voulais pas l'avouer devant qui que ce soit, mais Margareth, c'était un peu ma femme, ma mère, mon amante. Ouais, je sais que ça sonnait bien chelou, mais chaque fois que j'avais peur, un doute, j'allais en Noerphilie. Je savais qu'elle pouvait m'aider en m'écoutant et en me parlant. Il y a pas mal de persona dans ce monde, mais elle est unique. Alors, j'avoue sans honte, des fois, elle m'attire, elle me fascine, mais jamais je voudrais la perdre. Hum, bref, je secouais la tête en remarquant que ma persona ne parlait plus et fixait la demoiselle. J'entendais sa voix assez claire, mais agréable en enfonçant mes mains dans mes poches. Je hochais la tête en tournant autour d'elle et l'écoutait jours. Je ne savais pas trop ce qu'elle voulait faire dans un temple égyptien surtout que bon, elle n'avait pas l'air de savoir où elle allait la miss. Je levais un regard vers ma persona comme pour l'interroger du regard puis me grattait la joue.Est-ce que je devais me proposer comme guide ou pas au final. Non parce qu'elle n'avait pas vraiment l'air de vouloir de l'aide et à son visage, on sentait qu'elle se méfiait pas mal. Sympa dis donc pour la première rencontre, une fille en mode pitbull. Je soupirais un peu en shootant le sable devant moi.

Me retrouver dans le sable, le vent et ce silence autre que nos respirations et le son de nos vêtements qui bougeaient sous nos mouvements, c'était bizarre. Enfin, j'veux dire, j'étais sorti de toute la merde de la guerre, de la vie d'enfant et pourtant, je foulais encore le sable de mes rangers. À croire que même dans le monde de Noerphilie, ce foutu décor allait me suivre. Je soupirais en baissant un peu le regard, les sourcils froncés. Je ne voulais pas repenser à l'Afrique, à mon ancienne vie, mais malheureusement, je le faisais. Pourquoi il avait fallu que je me rappelle de toutes ces foutues journées ? Ce maudit jour où j'avais dû massacrer une famille de mes propres mains, pour la raison qu'il occupait notre territoire. Merde quoi... Ils étaient innocents, cherchaient un endroit avant de bivouaquer et il avait fallu qu'un mec à la solde d'enfoiré, donc moi soit leur bourreau. Je soupirais une énième fois en voulant chasser ses images, crispant mes mains puis, je relevais le visage, un œil pleurant un peu. Merde, elle allait le voir et se demandant ce qui me prenait. Je reniflais, séchais mon œil avec ma manche puis la fixais encore une fois. Il allait falloir que je dise quelque chose ou fasse quelque chose, sinon elle allait vraiment se demander ce que le gusse devant elle lui voulait à la fin.

En reculant d'un pas, je prenais mon élan et montais sur la petite colline de sable, non sans lui en envoyait dans la tronche par mégarde, m'en rendant compte une fois là-haut, en crispant mon visage. Encore un truc qui allait vachement améliorer la situation dans laquelle je me trouvais avec elle. Je cherchais comme le ferait un suricate le moindre décor comme des ruines ou le fameux temple puis sautillait sur place. Il était loin ce con, pas trop visible, mais il était atteignable vu la gueule du terrain. Il allait falloir marcher un bon moment, mais quitte à y aller, j'allais peut-être découvrir de super trucs, même si j'en savais rien. Je redescendais en balançant encore du sable et me faisais retenir par le col par Margareth avant de finir encore une fois sur le sable. Elle me collait contre elle en me tapant sur le haut du crâne et indiquait la demoiselle avant de me reposer. J'avais compris le message même si je grognais un peu et me tournais vers la miss.

