Forum rôle-play inspiré de l'univers de Persona. Après un étrange évènement, les habitants d'Iteku ont obtenu la possibilité de changer de vie dans un nouveau monde.
 
Bienvenue à toi dans la Velvet room, Invité ! Ce forum existe entre les rêves et la réalité, entre l'esprit et la matière. Ci-dessous tu trouveras toutes les informations nécessaires pour comprendre son univers, ses lois. Oseras-tu affronter ton destin ?
Si vous avez le moindre problème, contactez un membre de notre SUPER STAFF !








Un chaleureux accueil pour notre petit nouveau ! Amuse-toi bien =D
Le codage et le graphisme appartiennent au forum Persona RPG. Merci à Ami d'avoir codé certaines parties du forum. <3 Merci aussi au site Never Utopia pour ses nombreux tutoriels, vraiment ce sont les meilleurs ! Le contexte a été élaboré par et pour ce forum. Toute tentative de reproduction, partielle ou complète, de notre travail sans autorisation est interdite. Respectez notre travail !
Derniers sujets

Partagez | 
 

 [UC] k o t o r i ▬ c'est quand la lune est pleine qu'elle commence à décliner.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: [UC] k o t o r i ▬ c'est quand la lune est pleine qu'elle commence à décliner.   
Lun 6 Juin - 1:04

Kotori Tanaka
33 ANS ♦ FÉMININ ♦ JAPONAISE ♦ DEMISEXUELLE ♦ LA LUNE ♦ FEMME AU FOYER, MÈRE D'UN ADO.
Kotori est la même à Iteku comme en Noerphilie : une femme douce et attentionnée que rien ne distingue de la masse. Elle n'est qu'une brune parmi les autres, de taille moyenne, sans signe particulier autre que son sourire qui sonne parfois un peu faux et semble souvent plus triste que réellement sincère. Elle est l'archétype même de la "ryōsai kenbo" ("bonne épouse, sage mère") et véritable "yamato nadeshiko" (femme japonaise idéale, douce, féminine, soumise) apparemment sans histoire ni désir de plaire ou de se démarquer ; en effet Kotori ne se maquille pas et préfère rester sobre et propre plutôt qu'apprêtée pour plaire : elle déteste se mettre en avant ou se faire remarquer et ses toilettes s'en ressentent. Elle porte des kimonos traditionnels et dédaigne la mode actuelle, ayant été élevée par des parents vieux-jeu et extrêmement stricts, très "vieux Japon". C'est pour cette raison qu'elle ne porte aucun bijou, hormis son alliance, et s'offusque des tenues que portent les jeunes. Une peau laiteuse, des yeux clairs et de longs cheveux lisses complètent le tableau sans faille d'une femme qui cache ses défauts comme elle le peut.

Certes, il faut s'accorder sur le fait que la jeune femme est vieux jeu, tout comme ses parents, mais elle reste ouverte d'esprit. Elle est cependant extrêmement complexée par son côté "terne" même si ce dernier la rassure, n'aimant pas être remarquée. Il y a en Kotori des envies duales qui ne s'accordent jamais, entre l'envie d'être aimée et celle d'être inexistante. Celle d'être la femme qu'elle aimerait être et celle qu'on attend d'elle. Elle s'interdit de montrer sa tristesse et offre son sourire comme un masque, craignant que son entourage la délaisse s'il vient à découvrir sa véritable personnalité : derrière ce sourire faux se cache un cœur sensible incapable de mettre ses idées au clair. Kotori est une femme anxieuse, indécise et angoissée qui préfère continuellement se mentir plutôt que d'affronter ses réelles envies. Elle se cache derrière l'envie du bien commun, un désintéressement factice et un dévouement à autrui qui n'est qu'une façade : elle se spolie pour se retenir, se faire toute petite, ne pas céder à ses envies qu'elle voit comme des caprices. Ainsi son les ravages de l'éducation de ses parents.

"Être une femme" est une idée sauvagement ancrée en elle par ses parents : être une femme, c'est devenir mère et épouse. C'est être propre et toujours disponible. C'est faire le don de soi à sa famille. Est-ce ce qu'elle désire ? Non, c'est ce qu'elle doit faire. La culpabilité est le puits où prend sa source tout son caractère, fondé sur la peur du patriarcat, la soumission au mari, au père, au fils... parfois, elle aspire à une autre vie. Mais rêver ne sert à rien ; elle se croit cartésienne et pragmatique. Il n'en est rien. C'est juste un oiseau étouffé dans l’œuf, résignée à une vie où elle n'aurait comme place que celui d'une figure aimable et sans désirs personnels. Cette vie ennuyeuse et monotone s'enrichit pourtant d'un jardin secret...