« Bon... Tu as l'air, vachement enthousiasme de faire des rencontres, toi. Désolé pour le sable, j'avais pas pensé que j'en foutrais partout comme ça. Bon alors le temple est vers l'Est, il a l'air accessible et pas gardé par une quelconque saloperie qui pourrait vivre dans Noerphilie. Je ne vais pas te demander de me dire ton prénom, vu que tu n'as pas l'air de vouloir. En tout cas, je vais être ton guide. Suis-moi sans poser de question et tu seras dans ce temple en un rien de temps. Je ne connais sans doute pas ce désert comme ma poche, mais avant d'être au Japon, j'étais enfant-soldat en Afrique. Arrête de me fixer comme ça, je ne suis pas un monstre de crique, je cherche juste à t'aider.»
Code by Joy


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Premier Contact [ft. Neil J. Catsby]   
Ven 23 Déc - 19:13

Alors que mon premier échange avec le jeune homme s'avérait plutôt froid et surtout extrêmement distant, je pensais alors que peut-être ce dernier m'aurait lâcher la grappe, or ce ne fut pas le cas. L'étrange garçon, prénommé Neil ne m'abandonna pas, au contraire, il resta prés de moi avec sa camarade Margaret et eu dans l'idée de m'accompagner et même de me guider dans ma quête du temple "Égyptien" de la région.
Je n'avais pas spécialement envie qu'il m'accompagne, après tout je ne connaissais en rien cet homme, ni même ses intentions en mon égard ; peut-être faisait-il ça sur un bon sentiment, peut-être allait-il me demander quelques choses en échanges ? Et si c'était le cas, que pourrait-il me demander ? De l'argent ? Un service que seul une jeune femme pourrait lui fournir ? Un échange de bon procédé par la suite ? ... Autant de questions qui me trottaient dans la tête et qui resteraient encore un moment sans réponse. Bien évidemment rien ne me forçait à rester, j'aurai très bien pu attendre que l'homme se retourne, lui laisser prendre un peu d'avance et finir par me décaler legerement des deux compères avant de poursuivre ma route de mon côté ... Enfin on aurait fini par se rejoindre au même endroit et cela n'aurait fait que me créer des problèmes supplémentaires ce qui signifiait une mauvaise idée en perspective.
Je n'avais donc pas spécialement le choix et cela s'exprima par un simple soupire de ma part.

Quelques temps après avoir entamé ma route avec les deux "inconnus", j'aperçu enfin mon objectif ... enfin il n'était pas encore extrêmement proche, au contraire il demandait encore de longue heures de marche, mais il on pressait legerement le pas cela pourrait s’avérer moins long que prévu.
Neil ouvrait la marche non loin suivit de la femme qui l'accompagnait, Margaret, qui continuait de léviter legerement au dessus du sable ; tandis que son jeune acolyte me balançait cette poussière de roche sédimentaire en pleins visage. Je pestais, dans mon coin bien évidement, l'étiquette vaut également dans ce genre de situation même si je dois bien l'avouer, j'aurai aimé ne pas en tenir compte.

Finalement après un petit temps, enfin un long moment de silence, Neil s'adressa de nouveau à moi. Il s'excusa de m'avoir envoyer du sable et me reprocha "intelligemment" mon manque de sociabilité envers sa personne. Il se mis également à me parler de lui, je lui avait pourtant rien demandé mais il se mit à m'exposer une partie de sa vie ; il était vraiment du genre à faire confiance au gens comme ça ?
Il m'indiqua alors une direction qui se trouvait être l'Est, là où se trouvait le temple ; même de loin la bâtisse était magnifique, elle avait quelque chose d'hypnotisant et je me retrouvais d'autant plus attiré par ce temple. Je commençai donc à avancer inconsciemment.

- Ne prend pas ça personnellement, je suis loin d'être le genre de personne à faire confiance aussi facilement. Si tu veux me rejoindre et me guider et bien soit ! Mais ne t'attend à rien de ma part.

Je me retournai alors pour lui faire face, comme si je luttais contre l'attrait que donnais ce temple.

- Tout ce qui m'apporte c'est ce temple, quelque chose m'intrigue et je veux savoir pourquoi !
Revenir en haut Aller en bas
 

Premier Contact [ft. Neil J. Catsby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Présent] - Premier contact [Pv : Tenshi]
» Premier contact ~ « affaire de faussaire »
» Havrias, le premier contact.
» Premier contact
» Le premier contact depuis votre arrivé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Persona RPG :: NOERPHILIE :: Golden desert-
Revenir en haut
Aller en bas