Kotori est aimable ; c'est une personne très gentille. On peut s'accorder sur le fait que c'est une femme femme, même si un peu terne et fade. Ses sourires ont peut-être quelque chose, sous la timidité, sous le vernis de la politesse, empreinte des traumatismes de son passé. Elle se pose en victime avec ses sourires presque culpabilisant, des airs de sacrifiée. Certains voient clair dans son jeu de biche : Kotori culpabilise son mari et ses enfants par sa passivité. Elle se pose comme l'unique victime de son ménage et malgré sa grande générosité, il y a une part d’égoïsme patenté en elle. Elle sert de soutien plus qu'appréciable dans les moments difficiles pour ses proches, mais refuse de se laisser écouter ou aider pour rester dans son rôle de victime. Kotori n'aime pas les conflits, mais encore moins devoir s'en mêler... elle fuit quand elle le peut, arbitre quand elle le doit, se tait la plupart du temps. Elle veut rester une petite souris grise et terne, et que personne ne la tire de son marasme.

Féminine, paisible et patiente, volontiers serviable et aimant profondément sa famille, la jeune femme a pourtant une part de ténèbres, personnifié par son Persona, Orcus. Il est un arbre mort avant même de naître, un grand être sec et muet qui trône là, avec pourtant une forte présence. Il est une grand chêne masculin, une puissance tranquille et patriarcale. Un évêque couvert de crânes, de bijoux et de bois mort. Il est l'espoir mort de Kotori, ses rêves de stabilité, sa personnalité profonde et contemplative. Il est ce qu'elle est au fond d'elle : quelqu'un de fort mais de mort. Sans fleurs, sans feuilles. Un grand végétal qui ne pourrit pas, mais ne donne aucun fruit.
QUALITES

♦ Calme ♦
♦ Compréhensive ♦
♦ Patiente ♦
♦ Généreuse ♦
♦ Maternelle ♦
DEFAUTS

♦ Passive ♦
♦ Réservée ♦
♦ Lymphatique ♦
♦ Dissimulée ♦
♦ Complexée ♦
Persona

Nom : ORCUS.
Description : Orcus est une sorte de grand arbre mort-vivant dont le tronc forme une nuque couronnée au bout de laquelle gît un crâne apparemment humain. De petites branches mortes sortent des orbites creuses et le corps du Persona n'est rien de plus qu'une masse noire immobile aux mains de chairs croisées sur un torse large drapés d'une longue toge noire ornée de bijoux d'argent et d'une étole de soie brodée. Mesurant plus de trois mètre, il ne parle ni ne semble réagir.

Pouvoir du persona : Orcus est un persona utilisant les ténèbres. Il n'attaque pas physiquement car il ne dispose d'aucune arme et n'en fourni aucune à Kotori. Il se bat principalement par magie, son attaque principale étant une déflagration de Ténèbres ou l'invocation de bras d'ombres sortant du sol pour agripper ses adversaires.
Kotori est une femme qui n'a jamais voulu affronter son destin, préférant la douceur de la passivité, la simplicité d'une vie non pas comme elle l'aurait voulu mais comme les autres la voulaient. Enfant unique d'un couple tenant une auberge traditionnelle, elle reçut une éducation rude et stricte, presque liberticide et pleines à la fois d'interdits et de puissants principes fondés sur... l'expérience des aînés. Elle n'avait pas le droit de sortir, ni même d'inviter des amies chez elle et encore moins de se maquiller. La bienséance, la politesse, la modestie... il fallait être studieuse, à la fois attentive et silencieuse, et plaire à ses parents. Il se trouva qu'elle fut une petite fille sage, à la docilité admirable. Eviter les problèmes était plus qu'une envie pour elle, c'était un sacerdoce et elle comprit vite que pour se faire, accepter les choses, les faits et les demandes des autres sans se rebeller était la meilleure des solutions. Elle devint donc une adolescente ennuyeuse, éteinte et vieux-jeu, en décalage avec les jeunes de son âge. Qui ne le serait pas, enfermé dans une cage comme un petit oiseau ?

Vous


Nom/Surnom : Melkin.
Âge : 33 ans.
Sexe : ♂
Un ptit mot ? Vivement P5 ! >///<
Comment avez-vous connu le forum ? Partenariat avec Kakoyurai.
Code du règlement : KUMA !
Des suggestions, des compliments ? Une question bête pour les Persona User ; peut-on invoquer son Persona en Iteku comme en Noerphilie ? Je n'ai pas bien saisi. ;^_^
Avez-vous penser à signer le règlement ? Voui.
Et le bottin des avatars ? Voui tout pareil.
Revenir en haut Aller en bas
True Self
Messages : 218
Date d'inscription : 07/10/2015

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)
avatar

True Self

Feuille de personnage
Niveau: Niveau 1
Renommée: Inconnu
Renommée:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: [UC] k o t o r i ▬ c'est quand la lune est pleine qu'elle commence à décliner.   
Lun 20 Juin - 14:13

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[UC] k o t o r i ▬ c'est quand la lune est pleine qu'elle commence à décliner.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi la PNH arrête-t-elle des bouzins quand des bandits occupent la rue ?
» L'ACNE
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Persona RPG :: DETENTE :: Fiches / relations :: Membres Supprimés-
Revenir en haut
Aller en bas